Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

La course au gigantisme des navires crée un danger en mer et dans les ports !

Texte en version bilingue français/anglais


Le 20 décembre 2012, dans un communiqué l’association MOR GLAZ évoquait le gigantisme des navires : en ligne sur le site www.morglaz.org.

Le 9 mars 2013, un exercice de remorquage se déroulait au large de la Bretagne avec le remorqueur « ABEILLE BOURBON » et le porte-conteneurs « MARCO POLO ». Cet exercice était réalisé afin de vérifier si les moyens de remorquage étaient suffisants pour maintenir au cap souhaité ces géants des mers s’ils rencontraient des difficultés.

L’association MOR GLAZ avait félicité tous ceux qui avaient permis la réalisation de cet exercice et tous ceux qui en étaient à l’initiative. Ces exercices sont utiles et ils devraient être plus fréquents. L’argent public qui est utilisé lors de ces exercices est utile, car c’est de la prévention.... pour tester les moyens.

Ce 9 mars 2013, il a été démontré que les moyens existants en mer « étaient » et sont insuffisants pour faire face à ces porte-conteneurs géants. Le gigantisme des paquebots pose encore plus de questions.

Le transport maritime évolue, il a changé durant ces dix dernières années, il n’y aura plus de machine arrière et le gigantisme des navires gardera le même cap, toujours plus grand, toujours plus vite aussi !
Le gigantisme des navires est une source d’insécurité supplémentaire pour les ports, la mer, et les marins

Quelques questions se posent donc :

  • Quel est l’inventaire « le registre exact » et la connaissance des produits transportés lorsque ces navires transportent plus de 16.000 conteneurs ?
  • Que se passerait-il, si ce genre de navire tombait en avarie dans la zone du Golfe de Gascogne hors de la zone de « l’ABEILLE BOURBON » ?
    En janvier 2007 les deux plus puissants remorqueurs d’Europe furent mobilisés pour faire face à l’accident du « MSC NAPOLI » qui se trouvait dans la Manche qui ne transportait que 2200 conteneurs dont certains représentaient 1700 tonnes de produits toxiques (recensés), 4000 m3 de fioul lourd pour sa propulsion et 142 m3 de gasoil.
  • Par ailleurs, si le « MARCO POLO » avait été en difficulté, vers quel endroit refuge puis vers quel port aurait il été remorqué ?
  • En cas de perte de conteneurs quels sont les moyens mis à la disposition des Préfets Maritimes ?

Lors de notre rencontre avec le Cabinet du Ministre Frédéric CUVILLIER, le 11 mars 2013, ce sujet avait été abordé. L’association MOR GLAZ avait aussi demandé que ce sujet soit inscrit à l’ordre du jour du Comité Interministériel de la Mer qui s’est tenu au mois de décembre 2013.

Les ports français susceptibles de recevoir ces grands navires sont à ce jour : Dunkerque, Le Havre, et Marseille-Fos, le Port de Nantes/ Saint-Nazaire reçoit des navires plus petits mais qui grandiront forcément.

Dans ces ports par ordre respectifs les remorqueurs sont au nombre de :

  • 6 remorqueurs dont 2 de 70 Tonnes de traction et 4 de 40 tonnes de traction
  • 9 remorqueurs dont 3 de 70 tonnes de traction, 4 de 65 tonnes de traction 1 de 60 tonnes et une coque de 40 tonnes de traction en réserve.
  • 10 remorqueurs dont 4 de 70 tonnes de traction 2 de 50 tonnes de traction et 4 de 40 tonnes de traction.
  • Les spécialistes du transport maritime ne tarderont pas à s’apercevoir que les moyens en remorqueurs ne sont pas suffisants, tant en nombre qu’en puissance.

L’association MOR GLAZ, souhaite que tous les ports qui reçoivent ou qui seront appelés a recevoir des navires « géants » soient équipés de remorqueurs plus puissants.

L’association suggère que :

  • dans les trois grands ports, les remorqueurs de moins de 70 tonnes de traction soient remplacés par des remorqueurs de 100 tonnes ou plus.
  • les grands ports soient dotés de 4 remorqueurs de 100 tonnes et plus.
  • ces remorqueurs soient sous pavillon Premier registre, armés au moins à quatre hommes deux officiers et deux marins du personnel d’exécution.
  • enfin que ces remorqueurs soient dans la mesure du possible construits en France, plusieurs chantiers peuvent construire ces remorqueurs. L’Etat français devra débloquer « octroyer » des aides exceptionnelles aux armateurs existants et opérants dans les ports français afin que ces moyens soient rapidement en service…...

