Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Pour un nouveau projet Alter Breton !

Le groupe "Projet Alter Breton" rassemblait fin des années 70, début des années 80, des scientifiques de l’Inra du Cnrs, du Cnexo, des professeurs d’université, adhérents ou sympathisants du PSU Bretagne.

Il sont travaillé sur un scénario 2000 à partir d’un constat se basant sur la Bretagne des années 75 qui faisait la part belle aux économies d’energies et aux énergies renouvelables.
Ses têtes de chapitres sont évocateurs : "Besoins energetiques et modèles de société" ou "Ni pétrole ni nucléaire". Ils l’ont édité sous la forme d’une plaquette de 50 pages suivis de plusieurs annexes.

25 ans après, leurs propositions novatrices qui tranchaient avec le projet nucléaro-productiviste giscardien gardent toute leur pertinence.

Il y a 25 ans voici ce qu’exprimait le groupe "Projet Alter Breton" :

"...C’est l’arrêt de la course effrénée au "plus avoir" pour permettre "le plus être" et "le plus être ensemble".
...Nous avons le sentiment que la Bretagne bénéficie d’une situation exceptionnelle pour changer de cap. Encore faut-il que le mouvement populaire prenne en charge le problème dans toutes ses dimensions. L’intérêt du projet Alter Breton est de donner des éléments de réflexion pour un débat plus large sur la réalisation concrète d’une société autogestionnaire et écologique."

Aujourd’hui, alors que les problèmes énergétiques et écologiques sont posés de manière encore plus grave et plus urgente qu’au début des années 80 (changements climatiques, énergies fossiles en voie d’épuisement, fuite en avant du nucléaire, ...) comment résonnent en nous ces propos ?


Après avoir rejeté l’implantation de centrales électronucléaires en ces années 80 la Bretagne est de nouveau confrontée aux mêmes questions de choix énergétiques. Les lobbies nucléaires et productivistes tentent, face aux risques majeurs climatiques qui nous menacent, de nous faire accepter le risque majeur nucléaire (le choléra contre la peste !).

Oserons nous refuser ce dilemme ? Saurons nous relever le défi et trouver des solutions alternatives ? Sommes-nous encore capables, en ce début de 21ème siècle comme il y a 25 ans, dans un esprit et une inspiration identiques, de bâtir un nouveau projet Alter Breton en lien avec les agendas 21 qui se profilent à différents niveaux territoriaux ? Face à la situation, les décisions à prendre ne peuvent plus attendre.

Le succès de la soirée d’information et de réflexion du mercredi 2 février 2005 à la faculté Victor Ségalen à Brest nous incite à poursuivre la tentative de mise en synergie des forces vives à la pointe de Bretagne et au-delà pour déboucher rapidement sur Projet Alter Breton du 21ème siècle (PAB21) mobilisateur, efficace et durable.

Roger Abiven, président d’AE2D

Lire aussi l’article " Pourquoi pas un "Projet Alter Breton du 21ème siècle" (PAB21) ?"


Contacts :

- ae2d@free.fr
- www.ae2d.infini.fr

Posté le 9 février 2005
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info