Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Suppression des contrats aidés

[Conseil municipal du 12 octobre 2017]

Vous trouverez ici l’intervention de vos élu.e.s EELV au conseil municipal du 12 octobre 2017 sur le sujet suivant : Suppression des contrats aidés.

Je vais aller dans le sens de mes collègues précédemment, mais je voudrais, pour ne pas m’éterniser sur le sujet, pointer quelques aspects qui, selon moi, montrent à quel point la décision du gouvernement a été non seulement brutale, injuste mais aussi stupide.

Premièrement, c’est vrai qu’ici nous connaissons tous des structures où la perspective d’emplois aidés à la rentrée a été supprimée. Ce sont des vraies personnes qui se sont vu enlever, par une brutale décision, purement comptable, des perspectives de vie et des perspectives de réinsertion professionnelle. Procéder de cette manière n’est pas admissible.

Deuxièmement, Julie Le Goïc l’a dit de manière un peu brutale, mais il est vrai qu’une partie du tissu associatif est fragilisée par des années et des années de baisses ou de remises à plat des subventions. Ces subventions viennent largement des collectivités locales, mais celles-ci subissent des baisses de dotation décidées au niveau de l’Etat. Ce n’est pas nouveau, cela remonte déjà à plusieurs années. Le tissu associatif, notamment le tissu associatif employeur est fragilisé, rendu fragile par des décisions aussi brutales qui peuvent leur porter un coup fatal, y compris des associations qui portent des emplois qui ne sont pas des emplois aidés.

Enfin, les emplois aidés, mais plus généralement les emplois associatifs, sont des emplois qui contribuent largement à ce que nous puissions vivre dans une société humaine, une société qui permet aux uns et aux autres de s’épanouir, de découvrir des choses, de s’éduquer, de faire du sport, de pratiquer des loisirs, bref d’être des hommes et des femmes un peu plus libres et un peu plus émancipés. Aujourd’hui, dans les actualités, dans les thèmes récurrents quand on parle d’économie, on met en avant l’impact des technologies numériques, de la robotisation, de l’automatisation, de l’intelligence artificielle, qui vont soulager les travailleurs d’une partie de leur charge de travail. On sait très bien que cela se traduira, sans doute, par une disparition de nombreux postes de travail, dit productifs. Ces postes de travail disparaitront peut-être mais la richesse produite, elle, continuera à être produite par des machines, par des automates assistés en complément de travailleurs humains. Dans la perspective d’une société où le travail physique est de plus en plus remplacé, avoir des gens qui travaillent pour enrichir le lien social, pour enrichir la société, pour faire des choses que les robots et les machines ne pourront jamais faire, pour aider notre société à être humaine est indispensable. Ces emplois-là sont largement portés par les associations et par les collectivités locales, qui elles aussi subissent les baisses budgétaires. Et en ce sens-là également, la décision brutale du gouvernement est symptomatique du fait que les personnes qui l’ont prise ne comprennent rien aux évolutions du système économique et aux évolutions des besoins d’emplois de la société pour qu’elle arrive à se maintenir dans un état acceptable pour toutes et pour tous.

Je vous remercie.

Ronan Pichon
Les élu.e.s EELV de Brest

Retrouvez les interventions de vos élu.e.s en version audio sur le site de Brest.fr ici ou en version vidéo grâce à la chaîne des Sycophantes Vidéastes ici.
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info