Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Le combat anti-nucléaire est difficile, mais est loin d’être d’arrière garde

Nucléaire militaire et civil : rencontre avec Didier Anger du CRILAN

Didier Anger [1]]est un opposant notoire au recours à l’énergie nucléaire. Installé dans la Manche depuis les années 70, il y livre un combat obstiné, de longue haleine, contre le puissant lobby nucléocrate français. Le 29 janvier, il rencontrait les militant-e-s anti nucléaire du Finistère sud.

Cette rencontre/échanges avec les militants était organisée
par Sortir du nucléaire Cornouaille. (SDNC)

Didier Anger 1 : Introduction par Chantal Cuisnier SDNC

Part 1 : Historique et état des lieux …

Didier Anger 2 : La Hague, concentration nucléaire et l’origine militaire

Didier Anger 3 : La Hague, usine de fabrication du plutonium et échec économique nucléaire

Didier Anger 4 : La militance n’est pas inutile, des avancées sensibles

Part 2 : Les échanges avec les militants …

Didier Anger 5 :EL4 Brennilis et le tritium

Didier Anger 6 : Des tonnes de plutonium dans les sous sols

Part 3 : Quid du nucléaire civil et militaire dans la campagne 2012 ?

Didier Anger 7 : La visite de M. Hollande à l’Ile Longue & Albert Camus ?

Didier Anger 8 : La dissuasion, une doctrine dépassée ?

Didier Anger 9 : Le combat anti-nucléaire difficile, mais loin d’être d’arrière garde.


Edition Spéciale sur Médiapart :

http://blogs.mediapart.fr/edition/nucleaire-lenjeu-en-vaut-il-la-chandelle-pour-lhumanite

8 rédacteurs, sont là pour faire le lien et de regrouper sur cette plateforme net, intégrée au site Médiapart, sur la thématique du nucléaire, des articles, des vidéos, dont tous sont accessibles sans abonnement.

Ceci étant, rien n’empêche de créer un abonnement collectif, pour un groupe ou une coordination de collectif, afin de tenter d’augmenter la visibilité de vos interrogations, communiqué de presse, ou débats, bref du journalisme citoyen et attaché à la liberté de la presse.

A ce propos, Arrêt sur Images et Médiapart se sont rapprochés, deux journaux net collaboratifs et indépendants financièrement …

[1[Fils de militant syndical, Didier Anger devient enseignant en 1960, adepte de la pédagogie Freinet, et s’investit au sein de la FEN1.

Professeur d’histoire-géographie, il est muté en 1970 aux Pieux et s’installe à Flamanville. Face aux projets d’extension de l’usine de retraitement de la Hague et d’implantation de la centrale nucléaire de Flamanville, il milite à partir de 1972 dans les mouvements antinucléaires au sein du Crilan2.

Membre fondateur des Verts, il se présente aux élections législatives en 1978, obtenant le score important de 12,7 % des voix. Candidat à la candidature des écologistes pour l’élection présidentielle française de 1981, il est à la tête de la liste « Europe écologie » des Verts pour les élections européennes de 1984. Son programme était notamment centré sur la réduction du temps de travail pour lutter contre le chômage et avait pour ambition de donner plus d’importance à l’Europe. L’objectif annoncé était de faire 5 % des voix pour avoir des élus, mais la liste ne recueillit que 3,4 % des voix. Parlementaire européen suite aux élections de 1989, il est vice-président de la commission Énergie de 1989 à 19912.

Il a également été conseiller régional de Basse-Normandie à partir de mars 1986 pendant deux mandats et demi2 avant de prendre sa retraite en 2004. Il continue à militer chez les Verts et dans les mouvements antinucléaires, et siège dans les commissions d’information de l’usine de la Hague, de la centrale de Flamanville ou de la DCNS-Cherbourg.

Posté le 6 février 2012
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info