Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Pacte pour l’Avenir de la Bretagne : les marins et les ports oubliés !

Un communiqué de la CGT des marins du Grand Ouest

Dans la continuité de ses engagements, la CGT des Marins du Grand Ouest souhaite par ce communiqué montrer son scepticisme, « son attitude de réserve », à l’annonce du Pacte pour l’Avenir de la Bretagne qui sera signé ce jour à Rennes par le Premier Ministre.

Ce Pacte pour l’Avenir de la Bretagne une fois de plus a oublié les marins et les ports (1ère activité du pays avec 320 000 emplois)… mais aussi toutes les activités maritimes… alors que les métiers de la mer sont indispensables au développement de la péninsule Bretonne, aux exportations et importations (5milliards de tonnes de marchandise ont transité par la mer en 2012). Les ports, le transport maritime, la pêche, les formations maritimes etc. sont les besoins essentiels pour que réussissent la Région Bretagne et la France. Dans une péninsule, toutes les activités sont liées agriculture, industrie etc.

Dans ce Pacte pour l’Avenir de la Bretagne, le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest aurait souhaité voir figurer des aides (contrôlées) pour toutes les formations liées à la mer. Il aurait souhaité voir y figurer :
- un BTS « pont, machine et hôtelier » au Lycée professionnel maritime du GUILVINEC avec tous les équipements nécessaires afin que la Région Française qui fournit le plus grand nombre de marins puisse continuer à le faire
- une section pour les personnels hôteliers navigants, plus de moyens pour tous les Lycées professionnels maritimes, afin que chacun puisse s’il le souhaite continuer une vraie formation professionnelle durant toute sa carrière.

Le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest aurait souhaité voir figurer dans ce Pacte d’Avenir de vrais projets maritimes et le renforcement de la protection du littoral sur la côte Atlantique demandée, « exigée », par Jean-Yves LE DRIAN lorsqu’il était le Président de la Région, ainsi que des investissements pour enfin déconstruire les vieux navires civils et militaires, et faire de Brest un port qui donnerait envie aux armateurs et aux industriels de s’y installer.

L’Union européenne va débloquer 26 milliards d’euros entre 2014 et 2020 pour améliorer la qualité des transports trans-européens (voire la carte sur le net).

Une belle enveloppe qui passera très loin de la Bretagne, puisque aucune aide n’est prévue pour la Bretagne, et c’est bien ce qui inquiète le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest…..

Pourquoi tous les élus Bretons ne font-ils pas une priorité du maritime et de ces activités ?

Ce Pacte pour l’Avenir de la Bretagne est une fois de plus de l’enfumage avec du réchauffé comme les investissements sur le port de Brest évoqués à chaque commission portuaire sans de véritables résultats. Le discours satisfera « peut-être » un petit nombre….. Pas le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest.

« Se défendre d’ici en Bretagne face à l’absence de vision maritime Parisienne et le faire savoir »

Jean-Paul HELLEQUIN
Secrétaire adjoint et Porte parole

85, rue Jean-Philippe Rameau 29800 LANDERNEAU JP.HELLEQUIN@WANADOO.FR
06.84.62.44.52.

Posté le 13 décembre 2013 par Jean-Paul Hellequin
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info