Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Politique foncière et terres agricoles

[Conseil de métropole du 6 octobre]

Vous trouverez ici l’intervention de vos élu.e.s EELV au conseil de métropole du 6 octobre 2017 sur le sujet suivant : Bilan de la politique foncière de Brest métropole pour l’année 2016.

La délibération au sujet du bilan de la politique foncière de Brest métropole est l’occasion de revenir sur la question des objectifs de cette politique.

La politique foncière est un instrument majeur de la politique d’aménagement du territoire. Elle permet de concilier les objectifs de production de logements et d’économie d’espace. La politique métropolitaine vise, entre autres, à la densification des opérations et à la limitation de l’étalement urbain.

La politique sur la compensation du foncier agricole urbanisé marque également notre volonté partagée de maintenir une activité agricole importante sur le territoire métropolitain. Nous sommes pleinement en accord avec cela.

Le type d’agriculture a aussi son importance. Pour nous, les écolos, une agriculture biologique et de proximité bien sûr, c’est ce que nous plaidons depuis des décennies. Ce mode d’agriculture permet un plus grand respect de l’homme et de l’environnement (diminution des pollutions, meilleur état des sols et des cours d’eau) et une alimentation de meilleure qualité (manger mieux pour vivre mieux). En deux mots, c’est un système plus vertueux. Aujourd’hui, seuls 5% de la surface agricole française est allouée au bio et pourtant la demande en produits bio explose. Peu de secteurs d’activité voient la demande augmenter de 20 à 25% tous les ans, le bio oui. C’est un secteur économique en plein essor.

C’est pour ces raisons que nous devons nous engager fermement dans la transition des exploitations agricoles vers le bio, favoriser le maintien des exploitations existantes, comme la ferme de Traon-Bihan et l’installation, notamment de jeunes maraîchers bios, sur le territoire métropolitain. L’action des politiques locales en faveur de l’agriculture biologique est essentielle pour permettre son développement.

Posté le 12 octobre 2017 par nathalie chaline, Ronan PICHON, Yann Fañch Kernéis
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info