Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

"Vivre, c’est ne pas se résigner" (A.Camus)

Un Forum Citoyen pour prendre notre vie en mains !

Le samedi 26 mars à Brest

Beaucoup d’entre nous souhaiteraient une France et une Europe plus sociale, plus écologique et plus démocratique.

Beaucoup d’entre nous constatent que nous n’en prenons pas le chemin et pensent que nous ne pouvons rien y faire.
Halte à la résignation !

Le Forum Citoyen peut être un creuset pour construire un projet partagé, sur la base d’échanges et de rencontres, et faire acte de volonté collective.

Ce forum doit permettre à tous de s’exprimer, de participer à ce projet commun en s’appuyant sur des valeurs de bienveillance, d’écoute, et de respect de chacun.

Prenez la peine de lire notre appel ci-dessous, même s’il est forcément imparfait.

Pour ce premier Forum citoyen, retrouvons-nous

le samedi 26 mars à 14 heures au Patronage Laïc du Pilier Rouge, 2 rue Fleurus à Brest.

Si, comme nous, vous voulez changer le cours des choses, alors apportez vos convictions, vos idées et soyez les bienvenus.

"Il nous appartient de veiller tous ensemble à ce que notre société reste une société dont nous soyons fiers" (Stéphane Hessel)

Appel à créer des Forums Citoyens pour un projet de transformation écologique et sociale

Dans un contexte caractérisé par la montée du FN et la dérive droitière et sécuritaire des principales formations politiques, l’échec des partis représentant la gauche et l’écologie est patent. Le gouvernement « socialiste » a manifestement renoncé à faire autre chose qu’accompagner l’évolution du capitalisme. Quant à ceux qui refusent le cours de ce processus mortifère, ils ne sont guère audibles et ils n’apparaissent pas aujourd’hui comme une alternative crédible.

Pourtant, nous ne pouvons nous résigner à l’état du monde tel qu’il est, et moins encore à la perspective du monde tel qu’il sera si nous acceptons la restriction de nos libertés fondamentales, l’accentuation des inégalités, le chômage de masse, l’extension continue des espaces de marchandisation, l’asservissement à une consommation vide de sens, la course effrénée au profit et la financiarisation de l’économie, avec pour conséquences ultimes le dérèglement climatique et le chaos social. Si nous voulons pour nos enfants un monde meilleur que celui que nous avons nous-mêmes connu, nous devons choisir ensemble une autre voie que le délitement des sociétés humaines et la destruction de l’écosystème planétaire.

Nous n’avons pas su convaincre jusqu’ici. Nos idées dérangent les tenants de l’ordre établi, qui ont à leur disposition de puissants relais médiatiques, et l’absence de représentation proportionnelle nous pénalise lors des élections. Mais nous avons aussi notre part de responsabilité : des ambitions personnelles exacerbées ont parfois fait effet de repoussoir, nous nous sommes trop souvent divisés sur l’accessoire, et les concurrences partisanes ont pris le pas sur les possibles convergences, compromettant le large rassemblement nécessaire. Face aux urgences, sociale, écologique et démocratique, nous devons aujourd’hui changer d’attitude.

Nous proposons de créer partout en France des Forums Citoyens pour élaborer un projet partagé de transformation écologique et sociale. Notre ambition est de faire émerger des solutions pragmatiques au plus près des réalités quotidiennes (éducation, travail, santé, alimentation, logement, transport, culture, nature...), sans pour autant nous interdire de construire de nouvelles utopies. Nous voulons mettre de côté étiquettes et jeux de pouvoir stériles et accepter la confrontation des idées dans le respect de leur diversité. Il ne s’agit ni de lancer un parti supplémentaire, ni de nier l’utilité des partis existants, mais de dire que nous avons besoin d’autre chose, en revenant à l’essence même de la démocratie : des espaces ouverts où l’on fait une place à chacun/e, où l’on prend le temps de former et d’informer, de réfléchir et d’explorer, et où l’essentiel n’est pas de savoir qui l’emporte mais quel est le meilleur choix collectif.

Lors des élections de 2017 (présidentielle, législatives), nous voulons que notre parole soit entendue et qu’elle pèse sur les orientations qui seront prises. Pour cela, en l’absence de scrutin proportionnel, il est souhaitable que chaque Forum Citoyen local coïncide avec une circonscription législative. Il se saisira alors des thèmes qui lui semblent prioritaires en fonction des situations locales et des centres d’intérêt et des compétences de ses membres. Il faudra prévoir rapidement une coordination nationale de ces Forums Citoyens locaux et une procédure de validation de leurs propositions, qui pourrait s’inspirer de celle mise en place par Podemos en Espagne. La manière dont le mouvement s’impliquera concrètement dans le processus électoral sera débattue en temps utile (désignation de candidats par les Forums Citoyens locaux ou soutien à un ou des partis qui en reprennent les propositions ?).

Nous appelons donc toutes celles et tous ceux qui veulent espérer encore en la justice, l’humanisme, l’écologie et la solidarité entre les peuples, à s’inscrire dans cette démarche. Nous invitons toutes celles et tous ceux qui veulent prendre en mains leur destin collectif, qu’ils soient militants associatifs ou politiques, qu’ils viennent d’EELV, du Front de Gauche, des « frondeurs » du PS, de Nouvelle Donne, d’ailleurs ou de nulle part, à y participer. Quand des outils s’avèrent inefficaces dans un contexte donné, il faut savoir en essayer d’autres. Pour ne pas être broyés dans la tourmente électorale de 2017, relevons le défi de porter ensemble ce nouvel espoir.

Samedi 26 mars à 14 heures au Patronage Laïc du Pilier Rouge, 2 rue Fleurus à Brest.

Posté le 23 mars 2016
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info