Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Centrale à gaz : AE2D dénonce l’interventionnisme du Préfet.

un communiqué d’AE2D

Sans attendre que le projet de loi de programmation pour la transition énergétique soit examiné par l’Assemblée nationale, le 1er octobre 2014, et sans entendre tous les cris d’alarme des scientifiques sur les conséquences dévastatrices du réchauffement climatique, quatre enquêtes publiques liées au projet de CCCG - Centrale à cycle combiné à gaz - à Landivisiau viennent de s’ouvrir, jusqu’au 31 octobre 2014.

AE2D – Agir pour un environnement et un développement durables–, opposée depuis 2007 aux projets de CCCG en Bretagne, s’insurge des dernières déclarations du Préfet de Région publiées le 12 septembre. De plus, la façon dont il mène ce dossier (cf. Mediapart du 9 septembre) pose question et augure mal de la tenue démocratique de ces consultations.

Si le doute qu’il exprime quant à la capacité des citoyen-ne-s à faire le distinguo entre les différents dossiers est choquant, son manque d’impartialité est indigne de ses fonctions de dépositaire de l’autorité de l’État. En effet, il se doit d’être le garant de l’intérêt général, ceci, en dehors de toutes préoccupations électoralistes.

AE2D redit son opposition au projet d’une CCCG en Bretagne, appelle la population, lors de ces enquêtes publiques, à mettre en valeur le Scénario électrique alternatif breton de GASPARE et à dénoncer l’interventionnisme du Préfet.

Posté le 17 septembre 2014
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info
Nouveau commentaire
  • Septembre 2014
    00:39

    Centrale à gaz : AE2D dénonce l’interventionnisme du Préfet.

    par patrig k

    Ce pose une question cruciale, et non des moindres, faisant suite à la polémique ( ** ) au sujet des illettrés, et dès lors que le Préfet de région, et les porteurs du projet, qui prétendent que la pseudo délibération des couloirs dorés et l’enquête seraient à ce stade démocratiques ! Car selon Macron, qui nous l’affirme, ici chez Gad mais aussi ailleurs, comment tout ce public fragilisé pourra faire la lecture des 4 dossiers de 700 pages , pour s’en faire une opinion claire et explicite ?

    Messieurs les Ordonnateurs, réparez au préalable votre lamentable échec " éducation-/formation", c’est Hugo Victor qui vous le commande, et donnez leur le droit et devoir de lire au quotidien, avant d’émettre vos arguties, et l’argument de plus à mettre sous cocon votre enquête de "jargonne aiguë" et technocratique, la phraséologie issue des lieux qui sont à mille lieux des réalités quotidiennes du peuple que vous prétendez couver de vos meilleurs soins ...

    Ce n’est pas une demande, c’est un ORDRE du Dieu Républicain !

    Démocrite est en colère ...

    **à la limite malheureuse, que l’on soit offusqué ou blessé, mais ce fait est bien réel