Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Bienvenus à Brest

Brest Métropole Habitat préfère détruire des logements plutot que de les voir squattés par des demandeurs d’asile.

Portes forcées, lavabos démontés ou détruits, baignoires percées, toilettes arrachées... En quelques heures, ces maisons inoccupées depuis plusieurs années sont rendues inoccupables par BMH. Pourquoi ? Pour être sur qu’elles ne seront pas squattées par les demandeurs d’asile.

Jeudi 24 mars, dans la matinée, il a été constatée l’occupation d’une petite maison, propriété de Brest Metropole Habitat.
Bien qu’elle soit habitable, elle est vide depuis plusieurs années.

Huit fourgonnettes de BMH sont alors venues dans cette petite rue du Forestou pour rendre inhabitables les maisons voisines, vides elles aussi depuis des années.

Pourquoi squattent-ils ?

Ayant fuit leur pays, et demandé l’asile dans le notre, ils devraient légalement être logés par les services de l’Etat. Il n’en est rien. Et malgré les soutiens et les demandes de plusieurs collectifs ces dernières semaines, ils sont encore sans logement.
Sollicitée elle aussi, la commune refuse d’endosser les devoirs de l’Etat, et préfère les laisser à la rue.
Squattant depuis plusieurs mois dans des conditions indécentes les couloirs de Coallia, l’association mandatée par l’Etat pour loger les demandeurs d’asile, ils ont décidé de réquisitionner un logement eux-même.

Que penser d’une réaction si rapide et si extrême de BMH ?
Est-il admissible que la ville préfère « dévitaliser » des logements à la hâte, à coup de masse, plutôt que de risquer qu’ils soient utilisés par des gens à la rue ?

Est-ce bien de ce monde-là dont nous avons envie ?

Plus d’informations dans l’article de BrestMediaLibre.
Posté le 4 avril 2016 par LEA Ludovic
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info
Nouveau commentaire
  • Avril 2016
    19:48

    Bienvenus à Brest

    par Bernard MICHEL
    Il me semble qu’ il y ai deux problèmes , ou crime , dans ce cas !! D’ abord un service public qui ne fait aucun effort pour louer , ou même prêter une , ou des maisons à des personnes qui vivent mal !! Aucune excuse à tenter de faire de l’ argent avec un bien public qui de toute manière est fermé depuis des années !! Stupidité des fonctionnaires responsables , ou irresponsables de ce service qui préfère ne rien faire que de prendre une décision , ou aviser les supérieurs qu’ il y a un problème !! C’ est à dire recevoir tranquilement son salaire , sans surtout faire bouger la poussière , pour ne pas se faire remarquer et prouver qu’ on est un fainéant , ou un incompétent !! Et deuxièmement crime , bien plus grave , destruction de biens publics !! Et ça , si , c’ est un crime prévu en loi !! Le responsable devrait être trainer devant le Tribunal compétent , et être condamné à la peine maximum relative à ce crime !! Aucune excuse pour ce genre d’ individus malveillants !! Prison ferme et immédiate !!
  • Avril 2016
    14:46

    Bienvenus à Brest

    par LEA Ludovic

    Non, toujours aucune réaction des élu-e-s...

    L’adresse de l’article sur BrestMediaLibre :
    https://brest.mediaslibres.org/spip.php?article318

  • Avril 2016
    10:09

    Bienvenus à Brest

    par Christian PERROT
    Aucunes réactions des groupes politiques brestois sur cette pratique dégueulasse de Brest Métropole Habitat.