Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Incendie du « CAPTAIN TSAREV » : le microcosme portuaire brestois doublé par des visiteurs nocturnes

Un communiqué de la CGT des marins du grand ouest

Par ce communiqué, le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest souhaite attirer l’attention sur le manque de sécurité sur le port de Brest, il souhaite faire part de son inquiétude suite à l’incendie survenu le 6 septembre 2014 à bord du « CAPTAIN TSAREV » (vieux cargo laissé là par un « pseudo-armateur » Européen qui balade depuis 6 ans la cinquième puissance mondiale et qui se moque de toutes les Administrations chargées de cet abandon… ! )

Le syndicat CGT des Marins du Grand Ouest, Premier syndicat maritime du littoral français et défenseur du port de Brest avait réussi par des actions et autres débats publics à mettre le port de Brest au centre de la campagne municipale de 2014 en démontrant les atouts d’une ville lorsqu’elle est un port avec ses multi activités industrielles en y incluant la déconstruction des vieux navires civils et militaires ……

Suite à l’incendie survenu sur le cargo « CAPTAIN TSAREV », le 6 septembre 2014, dans la zone sécurisée, le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest constate avec une certaine amertume que cette zone interdite aux Syndicats et associations (qui vont à la rencontre des marins du monde) est fréquentée régulièrement par des squatteurs et autres visiteurs…..

Pour le syndicat CGT des marins du Grand Ouest, ces navires abandonnés, collés le long du quai sans gardiennage sont très dangereux pour le port et son environnement.

Le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest souhaite (demande) que des sanctions soient prises à l’égard de ceux qui pratiquent un zèle excessif et qui sont incapables d’appliquer les règles qu’ils se sont imposées pour rendre disent-ils le port de Brest plus « performant », plus « attractif » pour les clients (les armateurs).

Le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest souhaite que les responsables de cette sûreté portuaire se remettent en cause et nous expliquent pourquoi les Syndicats et associations s’intéressants aux marins et aux activités maritimes ne peuvent-ils pas rentrer en toute légalité et conformité sur la zone portuaire.

Le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest souhaiterait que des sanctions soient prises au plus haut niveau de la hiérarchie car ils viennent à quelques uns de donner une mauvaise image du premier port Breton….en ces périodes difficiles pour le port de Brest et pour les activités installées sur le port.

Jean-Paul HELLEQUIN

Porte parole et secrétaire adjoint

JP.HELLEQUIN@W

Posté le 10 septembre 2014 par Jean-Paul Hellequin
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info