Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Référendum du 29 mai : Dire " NON " aux machines à voter à Brest

Initiative citoyenne relayée par le site internet recul-democratique.org

Nous demandons à chacun de vous, quand vous y irez voter, de déposer une lettre qui sera annexée au P.V. du vote.

Cela peut sembler symbolique, mais théoriquement ces lettres peuvent remonter jusqu’au conseil constitutionnel. L’année dernière, quelques remarques ont été prises en compte (présentation du bulletin blanc à égalité avec les autres, par exemple). Il faut commencer par utiliser les recours existants. Les Belges de www.PourEva.be(avec qui nous sommes en contact) ont eu cette stratégie. Nous voulons agir sur plusieurs fronts (médias, contact direct avec les mairies...), mais nous devons montrer que des citoyens nous appuient, et pas seulement en paroles.

Cette lettre est pré-rédigée, vous n’aurez qu’à la personnaliser avec vos coordonnées.

Pour vous inscrire, deux cas possibles :
- vous utilisez pour vos e-mails un logiciel tel que Outlook, Thunderbird... Cliquez ici. Un e-mail sera composé automatiquement : en guise de texte, indiquez au minimum votre ville, puis envoyez-le.
- vous composez vos e-mails sur un site internet (Hotmail, Yahoo, Caramail, Wanadoo, Free...). Il vous faut envoyer un e-mail à l’adresse vote.electro.action@free.fr, avec comme sujet le mot “Inscription”. Comme texte, indiquez au minimum votre ville.

Si des amis dépourvus d’Internet souhaitent participer, cela est possible à condition que vous les rencontriez (physiquement) avant le jour de vote. Inutile de nous préciser leurs coordonnées.

Posté le 29 mai 2005 par Chris Perrot
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info
Nouveau commentaire
  • Mai 2005
    14:40

    > Référendum du 29 mai : Dire " NON " aux machines à voter à Brest

    Publier un article comme avec ce titre, le jour même du référendum me semble un procédé quelque peu limite...

    Je ne suis pas un adepte de "tous les moyens sont bons"... ou de "la fin justifie les moyens"... j’ai une autre idée de la démocratie ; et de la façon de faire de la politique.

    L’auteur se discrédite.

    A bon entendeur...