Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Les interventions de vos élu.e.s au conseil municipal du 12 mai 2016

Vous trouverez ici les interventions de vos élu.e.s au dernier conseil municipal (12 mai 2016) sur les délibérations concernant la Délégation de Service Public cantine, les demandes de subventions pour le stade Francis le Blé, la Taxe Locale sur la Publicité Extérieure et les nouvelles dénominations de rue à Brest.

Délibération n°034 : Dénomination des rues

Mr le Maire, cher.e.s collègue.s,

Quatre sur sept rues devraient désormais porter fièrement un nom de femme. C’est une petite avancée vers l’égalité femme-homme aujourd’hui à Brest et qui me permet de rebondir sur l’actualité car ce combat est loin d’être achevé. Ce qui arrive au sein d’EELV est sidérant avec l’affaire Denis Baupin. Avoir dans ses rangs, un homme politique qui a été impliqué dans des affaires de violences machistes est intolérable, d’autant plus qu’au sein d’EELV, nous luttons toutes et tous contre le sexisme, le harcèlement sexuel et les agressions sexuelles. Le féminisme étant un des fondamentaux de notre mouvement, c’est un rappel difficile de la situation d’inégalité femme-homme dans laquelle nous vivons en France.
Voici quelques chiffres pour illustrer mon propos :
• 96 % des auteurs de viol sont des hommes et 91 % des victimes sont des femmes.
• 1 femme sur 10 a été violée ou le sera au cours de sa vie.
• 83000 femmes sont victimes par an de viols ou tentatives de viol. Dans 83% des cas, elles connaissent l’agresseur. Seulement 11% d’entre elles portent plainte.

Il est temps que la parole se libère et d’avancer dans le combat contre les violences machistes. Les écologistes brestois continueront à ne pas laisser dans l’omerta les faits portés à leur connaissance.

Délibération n°9 : Délégation de service public relative à la fabrication et livraison des repas – Décision de principe et lancement de la procédure

Monsieur le maire, cher.e.s collègue.s,
Il nous est proposé de prendre acte du principe de Délégation de Service Public pour la restauration périscolaire, extrascolaire et portage à domicile. Ce qu’il nous semble fondamental est la rédaction du cahier des charges. Autrement dit, ce que les petit.e.s brestoises et brestois et les adultes bénéficiant du portage à domicile, auront dans leurs assiettes. Nous serons donc particulièrement attentifs à la poursuite des efforts entrepris en faveur de l’agriculture biologique et des produits locaux. Compte tenu du nombre de repas qui seront livrés, la collectivité a une responsabilité en faveur du développement des circuits courts et du maintien d’une agriculture biologique en lien avec son territoire.
Nous voterons donc pour cette délibération.

Délibération n° 016 : Stade Francis Le Blé – Travaux de reconstruction de la tribune Quimper : demandes de subventions.

Monsieur le maire, cher.e.s collègue.s,

Le montant des travaux dédié à la reconstruction de la tribune Quimper du stade Francis Le Blé est une dépense importante dans un contexte budgétaire serré.
A l’heure où le foot est totalement dominé par l’argent, une autre conception du football est possible. Les subventions pour le football professionnel doivent rester limitées, comparables à ce qui est accordé à d’autres activités sportives. La priorité doit rester le développement de la pratique sportive amateur et du loisir pour tous.

Nous voterons donc contre cette délibération.

Délibération n° 027 : Taxe Locale sur la Publicité Extérieure – Approbation des tarifs pour l’année 2017

Monsieur le maire, cher.e.s collègue.s,

Cette délibération nous propose d’augmenter les tarifs de la Taxe Locale sur la Publicité Extérieure. Bien entendu, nous approuvons cette augmentation. Cependant, même si nous savons qu’elle est limitée par la loi, elle nous semble insuffisante compte tenu des effets négatifs de la publicité extérieure.

La publicité extérieure pose des questions d’éthique environnementale car elle influe de plus en plus sur nos paysages de jour comme de nuit. Il est nécessaire de l’encadrer et de lutter contre car elle est imposée au citoyen qui peut difficilement y échapper, et en particulier aux enfants qui ne disposent pas encore d’une capacité à discriminer et analyser ces messages consuméristes et souvent sexistes. Notre commune doit renforcer son rôle face aux pollutions visuelles, limiter la publicité autour des écoles, réduire la publicité lumineuse (pour économiser l’énergie et diminuer la pollution) en instituant aussi des « espaces de tranquillité » sans publicité et en recommandant une vigilance accrue à propos des impacts avérés ou potentiels des nouveaux moyens technologiques de publicité. Ainsi, renforcer la Taxe Locale sur la Publicité, c’est participer à la préservation de la qualité du cadre de vie à Brest.

D’autre part, ces publicités imposées bénéficient d’emplacements plus nombreux et beaucoup mieux situés que les panneaux d’affichage libre. Pour rappel, la ville de Brest offre 200 panneaux d’affichage libre (soit 365m²en 2015). Rapporté à sa surface c’est peu, notamment si on le compare à l’espace dédié à l’affichage commercial (15 923 m² pour les enseignes des commerces et 13 750m² pour les grands panneaux publicitaires et les pré-enseignes (m² facturés en 2015 selon le Pôle Publicité). Vous conviendrez que dans un contexte démocratique et égalitaire, ce rapport entre les surfaces publicitaires et les espaces de liberté d’expression est inégal. Face au délitement de la démocratie représentative, l’individualisme et le consumérisme croissant, il nous apparaît nécessaire comme à Grenoble de réfléchir à la place de la parole des Brestois et de celle de la publicité dans l’espace public.

Nous voterons donc contre cette délibération.

Posté le 17 mai 2016 par Maëtte Lannuzel
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info