Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Constitution européenne : le dérapage de la CFDT du Pays de Brest

Communiqué de presse du Collectif brestois pour un Non de gauche européen suite à un "faux tract" issu du bulletin de la CFDT adressé à ses adhérents.

"La CFDT du pays de Brest vient d’envoyer à ses adhérents, un tract
scandaleux, qui salit les partisans d’un NON de Gauche en les accusant de
travailler avec l’extrême droite. La date du 1er avril 2005 rajoutée en
bas, ne suffit pas pour faire de ce tract une plaisanterie (d’autant qu’il
arrive par courrier chez les gens le 4 avril). C’est une insulte aux
militants de gauche, aux syndicalistes, aux associatifs qui se battent
depuis des mois pour expliquer leur refus de la Constitution libérale au
nom d’une autre Europe, qui soit sociale et démocratique.

Plusieurs organisations parties prenantes de notre collectif sont mises en
causes.

Le "Collectif brestois pour un NON de gauche européen" s’est constitué fin
novembre 2004, il regroupe des associations : Attac, AC,... un syndicat : Sud
Ptt, des partis politiques : PCF, LCR, JCR, BAGA-TEAG, BNC, mais aussi des
syndicalistes de la CGT, de la FSU, des militants Verts, du PS, ... des
inorganisés. Il mène une campagne dynamique, argumentées (tracts, site :
www.nondegaucheeuropeen.info) et sans agression à l’égard des partisans du
OUI, mais avec une volonté de convaincre par le dialogue. Notre premier
tract, distribué à 10.000 exemplaires, commence d’ailleurs ainsi : "Le
prochain référendum sur la "Constitution européenne" sera décisif, votre
choix quelqu’il soit, sera légitime. Informez-vous ! (...)".

Ce NON est : clairement de gauche, pour une Europe solidaire, sociale,
écologique, féministe, pacifique et démocratique.
Rien ne peut nous assimiler ni de près ou ni de loin avec les discours
nationalistes, de haine, d’exclusion, de xénophobie de l’extrême droite,
que nous avons toujours combattue.

Quelle n’est pas notre surprise de découvrir dans le "Bulletin
d’information de la CFDT du Pays de Brest" daté du 1er Avril 2005, un faux
tract, mettant clairement en cause des organisations démocratiques, de
gauche (PCF, LCR, LO), une association comme ATTAC, accusées d’organiser
un Meeting en commun avec notamment le FN, le MPF et le MNR.

Comment des responsables d’une organisation syndicale comme la CFDT peuvent-ils s’abaisser à recourrir à de tels calomnies qui rappellent une bien
triste époque ?
Plusieurs adhérents de la CFDT sont venus nous dire qu’ils ne se
reconnaissaient pas dans ce tract, certains parlent même de démissionner.
En effet, comment peut-on se permettre de salir les noms de Marie Georges
Buffet, d’Olivier Besancenot, d’Arlette Laguiller en osant les ranger aux
côtés des Gollnish, Le Pen ou Megret...?
Faut-il que les partisans du OUI soient à ce point à bout d’arguments pour
avoir recours à de pareilles méthodes.
Ce Bulletin de la CFDT, distribué sous la responsabilité du Directeur de
publication et Secrétaire général de l’Union Locale CFDT de Brest (Patrick
JAGAILLE) aux adhérents est un véritable scandale.
Le "Collectif pour un NON de gauche" ne peut que dénoncer de tels
mensonges.
Cela exige pour le moins, des excuses publiques immédiates de la CFDT du
pays de Brest à l’égard des organisations salies par un tel amalgame."

Posté le 6 avril 2005 par Chris Perrot
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info
Nouveau commentaire
  • Avril 2005
    21:43

    > Constitution européenne : le dérapage de la CFDT du Pays de Brest

    Tout simplement à l’image de la CFDT !!! Syndicat qui marche sur la tête, qui continue de mépriser ses militants et de faire injure aux syndicalistes de conviction. Syndicat minable et pleureur qui inspire la honte et pue la trahison.
  • Avril 2005
    21:10

    > Constitution européenne : le dérapage de la CFDT du Pays de Brest

    C’est tellement gros et con comme tract que l’on peut également s’interroger sur la soi-disante signature de la CFDT, Non ?