Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Une orpheline d’un marin pêcheur dans l’obligation de rembourser des indemnités

lettre ouverte de Mor Glaz à Ségolène Royal

L’orpheline d’un marin pêcheur se voit réclamer par une administration implacable le remboursement d’indemnités perçues soit près de 10.000€. Mor Glaz se mobilise.

Madame Ségolène ROYAL

Madame la Ministre,

Le 1er novembre 2014, l’association MOR GLAZ vous adressait un courrier sur l’affaire douloureuse et ubuesque de l’orpheline d’un marin pêcheur, qui s’est noyé en portant secours à son collègue tombé à l’eau dans le port de Cherbourg. Cette douloureuse affaire non élucidée à ce jour, a suscité plusieurs retours pas très flatteurs des adhérents de l’association MOR GLAZ pour ceux qui ont pris cette décision scandaleuse.

Pour ces raisons, nous avons décidé avec Monsieur Patrick Poivre d’ARVOR membre du Conseil d’Administration de l’association MOR GLAZ de vous adresser ce courrier qui sera rendu public.

Le papa d’Océane HERAULT, marin, est décédé en 2013 en tentant de sauver un collègue de la noyade dans le port de Cherbourg. L’Etablissement National des Invalides de la Marine, sécurité sociale des Marins (ENIM) qui dépend de votre ministère, découvrant que l’homme était ivre au moment du drame, estime arbitrairement avec une froideur administrative que sa fille Océane âgée de 13 ans, orpheline, ne doit plus percevoir les aides qu’elle percevait et devrait même les rembourser sous quelques jours.

Madame la Ministre, nous vous demandons de mettre fin à la machine administrative inhumaine et froide qui vient de prendre une telle décision et nous vous demandons d’y mettre un terme, vous mettriez ainsi fin à l’angoisse que subit cette orpheline dont le papa a péri en mer, dans les conditions que nous pouvons imaginer pour aller sauver l’un de ses collègues lui aussi décédé.

L’ENIM doit revenir sur cette mauvaise décision qui ne l’honore pas, la solidarité des gens de mer vient d’être remise en cause. Madame la Ministre, croyez-vous qu’une sentence comme celle-ci à l’encontre d’une orpheline de 13 ans honore nos administrations, une administration à caractère sociale et solidaire.

Vous êtes vous-même mère de famille, pensez-vous que cette orpheline doit payer les circonstances du décès de son papa, ne croyez-vous pas que cette situation doit être suffisamment angoissante et difficile pour cette orpheline qui a dû étaler sa vie familiale et d’enfant sur la place publique, afin de pouvoir attirer l’attention sur cette injustice qui lui est infligée ?

Madame la Ministre, nous comptons sur votre sensibilité et votre autorité de Ministre pour remettre de l’ordre dans les services. Faites en sorte que l’orpheline Océane HERAULT retrouve tous ses droits et qu’elle soit soutenue par les services sociaux maritimes.

Madame, nous souhaiterions que l’administration responsable soit réprimandée pour ses « ces » manquements à l’encontre d’Océane. Un peu facile pour les administrations de trop souvent se réfugier derrière des textes qui pourraient permettre « autoriser » de tels effets négatifs.

Acceptez, Madame, nos salutations les plus respectueuses. Nous nous tenons à votre disposition si vous le souhaitez.

Patrick Poivre d’ARVOR Jean-Paul HELLEQUIN

Membre du Conseil d’Administration Président de l’association MOR GLAZ

Association MOR GLAZ 85, rue Jean-Philippe Rameau 29800 Landerneau 06.84.62.44.52 contact@morglaz.org

Posté le 10 novembre 2014 par Jean-Paul Hellequin
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info