Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Vers le 100 % bio et local dans les cantines brestoises : on avance

La ville de Brest sert plus de 2500 repas par jour [1] au sein des écoles maternelles et élémentaires, des accueils de loisirs, portages à domicile, etc. Mais que mange-t-on dans les cantines ? Notre objectif est le 100% bio et local, nous n’y sommes pas encore, mais regardons comment ce chantier avance.

Un nouveau contrat de délégation de service public a été approuvé en Conseil Municipal du 11 mai 2017 avec la Société Bretonne de Restauration et de Services (SBRS), filiale du groupe SODEXO. L’ambition de ce contrat, exprimé par le préambule ci-dessous a été portée, chez les élu.e.s EELV, par Pierre Guézennec.

Préambule du rapport sur le choix du délégataire :
« La ville de Brest développe de façon continue une alimentation de qualité tout en veillant aux conditions de coûts pour garantir l’accessibilité du service à toutes les familles. Elle est par ailleurs attentive au développement agricole de son territoire. Par l’accompagnement au renforcement des filières locales et par le recours prioritaire aux aliments issus de l’agriculture biologique, elle promeut une alimentation respectueuse de la santé des enfants, de leur environnement. Elle entend aussi par ses actions soutenir le choix de conversion à l’agriculture biologique. La Ville de Brest poursuit, par cette délégation de service public, le respect de toutes ces exigences. »

En ce début de contrat la part de produits issus de l’agriculture biologique est de 50% et elle est de 40% en produits locaux. Dans 4 ans, à la fin du contrat elle sera respectivement de 80% et 60% en produits bio et locaux. Un engagement supplémentaire est tenu à travers les « repas pour la planète » : sans viande, poisson ni œuf, proposé par trame de 20 menus. Également, un progrès développement durable et circuit court est fait au travers de la création d’une légumerie à Brest (sauf pommes de terre) [2].

Ces efforts vont dans le sens d’une alimentation respectueuse de la santé des petit.e.s Brestois.e.s et de leur environnement. Ce nouveau contrat participe aussi au développement agricole de notre territoire par l’accompagnement au renforcement des filières locales et le soutien des choix de conversion à l’agriculture biologique.

Néanmoins, ce contrat nécessite une ré-interrogation continue et d’aller plus loin dans les objectifs car il reste encore du chemin pour atteindre le 100% bio et local. Il faudrait réfléchir à une implication citoyenne plus importante pour construire ensemble un Plan Alimentaire Durable. Un tel plan permettrait d’impliquer toutes les parties prenantes de la restauration collective : acheteurs/trices, agriculteurs/trices, nutritionnistes, cuisiners/ères, cantiniers/ères, animateurs/trices, parents d’élèves et associations partenaires. Cette ouverture nous paraît nécessaire car elle permet aux citoyens/citoyennes de prendre en main les questions d’alimentation, d’ouvrir le débat sur la possibilité d’un retour en régie publique, de comprendre l’implication de la municipalité sur le coût de chaque repas, de réduire les déchets alimentaires… bref, de participer à la co-construction de ce service public. Nous invitons celles et ceux qui portent les valeurs d’une alimentation saine, responsable et engagée à nous contacter pour travailler en amont avec nous à ce qu’il y ait davantage de concertation dans les négociations du prochain contrat.

Les élu.e.s EELV de Brest

[1942 429 repas servis sur l’exercice 2014-2015.

[2Les légumes même locaux étaient, jusqu’à présent, traités à Quimper.

©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info