Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

25 juin : journée internationale des Marins

un communiqué de Mor Glaz

En 2015, le thème de cette journée internationale des Marins est la formation des gens de mer, une formation insuffisante au niveau planétaire malgré tous les discours.

La formation en France pour les Officiers et les Marins du Personnel d’Exécution est bonne, et pourtant en fin d’études ils peinent à trouver des embarquements. De bonnes formations qui ne suffiraient pourtant pas aux Officiers et aux Marins du Personnel d’Exécution à trouver leur place dans cette activité qui est la première au monde.

Pourquoi les formations internes (formation continue) sont-elles autant dévalorisées voire même impossibles à effectuer avec les empilements de textes qui se contredises et empêchent ainsi aux Marins du Personnel d’Exécution de devenir des Officiers pour ceux qui le souhaiteraient, ou tout simplement d’effectuer des formations pour tous les navigants ? La France manque depuis des décennies de volonté pour ses lycées professionnels maritimes y compris en Bretagne, première Région maritime de France.

En 2012, le secrétaire Général de l’OMI Mr Koji SEKINMIZU avait déclaré lors de cette journée des Marins, rendons hommage aux 1,5 millions de marins pour la contribution unique et trop souvent négligée qu’ils apportent au bien-être de nous tous. Cette journée est l’occasion de se rappeler que toutes les choses qui sont venues par la mer et sans lesquelles nous ne pourrions pas vivre, profitons de cette journée pour dire : « merci, aux gens de mer ».

L’association MOR GLAZ rappelle que 7 milliards de tonne de fret sont passés par la mer en 2014, en 2020 il est prévu de passer ce volume au dessus des 15 milliards de tonne, le métier de marin n’est donc pas aussi marginal que décrit par certains.

L’association MOR GLAZ ne peut qu’être d’accord avec cette intervention de 2012 « les espérances » « les souhaits » de Mr SEKINMIZU. En réalité quelles sont les conditions de vie des marins qui sont originaires, pour 4 sur 5, de pays pauvres souvent exploités par des « pseudo-armateurs » sans scrupules qui profitent de la pauvreté et de la naïveté des habitants des pays d’Afrique, d’Asie ou de pays dans lesquels la pauvreté n’est pas qu’un slogan ?

L’association MOR GLAZ a une pensée pour les marins qui vivent trop souvent dans des conditions difficiles sur des navires qui ne sont pas toujours en bon état, appartenant à de « pseudo-armateurs » qui nuisent à l’image d’une activité maritime qui permet plus 90% des échanges mondiaux mais pas seulement, tant les activités sont multiples.

Après une enquête sur le transport maritime la journaliste Kattalin LANDABURU titrait dans un magasine spécialisé. "Aboli formellement le 20 décembre 1848, l’esclavage a pris de nouvelles formes sur les mers du globe". Si le commerce du « bois d’ébène » fait parti d’un passé révolu, les navires continuent de transporter avec eux, un monde d’inégalité et de précarité sociale.

Pourtant ce monde de transport est loin d’être marginal, en 30 ans il a enregistré une progression de près de 430% et son coût, lui, a baissé de plus de 30%. Ces économies ont été réalisées en exploitant des vieux navires âgés parfois de plus de 30 ans, mal ou pas entretenus, qui acheminent, en grande quantité, des marchandises coûteuses. Que font les Etats membres pour protéger leurs gens de mer ? ... Pas grand-chose, pour ne pas dire rien du tout...

L’association MOR GLAZ constate que 15 ans après cette enquête, elle est toujours d’actualité, de plus en plus de marins malheureux, qui font ce métier par nécessité, avec des salaires et des conditions de vie en dessous de toutes les normes du Bureau International du Travail(BIT) et du syndicat International du Travail (ITF).

L’association MOR GLAZ espérait beaucoup de la Maritime Labour Convention (MLC 2006), nous commençons à douter. L’association MOR GLAZ est trop souvent triste pour ces marins du monde.

Nous encourageons les Armateurs à faire le ménage, les « pseudo-armateurs » n’ont pas leur place dans les activités maritimes.

Le président de l’association MOR GLAZ
Jean-Paul HELLEQUIN

Posté le 26 juin 2015 par Jean-Paul Hellequin
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info