Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Brest souhaite ouvrir grand ses portes au soja transgénique !

Un communiqué du Collectif Citoyen Bretagne Sans OGM

Mardi 29 novembre 2005, s’est tenue une table ronde organisée (discrètement) par la mairie de Brest au sujet de l’extension de Cargill. A cette occasion, le Collectif Citoyen Bretagne Sans OGM a publié le communiqué ci-joint.

Il y a l’Argentine et le soja de la faim, l’Inde et le coton de la colère, l’Australie qui tourne le dos aux OGM à cause des essais sur les souris. La Suisse qui par referendum vient de voter un moratoire d’interdiction des cultures transgèniques pour cinq ans. La Belgique qui legifèrera de sorte "qu’aucun agriculteur ne souhaitera cultiver des OGM en Belgique". En Espagne : les rendements ne sont pas ceux espérés et déjà des agriculteurs Bio perdent leur label par contamination. En Italie : le ministre de l’agriculture se réjouit aujourd’hui d’avoir respecté le principe de précaution et soutenu les régions se déclarant sans OGM...

La France : sans tenir compte des directives Europeennes, a autorisé des cultures OGM en plein champ non déclarées, les essais sur les rats nous ont été volontairement cachés, les semences conventionnelles importées sont contaminées. Les OGM sont déjà dans nos champs.

En Bretagne : 80% des éleveurs donnent du soja transgénique aux animaux. Les OGM sont donc aussi dans nos assiettes. La Bretagne avec de nombreuses régions d’Europe se veut sans OGM. Une délégation de 20 régions,dont elle même, sont allées au Brésil mettre en place un filière non 0GM, afin que les agriculteurs puissent labelliser leurs élevages, garantis sans OGM ou Biologiques.

A Brest, la société Américaine Cargill importe le soja transgénique en quantité. Elle a déjà dépassé sa production de 300.000 t et demande en plus d’une régularisation, une extension à 900.000t. Soit le double de sa production initiale !

C’est une grave décision qui ouvrira grandes les portes des importations de soja transgénique et rendra plus difficile la mise en place de la filière sans OGM.

Le collectif Citoyen Bretagne sans OGM, fort de tous ses partenaires, ne peut accepter que soit donnée cette autorisation qui compromet la politique de la Bretagne :

"Une Bretagne sans OGM du champ à l’assiette"

Brigitte Omnès

pour le Collectif Citoyen Bretagne Sans OGM

Posté le 1er décembre 2005
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info
Nouveau commentaire
  • Janvier 2006
    09:24

    Brest souhaite ouvrir grand ses portes au soja transgénique !

    par dominique Plancke
    je souhaite des renseignements sur la manifestation annoncée à Brest samedi 14 janvier. Dominique Plancke