Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

A l’occasion d’une rencontre au cabinet de Monsieur Frédéric CUVILLIER Secrétaire d’Etat Chargé des Transports et de la Mer, MOR GLAZ a rappelé que le golfe de Gascogne ne bénéficie plus d’aucune protection en matière de remorquage en haute mer

Jean Paul Hellequin, président de Mor Glaz a été reçu, le 10 juillet 2014,
au Cabinet de Monsieur Frédéric CUVILLIER Secrétaire d’Etat Chargé des Transports et de la Mer.

Il fait aujourd’hui une synthèse de cette rencontre.

Lors de cette rencontre que je qualifierais de positive, mon interlocuteur Monsieur Français LAMBERT que je rencontrais pour la seconde fois sur le même sujet, m’a consacré le temps nécessaire afin que nous puissions évoquer sans détour le manque de sécurité maritime dans le Golfe de Gascogne.

Je lui ai démontré que toutes les propositions avancées par les uns et les autres depuis le départ en août 2011 de l’Abeille Languedoc de La Pallice ne tenaient pas le cap….et que toutes les propositions ont été (dans des situations précises, recensées et réelles) des échecs, remettant en cause toutes ces fausses propositions.

Je retiens de cette rencontre que l’éventualité du retour d’un remorqueur de haute mer à La Pallice ou sur la façade Atlantique n’est plus écartée bien au contraire.

Depuis trois ans, l’association MOR GLAZ ne cesse de rappeler aux autorités civiles et militaires que le golfe de Gascogne ne bénéficie plus d’aucune protection en matière de remorquage en haute mer. Durant la dernière campagne municipale, l’association MOR GLAZ a mené campagne pour le retour d’un remorqueur y compris d’un type sullpy de 180/190 tonnes de puissance de traction sous pavillon Français Premier registre, afin de protéger les Marins, les biens, l’environnement et les populations du littoral très exposées.

Plusieurs de nos adhérents connaissent parfaitement le transport maritime, il est donc très difficile de nous raconter des balivernes et de nous présenter des seconds plans inapplicables.

Les Britanniques dans l’affrètement partagé de l’Anglian Monarch avec la France, qui protégeait depuis 2000 la zone du pas de Calais, avaient décidé en février 2001 de ne plus assurer la sécurité dans le Pas-de-Calais à dater du 15 septembre 2011 et ce après avoir touché plus de 16 Millions d’Euros de la part de la France en 10 ans. Le redéploiement de l’Abeille Languedoc vers le Pas-de-Calais avait créé un vide dans la sécurité maritime du golfe de Gascogne non comblé depuis, malgré les promesses et les demandes successives.

Le remorqueur Abeille Languedoc, du 15 janvier 2006 au 7 juin 2011, a effectué 69 opérations, dont 18 remorquages de navires en panne totale. Le départ du remorqueur de La Pallice suscite suffisamment d’inquiétude, puisque sept questions écrites ou orales a fait l’objet de questions dans les deux assemblées et plusieurs courriers adressés aux Ministres concernés.

Monsieur François LAMBERT qui a une formation maritime supérieure et qui connaît donc les sujets maritimes m’a demandé de lui fournir certains éléments afin qu’apparaissent lisiblement les endroits de dangerosité. Les demandes du Conseiller du Secrétaire d’ Etat aux Transports et à la Mer seront satisfaites pour la fin du mois de juillet 2014 et une autre rencontre sera organisée.

L’association MOR GLAZ s’invitera, comme en 2013 aux Universités d’Été du Parti Socialiste, à La Rochelle, et nous irons à la rencontre (organisée ou pas) des Ministres concernés.

Pour l’association MOR GLAZ
Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

WWW.MORGLAZ.ORG CONTACT@MORGLAZ.ORG

Posté le 15 juillet 2014 par Jean-Paul Hellequin
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info