Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Les 12 salariés de l’Hotel Restaurant des Gens de Mer de Boulogne sur Mer viennent d’apprendre par voix de presse la destruction de l’établissement dans lequel ils travaillent !

Un communiqué de la CGT des marins du Grand Ouest

L’Etablissement National des Invalides de la Marine (ENIM) au même titre que l’Association pour la Gestion des Institutions Sociales Maritimes (AGISM), et la Direction des Affaires Maritimes (DAM) doivent être responsabilisés du naufrage des Hôtels Restaurants des Gens de Mer, mais aussi les Ministères qui ont laissé faire durant des décennies, sans se soucier des conséquences pour les salariés de Boulogne certes, mais également des autres sites hôteliers. Car ne soyons pas « plus » des rêveurs, la Direction Générale de l’AGISM est d’une « remarquable » incompétence qui ne pourra pas sauver les établissements, il faut une nouvelle équipe, délocalisée, pour une nouvelle stratégie.

Le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest souhaite attirer l’attention une fois encore, sur la notion des coresponsabilités de l’ENIM, AGISM et de la DAM. En détenant la propriété de certains hôtels, l’ENIM détient l’outil de travail des salariés et donc doit assumer ses responsabilités sociales au plus haut niveau. L’expertise comptable qui a été diligentée par le Comité d’Entreprise, démontre « confirme » ce que le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest et la Fédération des Syndicats Maritimes CGT craignaient, une mauvaise gestion, des aberrations qui ne pouvaient que conduire l’AGISM vers l’abîme, sous l’œil bienveillant des Ministères et des Administrations précitées.

Le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest avait été saisi « appelé » au mois de mai 2014 par les salariés des Gens de Mer de Brest, de Boulogne et du Havre, ainsi que par le Secrétaire du Comité d’Entreprise (CE) de l’AGISM, pour les conseiller au mieux durant cette période difficile que rencontraient les 120 salariés de l’AGISM depuis passés à 110 salariés.

Le Conseiller du Secrétaire d’Etat Chargé de la Mer et des Transports, m’avait réaffirmé lors d’un déplacement fin octobre 2014 à Brest du Secrétaire d’Etat chargé des Transports que le Ministère n’abandonnerait pas les salariés de l’AGISM (encore heureux) à Boulogne nous sommes dans le vif du sujet !!!!.

Le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest constate que depuis plusieurs années la DAM et l’ENIM ne jouent plus qu’un rôle de présence (manque de financements des superstructures et manque d’imagination, aucune politique de développement, aucune visibilité). Les deux Administrations précitées n’ont eu aucune visibilité sur le devenir de l’AGISM, ni la Direction Générale de l’AGISM et son Conseil d’Administration (CA) sur son propre avenir, et celui des salariés.

Aucune bonne décision n’a été prise, nous le déplorons et nous avons décidé de ne pas laisser faire, et de faire en sorte que les salariés ne soient pas abandonnés, ni à Boulogne par la municipalité, ni ailleurs.

Lors du CE du 6 juillet 2015, l’expertise Comptable demandée par le CE, laisse apparaître des lacunes, de graves manquements de la part de la Direction Générale de l’AGISM et notamment un manque sérieux d’un dynamisme commercial.

Jean-Paul HELLEQUIN
Secrétaire Général Adjoint et Porte parole

  • JP.HELLEQUIN@WANADOO.FR
  • 06.84.62.44.52.
Le Mercredi 22 juillet 2015 à 14h30 les salariés de l’Hôtel Restaurant des Gens de Mer de Boulogne sur Mer tiendront un point presse Quai Chanzy. Jean-Paul HELLEQUIN (06.84.62.44.52) du Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest, Philippe COPPIN Secrétaire du Comité d’Entreprise de l’AGISM ainsi que André LAPLACE de la CGT de l’Union Locale de Boulogne/Mer seront présents.
Posté le 20 juillet 2015 par Jean-Paul Hellequin
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info