Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Elections législatives 2012 - circonscription de Brest rural

Lettre ouverte d’un militant socialiste à Jean Luc Bleunven

Denis PHAN, militant socialiste, correspondant de la candidate Magali Deval sur Locmaria Plouzané, s’adresse publiquement au candidat "divers gauche" Jean Luc Bleunven, qualifié au second tour

De la division au rassemblement : la division pourra-t-elle être finalement payante ?

La candidate que nous soutenions, qui représentait la jeunesse, le renouvellement, la parité (la place des femmes), le non cumul, l’union des différentes sensibilités de gauche, bref tout ce pour quoi je suis engagé en politique, a été battue d’une centaine de voix pour plus de 50.000 électeurs au bénéfice de votre candidature “divers gauche” soutenue par des élus locaux et des dissidents qui se disent socialistes.

Elle en a pris acte et à appelé à voter pour le candidat de gauche le mieux placé au premier tour alors qu’elle était en position de se maintenir, contredisant ainsi des rumeurs que vous aviez fait courir sur elle dans cette campagne. Je salue sa rigueur dans le respect de ses engagements. Vous êtes maintenant notre candidat, mais je déplore les moyens qui vous ont permis de l’être, qui sont tout ce que je pense qu’on ne devrait pas faire en politique.

Faisons un peu d’arithmétique.

Quel pourcentage d’électeurs de François Hollande s’est effectivement porté sur votre candidature ?

On nous avait assuré sur votre blog et par voie de presse que 80% des socialistes et sympathisants soutenaient votre candidature. Nous nous sommes élevés par voie de presse contre cette affirmation gratuite et fantaisiste, mais surtout de nature au fausser le vote des électeurs. Le modérateur de votre blog à censuré une partie de nos légitimes interventions, faisant la preuve d’une absence totale de transparence, non compatible selon moi avec l’éthique qui doit caractériser un candidat de gauche. On le sait, la rumeur, basée sur des informations incomplètes et parfois mensongères (voir le détail sur ma contribution non publiée précédemment postée sur votre blog) a aussi été une arme pour vous dans cette campagne.

A défaut de pouvoir dire ce que pensaient militants et sympathisants, on peut toujours constater ce qu’en disent les électeurs.

Pour beaucoup, le poids réel des verts est limité au pauvre score d’Eva Joly à l’élection présidentielle. On sait qu’il n’en est rien et que le nombre d’électeur des verts, très fluctuant, peut représenter jusqu’à trois fois ce score. Par ex : à Locmaria 328 électeurs ont voté pour EELV aux européennes de 2009 et 322 ont maintenu leur vote contre la Liste de Le Drian aux régionales de 2010 ; ce dernier a d’ailleurs donné le mauvais exemple et n’avait pas voulu faire alliance avec eux entre les deux tours, car il pouvait s’en passer pour être élu – ce qui n’est hélas pas votre cas.

Retenons la thèse (défendue par plusieurs de vos supporters) selon laquelle le “vrai” poids électoral des verts serait réductible à l’électorat d’Eva Joly :

Le total des deux candidatures concurrentes représente 21.703 électeurs. Si l’on enlève les électeurs d’Eva Joly (1906) se seraient 19.797 des électeurs de François Hollande au premier tour (23295, soit 60% qui est juste égal au taux de participation) qui se seraient portés sur les deux candidatures. Un calcul rapide permet de voir que seuls 55% des électeurs qui se sont portés sur les deux listes hors électeurs d’Eva Joly ont voté pour votre candidature dissidente. Ce taux pourrait diminuer à 53% si on applique aux électeurs d’Eva Joly le taux d’abstention général, mais on pourrait aussi faire le contraire si on pouvait décompter le “vote utile”.

Donc, on devrait pouvoir dire que seuls 53% et 60% des électeurs de François Hollande ont voté pour votre candidature, ce qui est loin des 80% annoncés (pour les militants et sympathisants, mais on nous a suggéré qu’il en serait de même pour les électeurs). Les notables locaux que vous représentez ne sont pas propriétaires des voix des électeurs de gauche, comme on peut le voir clairement à Plouzané ou nous n’avons été soutenus par aucun socialiste local, mais où Magali Deval arrive bien en tête devant Marguerite Lamour et vous, plus loin derrière.

Que va t-il se passer maintenant ?

Vous avez contribué, avec votre dissidence (parmi d’autres en France) à priver EELV d’un groupe à l’Assemblée Nationale. Hors nous savons que sans les électeurs d’Eva Joly, François Hollande n’aurait pas été élu Président. Je considère ce comportement comme profondément inéquitable pour EELV, et une autre des valeurs de gauche à laquelle je suis le plus profondément attaché est précisément la recherche de l’équité. L’équité passait ici par l’acceptation d’un accord national sur lequel les socialistes, comme adhérents à un parti national, devaient être moralement engagés malgré une compréhensible déception locale.

