Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

La bataille en Finistère contre les antennes relais (suite) : Landéda, Le Conquet, Guipavas, Le Relecq Kerhuon

Les riverains du projet d’implantation d’antennes relais à Bolazec sont sauvés, à Plougastel Daoulas, ça s’arrange...mais ailleurs ça continue de plus belle !!!

Peur sur la ville et la campagne !

-En novembre l’association Apursetap a reçu un appel de retraités de LANDEDA qui depuis l’installation de nouvelles antennes sur le château d’eau, quittent leur logement pour aller dormir ailleurs, car ils ne ferment plus l’oeil de la nuit. Ils ont apparemment décidé de vendre leur maison, mais cela ne va pas résoudre le problème des autres riverains...

-En décembre l’association a été contactée par une personne qui a acheté une maison au Conquet avec la promesse verbale devant le notaire, et le responsable de l’entreprise de télécommunication que le pylône en place à 50 mètres de la maison, qui ne supportait aucune antenne, serait démonté...tout le contraire vient d’être fait, le pylône n’a pas été démonté, et des antennes relais viennent d’être installées. Cette personne va vendre sa maison...ce qui comme à Landéda, n’est pas une solution pour les autres riverains.

-En janvier, un monsieur du Relecq Kerhuon prend contact avec l’association, pour nous annoncer que des antennes vont être installées à 100 mètres de la maison de sa mère agée de 78 ans, sur un terrain se trouvant dans la commune voisine de Guipavas.
Le terrain réservé pour cette implantation, appartiendrait à la DDE, dont les bureaux sont situés à quelques mètres de la future installation.

A notre avis, le personnel de la DDE devrait s’inquiéter de devoir rester toute la journée irradié par des ondes électromagnétiques...

Faire passer le message en urgence...

Olivier Escavi Daranc

Posté le 7 janvier 2006 par Olivier Escavi
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info
Nouveau commentaire
  • Juillet 2008
    14:27

    La bataille en Finistère contre les antennes relais (suite) : Landéda, Le Conquet, Guipavas, Le Relecq Kerhuon

    par APURSETAP

    Il est intéressant de revenir deux ans après sur cet article, car le combat contre les ondes est de plus en plus d’actualité, comme, par exemple, la nocivité du WIFI qui se précise de jour en jour. Il y avait plusieurs attitudes à avoir face à la prolifération des ondes électromagnétiques, celle de sourire aux corneilles en avançant avec la masse sans se soucier des conséquences, et en attendant d’éventuelles études, et celle de se mettre en retrait, d’observer et de se rendre compte sur le terrain des problèmes engendrés par cette technologie.
    Aujourd’hui l’AFOM (Association Française des Opérateurs Mobiles) se réjouit que la ministre de la santé madame Bachelot s’inquiète de l’utilisation des portables par les jeunes.

    Dans 20 ans l’AFOM dira qu’elle est satisfaite que l’on écrve sur les portables "TELEPHONER TUE"

    Mais en attendant, vive les spots WIFI partout dans Brest, jusque dans la salle du Quartz, que j’ai dû quitter lors du concert 2008 de Jean Marc Labylle tellement je me sentais mal ! Ce n’est qu’en sortant qu’un membre du personnel m’a confirmé qu’il y avait le WIFI dans la salle ! Donc, rien de psy !

    Continuez à nous polluer !

    OED

    http://associationnationaleapursetap.centerblog.net

    http://wifi.blog4ever.com/blog/lirarticle-18457-53198.html

  • Janvier 2006
    17:19

    La bataille en Finistère contre les antennes relais (suite) : Landéda, Le Conquet, Guipavas, Le Relecq Kerhuon

    Suite à une exposition à une antenne de tphie mobile ; qui a envie comme moi de passer ses nuits dans une cage de Faraday et ce depuis 2 ans ? Christian B 35
  • Janvier 2006
    11:00

    La guerre en Finistère contre les antennes relais (suite) : Landéda, Le Conquet, Guipavas, Le Relecq Kerhuon

    par Michel Briand

    Bonjour

    Lorsqu’une persone s’inquiète, il me semble important de porter un diagnostic des ondes reçues.

    les opérateurs ont signé une convention avce l’Association des Maires de France dans laquelle ils s’engagent à faire effectuer une mesure losqu’ils en reçoivent la demande.

    Je vous invite à faire cette démarche qui permet déjà d’objectiver la quantité de rayonnement reçue en envoyant un courrier à l’opérateur et au maire de votre commune.

    A titre personnel je suis géné par l’emploi de mots en dehors de leur contexte : les enfants dans de nombreux pays d’afrique sont victimes de la guerre et en meurent. L’europe a souffert par des millions de morts de la guerre. La guerre est une chose affreuse qu’il ne faut pas banaliser par l’usage du mot dans d’autres circonstances.