Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Nous ne voulons pas payer pour leurs erreurs !

un texte du personnel de l’Association pour la Gestion des Institutions Sociales Maritimes (AGISM)

NOUS NE VOULONS PAS PAYER LES ERREURS

Depuis 18 mois l’Association pour la Gestion des Institutions Sociales Maritimes (AGISM) est en redressement judiciaire.

Cette Association gère les Hôtels Restaurants des Gens de Mer ainsi qu’un Etablissement Social à : Dunkerque, Boulogne, Le Havre, Saint-Quay-Portrieux, Brest, Concarneau (fermé), Lorient, La Rochelle et Marseille (à vendre). Ces établissements ouverts à tous depuis 2000 sont en grandes difficultés.

L’AGISM représente 120 salariés en France.

Il y a quelques mois l’AGISM était encore soutenue financièrement par la Direction des Affaires Maritimes (DAM), par l’Etablissement National des Invalides de la Marine (ENIM) Administrations sous la tutelle du Ministère des Transports et de la Mer.

Suite au désengagement des précités, le personnel de ces établissements ne veut pas être le bouc émissaire, celui qui devrait payer à lui seul l’abandon des Administrations, des erreurs successives et la non visibilité du Conseil d’Administration de l’AGISM. Le personnel ne veut pas être la victime du manque de visibilité et des mauvais investissements de ces dernières années.

Par ce tract nous voulons informer nos clients, les élus et plus largement les citoyens que nous ne sommes pas responsables de la situation actuelle et que nous ne voulons pas être les victimes, nous voulons continuer à travailler comme depuis des décennies pour bon nombre d’entre-nous !...

Les salariés devraient-ils cette fois encore payer la facture, faire les frais d’une situation dont ils ne sont en rien responsables….

Depuis quelques mois, les salariés sont encouragés à partir 9 par 9 afin de faciliter la tâche aux « dirigeants » de l’AGISM afin qu’elle puisse conserver la structure dirigeante devenue obsolète, inefficace sous sa forme actuelle.

Nous réclamons une stratégie sur du long terme pour tous les salariés.
Dans AGISM il y a Institutions Sociales.

Les personnels de l’AGISM sont soutenus par la Fédération Nationale des Syndicats Maritimes CGT et par le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest.


WE DON’T WANT TO PAY FOR THE ERRORS

Since eighteen months, the social maritime institutions management association is in judicial review.

This association manages the seafarer hotels and restaurants and also a social institution at : Dunkirk, Boulogne, Le Havre, Saint-Quay-Portrieux, Brest, Concarneau (closed), Lorient, La Rochelle and Marseille (for sale). These institutions who are open to everyone since 2000 are in serious difficulty.
The social maritime institutions management association represents 120 employees in France.

Several months ago, the social maritime institutions management association was still financially supported by the Maritime Affairs Directorate, by the National Establishment for Seamen’s Invalidity, Administrations under the authority of the Ministry of transport and of the sea

Due to the disengagement of the above listed people, the employees of these institutions don’t want to be the scapegoats, the ones who should pay for the administrations who are abandoning, the different errors and the invisible management board of the social maritime institutions management association. The employees don’t want to be the victims of the lack of visibility and of the bad investments of these last years.

By this tract, we wish to inform our clients, the elected representatives and more generally the citizens that we are not responsible of this situation and that we don’t want to be the victims, we want to continue working as since several decades for most of us !...

Should the employees once more pay the bill, bear the cost of a situation that they aren’t responsible…..

Since a few months, the employees are encouraged to leave one by one to ease the task for “the managers” of the social maritime institutions management association so they can keep the governing structure that has become obsolete, inefficient in its present form.

We want a long term strategy for all the employees.
In social maritime institutions management association, there is “social institution”

The employees of the social maritime institutions management association are supported by the National Federation of the Maritime unions CGT and by the CGT maritime union of western France".

Posté le 30 octobre 2014
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info