Cette iniquité résulte d’un système électoral qui ne permet peu la représentation des partis politiques non leader dans la bipolarisation, même si on doit reconnaitre qu’une prime majoritaire est nécessaire pour garantir la stabilité du système. L’accord avait pour effet de corriger cet iniquité scandaleuse, car les électeurs d’EELV sont très souvent bien nécessaires à gauche pour gagner les élections à tous les niveaux. Il ne pouvait être géré que centralisé, de manière nationale, car dans quelle circonscription socialistes les militants auraient majoritairement laissé la candidature à un vert ?

Notons également que, dans le Finistère, c’est l’absence d’un accord de EELV avec le Parti Socialiste pour réserver un canton (par exemple occupé par un élu non socialiste) aux verts, qui est à l’origine du vote interne de ce dernier parti qui a conduit ses candidats à ne pas se désister nommément pour le candidat de gauche arrivé en tête, tout en laissant laissant libre les candidat(e)s de se désister indirectement, ce qu’avait fait Magali Deval, contrairement à ce que vous avez fait croire.

Est-il équitable que EELV n’ait aucun conseiller général alors que dans certaines élections il leur est arrivé de faire jeu égal avec les PS ? La gauche est diverse et la victoire nécessite souvent de savoir rassembler, comme nous avons su le faire pour les présidentielles.

Bien sur, nous autres militants socialistes disciplinés, nous voterons pour battre Marguerite Lamour qui a été notre seule adversaire dans cette campagne.

Mais qu’en sera -t-il des écologistes ?

On ne saurait se prononcer à leur place, mais on peut penser qu’à une centaine de voix près, ils seraient en droit de considérer que vous leur avez volé une possible victoire locale, et au-delà, la possibilité de former un groupe à l’assemblée nationale. Vous avez choisi de diviser la ou nous avions choisi de rassembler. Je ne serais pas surpris que ces électeurs vous fassent payer, d’une manière ou d’une autre, le prix de cette division.

Le soutien des deux grands élus brestois qui ont glorieusement évité de se prononcer au premier tour sera peut être utile pour mobiliser les électeurs socialistes, mais je doute de son efficacité pour les électeurs EELV, clairement floués dans cette affaire. Il vous sera difficile de passer en 8 jours de la posture de diviseur à celle de rassembleur.

Le taux de participation était bas, la mobilisation des uns et des autres sera certainement une des clef du second tour ; mais on peut déjà réfléchir sur les chiffres du premier tour.

Marguerite Lamour fait une meilleure performance que prévue en faisant plus que Nicolas Sarkozy avec 20.177 électeurs contre 18564 pour ce dernier. Compte tenu du taux d’abstention, on peut penser qu’elle a déjà récupéré les voix de Dupont Aignan, mais au delà, certaines voix du FN et du Modem. Si la mobilisation restait au même niveau, elle disposerait d’un réservoir de voix que j’évaluerai de 2000 à 5000 voix.

Quel est le rapport de forces à gauche à taux de participation équivalent ?

Si l’on néglige l’extrême gauche (740 voix), la somme des électeurs de la gauche parlementaire, vous compris, représente 24.305 électeurs. Arithmétiquement, ce pourrait être gagnable en cas d’un mauvais report des électeurs du modem et du FN sur Marguerite Lamour. Mais politiquement, il faut soustraire le prix de la division.

Les Verts, que vous avez négligés ont joué un rôle central dans la victoire de François Hollande. En effet, il ne faut pas se cacher que notre candidat a bénéficié du rejet du sortant. Certes, il a obtenu dans notre circonscription 55,6% des voix, soit un écart de 8000 voix mais on voit bien que, malgré 40% d’abstention, l’UMP récupère déjà près de 2000 voix par rapport au score de son candidat à la présidentielle. Il vous faut donc maintenant solliciter les voix de ceux contre qui votre candidature a été conçue. Croyez vous qu’ils accepteront d’être les dindons de la farce ?

Quel serait pour vous l’impact d’une baisse de la participation ou de 2000 bulletins blancs (ou pire) chez les électeurs verts qui s’étaient portés pleins d’espérance sur Magali Deval ?

Certains de vos supporters ont dénoncé l’absence d’un désistement nominatif de Magali Deval aux élections cantonales. Aux législatives, elle s’est clairement désistée en votre faveur, mais personne n’est propriétaire du comportement de ses électeurs. Vous avez joué avec les divisions à gauche. Je suis condamné à espérer qu’elles ne vous soient pas fatales.

