Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

"Ville inclusive, ville pour tous " : un forum Handicap aux Capucins le 16 mars

A Brest Métropole il existe une commission intercommunale sur l’accessibilité des personnes en situation de handicap. Elle relève d’une obligation légale inscrite dans la loi du 11 février 2005.

Mais l’accessibilité ne suffit pas à garantir l’inclusion.

L’inclusion est le but de la démarche : rendre la ville plus hospitalière afin de concrétiser l’égalité des droits fondamentaux pour tous. Ce n’est qu’en offrant à toutes et à tous, personne en situation de handicap ou non, la possibilité d’accéder à l’ensemble des activités services et événements, avec la plus grande autonomie possible, que notre ville sera véritablement inclusif et handi-accueillante.

L’égalité des droits principe n’est pas l’égalité réelle. Il faut se donner les moyens de réaliser cette égalité. Un territoire inclusif, c’est une société dans laquelle les personnes qui ont des besoins spécifiques (et c’est bien sur le cas des personnes en situation de handicap) trouvent des réponses qui correspondent à ses besoins.
Chacun, et y compris personnes en situation de handicap, doit pouvoir participer à la vie sociale, et d’utiliser les services à la population, dans les mêmes conditions que l’ensemble de toute la cité.

L’inclusion suppose la prise en compte des personnes en situation de handicap en amont des politiques publiques. Elle suppose aussi que la démarche inclusive s’assure que toutes les phases d’un projet, actions, événements, c’est-à-dire l’élaboration du projet (puis mise en œuvre du projet, suivi, évaluation) incluent les dimensions du handicap dans toutes les formes. Elle implique aussi que les personnes concernées participent réellement et de façon significative au processus.

"Une société inclusive, parlons-en ! ", c’est que propose la ville de Brest le 16 mars 2017 aux Capucins.

Le programme
Le 16 mars, aux Capucins, la journée « Ville inclusive, ville pour tous » invite à imaginer une ville handi-accueillante.
A partir de 13h30, en parallèle :

1. Visite de la médiathèque des Capucins :
En lien avec le service des bibliothèques. La (ou les, en fonction du nombre) visite (s) se fera par inscription, par groupe de 15 max.

2. Marché aux projets/actions : il s’agit de mettre en valeur les nouvelles actions ou les projets qui mobilisent les associations, les structures d’accueil, les services publics et qui méritent d’être connues et partagées.

3. « Arbre à idées ». Le principe est de faire émerger des constats à partir de situations vécues en lien avec l’inclusion dans la ville, d’identifier des problématiques et de faire des propositions. L’arbre à idées est une structure sur laquelle les personnes viennent épingler, des feuilles préparées à l’avance de couleurs différentes selon qu’il s’agit de constats ou de propositions.
A 17h : une crieuse publique lira à voix haute les feuilles épinglées sur l’arbre).

4. ateliers transversaux avec la participation de témoins :
• Accès à la culture des personnes en situation de handicap -> témoin : service culture de la ville de Brest
• Enfance éducation loisirs pour enfant ou petits enfants en situation de handicap -> témoins : Planètes loisirs (loisirs pour enfants) et service petite enfance de la ville de Brest
• Vieillissement des personnes en situation de handicap :
témoins : ARESAT (Association Régionale des ESAT de Bretagne), CLIC

5. débat avec Charles Gardou
La place des Machines sera investie par le marché à projets où les associations présenteront des actions novatrices. Un « arbre à idées » servira de support aux messages des personnes en situation de handicap qui voudront témoigner de leur quotidien et la « crieuse publique » leur donnera sa voix. La journée se clôturera sur un conférence-débat, animée par Charles Gardou, professeur à l’université de Lyon II, auteur de « La société inclusive, parlons-en ! ».

L’évènement sera sous le signe de l’accessibilité universelle : transports en commun via le tram ou le téléphérique, interprétariat en langue des signes française, boucles magnétiques pour les personnes malentendantes, transcription simultanée de la parole pour personnes sourdes et malentendantes…

Posté le 22 février 2017 par Christian Bucher
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info