Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Des centaines de millions gaspillés alors que de vrais besoins sont pas satisfaits

Un communiqué de la CGT des marins du grand ouest

Le syndicat CGT des Marins du Grand Ouest, Premier Syndicat Maritime du littoral français, trouve scandaleux et honteux de constater que certaines administrations sous la tutelle du Ministère de la défense dépensent sans compter l’argent du contribuable dans des projets qui n’aboutissent jamais.

Le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest constate que ce sont les mêmes administrations qui nous parlent sans arrêt d’économie, de crise, pas possible ça coûte trop cher etc.

Le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest apprend aujourd’hui que la France après avoir abandonné, « passé à la trappe », le projet trop coûteux des Bâtiments de Soutien et d’Assistance Hauturiers, aurait également abandonné le projet de porte-avions franco- britannique après avoir dépensé plus de 200 millions d’€. Ces projets qui ne voient jamais le jour, sont diligentés par qui et pourquoi ?

Que deviennent toutes celles et ceux qui jouent à l’arlésienne avec nos impôts dans des projets inutiles ?

Tout le temps passé et l’argent dépensé pour ces deux projets (et nous ne parlons que de ces deux là), auraient été bien plus utile pour remettre au bon cap (souhaité par nôtre Syndicat) la flotte de Pêche, de commerce sous pavillon national et à mettre de vrais moyens pour la formation dans les Lycées professionnels Maritimes, pour aménager les ports, etc.…..

15% de ces dépenses inutiles auraient permis de financer durant plus de dix ans un remorqueur du type « ABEILLE BOURBON » dans le Golfe de Gascogne….

Hier, le 11 février 2014, parce que « ABEILLE BOURBON » a du effectuer 8 heures de route pour ce rendre dans le sud de Belle-Île-en-Mer, afin d’assister le cargo « JUST MARIIAM » nous avons frôlé une catastrophe maritime, puisque le cargo (en très mauvais état) battant pavillon Moldave a été sauvé de justesse à 1,3 mille de Belle-Île.

Le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest demande que la déconstruction des vieux navires militaires soit effectuée en France au lieu d’aller chercher hors de nos frontières des chantiers à bas coût pour soi-disant respecter les dépenses publiques….tout ceci n’est que des balivernes !

Le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest, demande aux Ministères et aux administrations concernés de nous recevoir rapidement afin d’entendre nos propositions. Toutes les élucubrations avancées notamment sur le remorqueur dans le Golfe de Gascogne par les majorités gouvernementales successives ne nous satisfont pas…. L’argent n’étant plus une réponse pour les raisons évoquées ci-dessus.

Jean-Paul HELLEQUIN
Porte parole et secrétaire adjoint

  • 85, rue Jean-Philippe Rameau 29800 LANDERNEAU JP.HELLEQUIN@WANADOO.FR
  • 06.84.62.44.52.
Posté le 14 février 2014 par Jean-Paul Hellequin
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info