Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

, mercredi 25 avril à Rennes

Intervention de Nicole Kiil-Nielsen au meeting départemental de soutien à la candidature de François Hollande

Bonjour à toutes et à tous,

Je suis là ce soir, au nom d’ Europe Ecologie-les Verts, au nom d’Eva Joly et des idées qu’elle a
défendues au cours de cette campagne, pour vous dire notre envie, notre détermination à mettre un
point final au sarkozysme

Nous sommes à un moment déterminant pour l’avenir de la France.
Le vote de dimanche dernier nous a montré une chose : les françaises et les français aspirent au
changement.

C’est un nouveau cycle politique qui s’ouvre, et nous devons nous élever à la hauteur des défis qui
se posent à nous.
Je veux redire que l’écologie est bien le grand défi du temps qui vient.
Qu’aucune politique ne pourra
réussir sans entamer de toute urgence la transition écologique intégrant la conversion de
l’économie, la lutte contre le changement climatique, la sortie du nucléaire, le choix des énergies
renouvelables, l’égalité entre les femmes et les hommes.

François Hollande, doit être le premier président de la transition démocratique, écologique, et juste.
La crise que nous traversons est profonde, elle sévit dans toute l’Europe et elle entraîne la montée
de l’extrême droite, d’une vision intolérante, qui se cherche des solutions faciles et des boucs
émissaires.

Cette crise n’est pas seulement économique et financière.
C’est une crise violente, héritée d’un système injuste où règnent la domination sans partage de
l’argent, l’épuisement des ressources naturelles, la surconsommation et le culte de la croissance.
Nous ne pouvons plus gaspiller les ressources, nous ne pouvons plus continuer à produire plus sans
chercher à produire mieux, nous ne pouvons plus créer des problèmes écologiques sans savoir
comment les résoudre, aux dépens des écosystèmes.

Les images dramatiques venues de Grèce, les mesures d’austérité qui frappent les plus faibles, le
cercle vicieux de la dette, la casse du service public et j’en passe ... nous devons prendre, chacun
d’entre nous, nos responsabilités.
Face aux apprentis sorciers de l’identité nationale, à un discours de banalisation de la haine et de la
division, unissons-nous, pour le second tour.
Comme l’a dit Eva Joly dimanche soir, "ceux qui se tournent vers le Front National se trompent de
colère".

Mais le vrai changement ne sera pas franco-français, l’avenir de la France est dans le sillage de
l’Europe , ceux qui s’évertuent à discréditer l’Europe « se trompent de siècle ».
L’Europe doit redevenir un espoir pour les Françaises et les Français.
Sans une nouvelle ambition européenne, rien ne sera possible.

Le 6 mai, les françaises et les français seront face à un choix :
- d’un côté un bulletin Sarkozy, le président aux casseroles, qui laisse derrière lui une image
désastreuse de la France, en Europe et dans le monde. Le pays des droits humains a violé les
principes les plus basiques de la dignité humaine, du respect de l’autre et de l’ouverture en
pratiquant, souvenez-vous, l’expulsion collective des Roms, citoyens européens, n’en déplaise à
messieurs Besson, Guéant ou Hortefeux.

Et la France vient d’être condamnée, une fois de plus par la Cour Européenne des Droits de
l’Homme, pour rétention d’enfants dans les centres administratifs : nous connaissons le CRA de ST
Jacques-de-la-Lande ,
J’ai pu y constater à plusieurs reprises la situation désespérée dans laquelle se trouvent ces enfants
et je veux croire que cela va cesser bientôt. L’espoir du changement c’est aussi pour eux, pour ne
plus les voir derrière des barreaux mais dans nos écoles.

Et je pense aussi aux élèves des écoles de la République, qui voient leurs parents étrangers rester
sur le banc de touche lors des élections.
C’est dans l’école même où on leur apprend les valeurs de l’égalité, de la fraternité, de la liberté,
qu’ils voient s’installer les bureaux de vote auxquels leurs propres parents n’auront pas accès
Comment leur expliquer que leurs parents ne sont pas des citoyens à part entière aux yeux de l’Etat
Français ?

Face aux discours de peur et de stigmatisation, la gauche unie derrière François Hollande c’est
l’ouverture, la transparence, et le droit de vote des étrangers aux élections locales.

Ce 6 mai, c’est unis par nos idées et nos valeurs, que nous battrons celui qui après avoir bradé le
Grenelle de l’environnement aux promoteurs et aux spéculateurs, déclarait "l’environnement, ça
commence à bien faire" !

Le choix est évident : François Hollande a maintenant l’opportunité de réaliser " l’unité dans la
diversité" notre devise européenne ,pour redonner un souffle à notre démocratie et à nos
institutions et rétablir un lien de fierté et de confiance entre notre pays et ses représentants
politiques.

L’unité dans la diversité qui peut par exemple chers amis , s’exprimer par un soutien fort des
écologistes et de toutes les forces de gauche aux trois personnes, dont deux paysans qui font
actuellement la grève de la faim tout près d’ici , à Nantes et ce depuis 15 jours pour marquer leur
opposition au projet d’aéroport à Notre Dame des Landes .Leur demande est claire : la suspension
des démarches d’expropriations des terres et habitations tant que tous les recours juridiques en
cours ou à venir ne sont pas épuisés.

Dans un état de droit comme le notre, leur demande nous parait légitime, que l’on soit pour ou
contre ce nouvel aéroport.

J’espère qu’elle sera entendue par le candidat que nous souhaitons tous ici voir accéder à la
présidence de la république,
François Hollande.

Il faut rétablir le lien de fierté et de confiance entre notre pays et ses représentants politiques,
mettre fin à ce quinquennat sali par les affaires,la complicité avec les régimes dictatoriaux, l’impunité
des multinationales.

Voyez l’arrogance de Total dans l’affaire de l’Erika !

« Ceux qui pensent qu’une mallette de billets vaut plus qu’un million de bulletins de votes sont prêts
à tout, c’est l’appât du gain qui les anime, plutôt que l’intérêt général. L’obsession du profit leur
faisant office de morale, ils ont dévoyé la confiance des français et en ont payé le prix lors du
premier tour de la Présidentielle. »

A nous d’asséner le coup final la semaine prochaine !

VOTONS FRANCOIS HOLLANDE.

Posté le 26 avril 2012
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info