Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

La situation des 5 marins du cargo « JUST MARIIAM » réglée, mais plein de questions restent en suspens...

Communiqué de l’association Mor Glaz

La situation des 5 marins (sur les 8 embarqués) du cargo « JUST MARIIAM » en escale un peu forcée à Lorient depuis le 12 février 2014 est réglée.

L’association MOR GLAZ félicite ce succès social de l’inspecteur du syndicat ITF. Un nouvel équipage composé de marins Indiens devrait embarquer…. et la galère devrait repartir sauf que...

L’association MOR GLAZ rappelle que ce « navire » aurait été contrôlé en Norvège au mois de décembre 2013 et qu’il était en escale il y a quelques jours à Reykjavik en Islande.

L’association MOR GLAZ s’interroge une nouvelle fois sur le sérieux des contrôles des navires partout en Europe y compris en France.

Photos de la conférence de presse de Mor Glaz à Lorient

Ces situations ubuesques ne devraient plus se produire, puisque les navires seraient nous dit-on de mieux en mieux contrôlés… sauf que ce navire refilé à un « pseudo-armateur » avec une cargaison diverse et varié est une manière de refiler ses déchets à des pays moins regardants (qui en auraient besoin nous dit-on). Une manière d’exporter des déchets, il suffit pour cela de prendre connaissance de la cargaison et de l’état du navire.

L’association MOR GLAZ ne souhaite pas que le principal souci des autorités françaises soit de faire repartir à tout prix ce cargo « JUST MARIIAM », un peu trop vieux pour naviguer et qui mettrait en danger les marins qui sont à bord, et une nouvelle fois les sauveteurs.

Pour l’association MOR GLAZ, il est scandaleux qu’une société de classification puisse classer ce navire…qu’un pays accepte de le recevoir sur son registre… qu’il trouve un assureur et un affréteur….
Tous ceux-ci sont les principaux protagonistes de ces tristes aventures.

L’association MOR GLAZ va suivre de très près la situation des marins qui devraient embarquer ce jour… puis celle du navire… La question étant : peut-il repartir ?

Ceux qui seraient empressés de se débarrasser (comme d’habitude) du cargo « JUST MARIIAM » se rendraient responsables, « coupables », des difficultés que celui-ci pourrait rencontrer lors de son voyage….
Vouloir faire repartir à tout prix un tel navire, est approuver, « cautionner », la présence de « pseudo-armateurs » dans l’activité du transport maritime (qui permet 90% des échanges mondiaux) .

L’association MOR GLAZ réitère sa demande de positionner un remorqueur de sauvetage pour couvrir la zone du Golfe de Gascogne.

Le président de l’association MOR GLAZ
Jean-Paul HELLEQUIN

les photos de la conférence de presse de Mor Glaz du 20 février à Lorient

avec la participation de jean Paul Hellequin, président de Mor Glaz, Geoffroy Lamadé, inspecteur ITF, Claude Hucher CFDT Bretagne-Océans



Association MOR GLAZ
85 rue Jean-Philippe Rameau 29800 Landerneau

Posté le 21 février 2014 par Jean-Paul Hellequin
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info