Enfin tous ces grands navires doivent impérativement être équipés (imposé par l’Organisation Maritime Internationale) du JLMD ECOLOGIC SYSTEM, system qui équipe déjà les navires de plusieurs armateurs Français dont les navires de Louis Dreyfus ARMATEURS.


The race to gigantism of ships creates a danger at sea and in ports.

 On 20 December 2012, in a press release, MOR GLAZ had denounced gigantic ships : website www.morglaz.org

On 9 March 2013, a towing exercise took place off the Brittany with the tug " Abeille Bourbon " and the container vessel " MARCO POLO ". This exercise was conducted to verify if the towing means were sufficient to maintain the desired course of this "giant ship of the sea" if she encounters difficulties.

 MOR GLAZ had congratulated all those who had helped achieve this exercice and all those who had that idea.

These exercises are useful and should be more frequent. The "Public" money used during these exercises is useful because this is part of prevention.... to test resources.
 On 9 March 2013, it has been demonstrated that the existing means at sea " were " and are insufficient to cope with these giant container. The gigantic liner asks more questions.

Maritime transport is changing, it has changed over the last ten years, there will be no backtracking. The gigantic ships keep the same course, always bigger, and faster too !
The gigantism of ships is an additional ground of unsecurity and unsafety for the ports, the sea, and seafarers.

A few questions arise :

1. What is the inventory, the « exact records » and knowledge of the products transported when ships carrying more than 16,000 containers ?

2.What would happen if this kind of ship sustains damage out of the area of intervention the "ABEILLE BOURBON" , in the area of ​​the Bay of Biscay, " ?

3. In January 2007 the two most powerful tugs in Europe were mobilized to deal with the accident " MSC NAPOLI " who was in the English Channel and who carried only 2,200 containers , some of which represented 1,700 tons of toxic products ( identified ) 4000 m3 of heavy fuel oil for propulsion and 142 m3 of diesel.

4. In addition, if the « MARCO POLO " was in trouble, towards which shelter and port the vessel will have been towed ? In case of loss of containers what are the means of the "Préfet Maritime" ? 

During our meeting with the Minister’s Office of Frédéric Cuvillier , March 11, 2013 , this subject was discussed . MOR GLAZ had also requested that this matter be placed on the agenda of "the Interministerial Committee of the Sea" held in December 2013.

The French ports able to receive these large vessels are : Dunkirk, Le Havre and Marseille- Fos , the Port of Nantes / Saint- Nazaire gets smaller vessels but that port will inevitably grow up .

In these ports there are respectivaley  :

  •  6 tugs : 2 of 70 tons of traction and 4 of 40 tons of traction
  • 9 tugs : 3 of 70 tons of traction ; 4 of 65 tons of traction ; 1 of 60 tons ; and 1 of 40 tons of traction in reserve.
  • 10 tugs : 4 of 70-ton traction ; 2 of 50 tons of traction ; 4 and 40 tons of traction.

Specialists of shipping industry will soon realize that the means are not sufficient, both in number and power.

MOR GLAZ requests all ports that receive or will receive a called "giants" ships are equipped with more powerful tugs.

The association suggests that :
 

  •  in the three major ports , tugs of less than 70 tons of traction will be replaced by tugs of 100 tons or more.
  •  major ports will be equipped with four tugs of 100 tons or more.
  •  these tugs will fly the French first Register Flag, manned by 4 seafarers at least, two officers and two ratings.
  •  finally these will tugs will be built in France , several sites can build these tugs. The French State MUST unlock, « give" exceptional assistance to shipowners who operate in French ports so that these resources are quickly in service ......

Finally, all these large vessels must be equipped (imposed by the International Maritime Organisation ) of JLMD ECOLOGIC SYSTEM, system which is already in place on board ships owned by French shipowners inlcuding vessels owned by Louis Dreyfus Armateurs (LDA).

Posté le 2 janvier 2014
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info