Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Trois marins embarqués à bord du « MSC SOPHIE » parti du Havre pourraient être débarqués à la prochaine escale

Un communiqué de Mor Glaz

L’association MOR GLAZ apprend que trois Marins embarqués à bord du « MSC SOPHIE » en escale un peu prolongée au Havre se seraient fait « virer »…enfin presque ils devraient être débarqués lors de la prochaine escale (Las Palmas).

Nous informons nos sentinelles de « LAS PALMAS ».

La société MSC, qui a pignon sur, rue applique à sa façon la MLC 2006 censée protéger les Marins.

L’association MOR GLAZ avait lancé à travers ses réseaux une alerte sociale, car le porte conteneurs « MSC SOPHIE », en escale le 30 novembre 2014 dans le port du Havre, ne remplissait pas toutes les normes d’hygiène, sécurité et de confort pour les Marins embarqués sur ce navire battant pavillon du Panama.

La société MSC applique à sa manière la MLC 2006, puisque nous apprenons que trois Marins du bord auraient été « débarqués » « virés » ou devraient l’être parce soupçonnés d’avoir communiqué avec le Syndicat ITF (Syndicat International des Transports).

L’association MOR GLAZ a eu raison d’attirer l’attention sur ce navire, puisqu’il a quitté le port du Havre que hier, 4 décembre, dans la soirée. Ce navire croisait ce matin au large des côtes Bretonnes, pour se rendre à Las Palmas, port dans lequel il n’a aucune inquiétude, sauf que nous informons les autorités du prochain port d’escale.

L’association MOR GLAZ rappelle que des règles existent et qu’elles doivent être appliquées et respectées y compris et surtout pour et par les grands armateurs internationaux…

L’association MOR GLAZ constate cette fois encore que certains armateurs souhaiteraient une omerta complète sur leurs activités et leurs politiques « sociales ».

L’association MOR GLAZ est satisfaite de son action et rappelle par ce communiqué qu’elle n’a pas été informée par un Marin du bord.

La sûreté portuaire « très protectrice des dérives sociales » nous interdit l’accès aux ports, mais des personnes se sentent concernées par le bien être des Marins.

Ces personnes « sentinelles » savent attirer notre attention. Nous demandons à la société MSC de réintégrer ces trois Marins. Lorsque l’on prétend être parmi les meilleurs ne vaut-il pas mieux faire naviguer ses « ces » Marins dans de bonnes conditions sur de bons navires et d’appliquer avec rigueur la MLC 2006 ?

Jean-Paul HELLEQUIN

Président de l’association MOR GLAZ

  • CONTACT@MORGLAZ.ORG
Posté le 7 décembre 2014 par Jean-Paul Hellequin
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info