Rendez vous le 17 juin dans les urnes.

Denis PHAN, militant socialiste, correspondant de la candidate Magali Deval sur Locmaria Plouzané.

Posté le 13 juin 2012
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info
Nouveau commentaire
  • Juin 2012
    13:33

    MJean Luc Bleunven, est le meilleur candidat en tous les cas ...

    par patrig ,’0)

    En effet, et après de mures réflexions ... et constat de résultat, ...

    M. Bleunven, était de toute évidence le meilleur candidat, que je félicite avec force de pirouette , comme savent le faire nos politiciens, quand ce n’est pas les militants, souvent et tout simplement

    Je maintiens par contre, qu’il n’a pas été bon sur l’avenir militaire de Brest ... Un syndicaliste de la Confédération paysanne, ne pourra pas faire autre chose, que de changer son avis CCCG ... c’est "paysannement" incompatible ..

    Ce député divers gauche gagnant qui satisfait désormais M. Pierre Maille, et pourtant, pour quelle raison, le P.Kolèreux ne pourrait-il pas en faire autant ... hein ?

    Seul les "... . " ne change pas d’avis ...

    ( Ps , n’est pas ça le temps du changement ? pirouette à calculette, un député , faut le soigner , c’est on jamais )

  • Juin 2012
    09:48

    Lettre ouverte d’un militant socialiste à Jean Luc Bleunven

    par patrig kolère

    Je ne connaissais pas son aval pour ce projet CCCG !

    Remarquez, sur les 400 questionnaires rédigé par Gaspare et à l’attention des candidats "électifs" , et à ce sujet CCCG ; tout juste 10% de retour !

    Mais chez ces gens là , ça à ça de particulier , ça ose, c’est d’ailleurs à ça qu’on les reconnait ; ça blablate de démocratie, ça cocoricocote de respect , ça vante la considération des acteurs de terrain, ça philosophe de déonthologie , ça ose la revendication d’etre les représentants du bon sens citoyen...

    L’hypocrite et le clan clanique à l’assemblée nationale, face à l’umpapen, bonjour le tableau. Louis N III n’aurait pas mieux révé ...

    Sidérant , et on dira après cela que les extrèmistes sont parmis nous ... L’aveuglement et la course à l’échalotte ... !

    Un progressiste, du moins en étiquette, qui valide les versements de 40 millions d’euros de fonds publics à un banquier Allemand Siemens , un progressiste qui pactise avec les financiers et la doctrine Besson , .... qui autorise la production de CO2, un progressiste qui n’a pas été foutu d’apporter un argument innovant pour remplacer les pertes d’emplois à l’arsenal, Brest est militaire et restera militaire , comme sous Louis XIV , il n’a rien dit de mieux que la dame à pic et lors du débat face à sa concurrente de circonstance ... !

    Et dire que ces chez gens là, ils se posent encore la question " Pourquoi ont-ils tué Jaurès " .... alors qu’ils ne cessent de l’enterrer ... !

    Non , je n’ai guère envie de déposer un bulletin, ça vaut mieux que ça ... !

  • Juin 2012
    21:54

    Lettre ouverte d’un militant socialiste à Jean Luc Bleunven

    par Alain
    Jean-Luc Bleunven s’est prononcé pour la centrale à gaz à Landivisiau (ou ailleurs ?). Qu’en pense EELV ? Qu’en pense Magali Deval, et surtout ses électrices et électeurs ?
  • Juin 2012
    16:08

    Lettre ouverte d’un militant socialiste à Jean Luc Bleunven

    par patrig

    [...//... l’éthique qui doit caractériser un candidat de gauche....//...]

    A gauche seulement ? Non de non, l’éthique, c’est pas sectaire, ça compte pas un coup à droite et le suivant à gauche .. Merci

    Pour l’abstention, le sujet qui rebondi d’élections en élections, il est ailleurs que dans la division locale , M. Jospin devrait vous en dire quelques mots ... 2002 et le calendrier ...

    Au delà, les primaires fagotées , et la fatigue d’une campagne législative amorphe , silencieuse, sans aucun intéret , l’électeur ne fait que suivre les voeux des fondateurs de cette grave erreur , et réalisée par Jospin Le sachant formé lambertiste, le papa qui mieux que tous a formalisé, institutionalisé le présidentialisme , le Saint Père Républicain , au pays de la laicité ... ... ..

    Et pour un appel à rassembler, ça ressemble à son opposé ...me semble-t-il , le 18 juin , aurait été la meilleure date, pour un règlement de compte , entre sachants-sachants .. D’autres règlements moins sympathiques sont en court, garanti ... ...