Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Pour une augmentation de la Taxe Locale sur la Publicité Extérieure

Vous trouverez ici une des interventions de vos élu.e.s EELV au conseil municipal du 11/05/2017 au sujet de la Taxe Locale sur la Publicité Extérieure.

Monsieur le Maire, chers /chères collègues,

Cette délibération nous propose d’augmenter les tarifs de la taxe locale sur la publicité extérieure. Bien entendu, nous approuvons cette augmentation mais elle nous semble insuffisante compte tenu des effets négatifs de la publicité extérieure.

La publicité extérieure pose des questions d’éthique environnementale car elle influe de plus en plus sur nos paysages de jour comme de nuit. Il est nécessaire de l’encadrer et de lutter contre car elle est imposée au citoyen qui peut difficilement y échapper, et en particulier aux enfants qui ne disposent pas encore d’une capacité à discriminer et analyser ces messages. Notre commune doit renforcer son rôle face aux pollutions visuelles, limiter la publicité autour des écoles, réduire la publicité lumineuse (pour économiser l’énergie et diminuer la pollution lumineuse) en instituant aussi des « espaces de tranquillité » sans publicité et en recommandant une vigilance accrue à propos des impacts avérés ou potentiels des nouveaux moyens technologiques de publicité. Ainsi, renforcer la Taxe Locale sur la Publicité, c’est participer à la préservation de la qualité du cadre de vie à Brest.

D’autre part, ces publicités imposées bénéficient d’emplacements plus nombreux et beaucoup mieux situés que les panneaux d’affichage libre. Pour rappel, la ville de Brest offre 200 panneaux d’affichage libre soit 365m². Rapporté à sa surface c’est peu, notamment si on le compare à l’espace dédié à l’affichage commercial : 15 923 m² pour les enseignes des commerces et 13 750m² pour les grands panneaux publicitaires et les pré-enseignes (m² facturés en 2015 selon le Pôle Publicité).

Vous conviendrez que dans un contexte démocratique et égalitaire, ce rapport de force entre les surfaces publicitaires et les espaces de liberté d’expression est inégal. Face au délitement de la démocratie représentative, l’individualisme et le consumérisme croissant, il nous apparaît nécessaire comme à Grenoble de réfléchir à la place de la parole des Brestois.e.s et de celle de la publicité.


Crédits image : Leslie Bedos, « Des chics types »

Retrouvez les interventions de vos élu.e.s en version audio sur le site de Brest.fr ici ou en version vidéo grâce à la chaîne des Sycophantes Vidéastes ici.
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info