Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

L’aménagement de la rue du Commandant Drogou : une opportunité pour vraiment partager l’espace public

Réflexions sur la place de l’automobile en ville et quelques propositions pour l’aménagement de la rue du Commandant Drogou à Brest

Les cinquante dernières années ont vu une croissance immodérée des déplacements en automobiles avec pour conséquences un engorgement de plus en plus fort des villes, une pollution atmosphérique et sonore de grande ampleur. Durant toutes ces années priorité a été donnée sans ménagement au développement de ce mode de transport, certes très pratique dans une utilisation raisonnée et raisonnable. Mais une pratique excessive entraîne son lot de nuisances que subissent en premier les riverains des gros axes routiers mais également toute la planète : la contribution du secteur des transports aux émissions de gaz à effet de serre est celle qui augmente le plus rapidement.

Afin d’accompagner cette croissance, tous les aménagements urbains ont été pensés autour de la voiture, réduisant les espaces piétons et cyclistes pour la construction de parkings au détriment de l’espace public, l’élargissement de voiries réduisant les trottoirs, et depuis quelques temps l’apparition de grands ronds-points en centre-ville qui deviennent autant d’obstacles infranchissables pour les vélos et les personnes à mobilité réduite.

Brest n’y a pas échappé. Il serait très largement temps d’en finir avec cette façon de concevoir l’espace public et de vraiment partager l’espace non pas en fonction de la loi du plus fort mais de celle du bien commun. Le partage est difficile car il demande des efforts de tous. Chacun est tour à tour riverain d’une rue, la souhaitant la plus apaisée possible, usager automobiliste d’une autre, la voulant la plus fluide possible, voire la plus rapide possible, piéton désireux de flâner en ville ou encore cycliste se déplaçant autrement. Il faut maintenant que chacun accepte l’idée que l’automobile n’est plus la bienvenue en tout endroit et qu’il est temps de canaliser très fortement le trafic afin de le limiter à certains axes. Il est clair que cela aura un impact sur les conditions de circulation et qu’il conviendra d’appréhender d’une autre façon les déplacements urbains : parking-relais, transports en commun, co-voiturage, à pied ou en vélo.

L’aménagement de la rue du Commandant Drogou offre une opportunité de mettre ces principes en application. Une façon de canaliser le trafic serait de supprimer le tourner-à-gauche vers la rue Commandant Drogou à partir de l’avenue Le Gorgeu. Celui-ci est en effet la source principale de l’augmentation du trafic sur cet axe. Un autre aménagement consisterait à classer cette rue en zone 30 - comme d’ailleurs toutes les autres rues de la ville à l’exception peut-être de certains axes limités à 50.

Le danger provient de la vitesse et que dans tous les cas l’automobile est le véhicule le plus rapide, c’est donc lui qu’il convient de maîtriser et non le piéton ou le cycliste. Les piétons et vélos doivent se réapproprier la rue et des aménagements en faveur de ces déplacements doivent concrétiser une politique du partage de la rue : équipements cyclables, élargissement des trottoirs, passages piétons de grande envergure, notamment aux carrefours, mettre tous les feux tricolores au rouge pour donner un temps spécifique aux piétons pour traverser un carrefour.

L’ère du déplacement automobile pas cher, rapide et facile est en train de se terminer tout simplement en raison de la raréfaction du carburant. Prendre en compte ce changement de société à Brest a l’instar des autres métropoles européennes en effectuant des aménagements majeurs comme le tramway est nécessaire pour amortir l’effet prévisible de la crise pétrolière. Il faudra également mettre l’effort en direction des piétons et cyclistes pour que ce changement soit accompagné et non subi et qu’il soit agréable de se déplacer :

A Brest, à pied et à vélo !!.

Posté le 3 mars 2006 par Thierry Terre
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info
Nouveau commentaire
  • Mars 2006
    15:50

    L’automobile n’est pas pratique et rapide

    par Ascoët
    Bonjour, je ne vois pas en quoi une voiture utilisée modéremment est pratique.

    Voir en ligne : Pour un autre urbanisme