Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Pour un plan alimentaire de territoire.

Expression politique des élu-e-s EELV de BREST dans le dernier numéro de sillage.

La colère des paysans a résonné jusque dans les rues de Brest en février. Si les dégradations ne sont pas justifiables, il faut savoir reconnaître les difficultés rencontrées par les agriculteurs. En France, c’est 200 fermes qui disparaissent chaque semaine, 78 000 hectares de terres agricoles qui disparaissent chaque année (soit un département tous les 7 ans), accélérant ainsi la désertification rurale et le bétonnage. Sans oublier qu’en 2013, l’Institut de Veille Sanitaire alertait sur le taux anormalement élevé des suicides dans le monde agricole.

Face à ces crises récurrentes du modèle productiviste, nous devons impulser un projet alternatif pour notre agriculture, notre alimentation et notre territoire.

Si la ville de Brest, fait figure d’exemple en ce qui concerne les cantines scolaires avec plus de 30% de produits biologiques et locaux servis aux élèves. Rappelons que dès 2005, l’action des élus EELV avaient permis le lien entre la ville et le réseau de l’agriculture biologique, nous pensons donc que Brest doit renforcer son engagement auprès des producteurs locaux par un projet alimentaire territorial.

Le projet alimentaire de territoire vise à structurer, à mettre en œuvre un système agricole et alimentaire local par le soutien à l’installation et la transition écologique de l’agriculture, la coopération avec les agriculteurs du territoire, le développement des circuits courts, le maintien ou la création d’outils de transformation, de distribution, de logistique, l’introduction ou le développement de l’approvisionnement en produits sains, locaux, de saison en restauration collective.

Un tel projet répondra à deux enjeux majeurs :
Un enjeu économique : préservation et création d’emplois durables dans le domaine agricole ou généré par le circuit d’approvisionnement.
Un enjeu de solidarité : valorisation des savoir-faire agricoles locaux, favorisation de la réappropriation alimentaire des habitants du territoire.

Posté le 3 mars 2016 par Pierre Guézennec
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info