Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Conflit à Orange Marine : les marins inquiets pour le devenir des emplois

Un communiqué de la CGT des marins du Grand Ouest

Brest, vendredi 21 mars 2014

Depuis le mois de janvier 2014, la direction d’Orange Marine avait clairement annoncé que le nouveau navire « Pierre de Fermat » serait armé en effectif minimum, laissant entendre également que des marins français pourraient être remplacés par des marins malgaches.

Le 22 février 2014, les équipages du « Croze » soutenus pas la CGT débrayaient 2 heures.
La CGT a ensuite dénoncé officiellement, au travers d’un courrier lu en CE le 27 février, le manque de transparence de la direction et la tenue à l’écart des organisations syndicales.

Le 14 mars la direction a convoqué les syndicats CGT et CGC pour une réunion d’information au cours de laquelle a été annoncée la mise en place de VAE (validation des acquis et de l’expérience) diplômantes pour le service machine, non diplômantes pour le service pont, ainsi qu’un appel à candidature pour la création d’un poste de commissaire de bord. En revanche, nous apprenons la disparition des postes de : maître de manœuvre, Intendant, maître d’hôtel et infirmier.

Le 17 mars 2014 en assemblée générale les équipages du navire câblier Descartes ont voté un retard à l’appareillage (qui a été effectué le 20 mars 2014 date du départ du navire). Les marins sont inquiets pour le devenir des emplois. Que deviendront les personnels à qui l’on ne propose pas de VAE*, ceux n’ayant pas l’aptitude requise aux entretiens, ceux qui ne sont pas intéressés par ces possibilités de « promotions » ?

Quant sera-t-il des effectifs de marins Français à Orange Marine à l’avenir ?

La CGT n’est pas opposée au principe des VAE pour les salariés qui le désirent, mais elle s’interroge sur cette soudaine volonté de la direction de mettre en place ce dispositif, qui existe déjà depuis des années. La CGT sera donc vigilante sur la politique d’embauche de l’entreprise et sur le respect des accords collectifs.

La CGT demande à la direction d’Orange Marine de prendre ses responsabilités en terme d’emplois et de le formaliser par écrit. Au cas contraire, d’autres actions ne sont pas à exclure et pourront même venir à s’amplifier.

Le Secrétaire Général Stéphane Leverger
pour la CGT des Marins du Grand Ouest

* validation des acquis de l’expérience

Posté le 22 mars 2014
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info