Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Retour sur le débat autour de la laïcité (mairie de Saint-Marc, Brest)

Mercredi 20 décembre 2017 a eu lieu un temps d’échange et de débat autour de la question : pourquoi la laïcité fait-elle polémique ? Retour sur cet événement avec l’introduction de la soirée par Nathalie Chaline, adjointe en charge du quartier de Saint-Marc - Innovation sociale.

Le principe de laïcité est l’un des piliers de la République française. Ses fondations ont été posées par la loi du 9 décembre 1905 sur la séparation de l’Église et de l’État – loi à laquelle la date retenue pour la Journée nationale de la laïcité fait évidemment écho – avant que la laïcité ne soit inscrite dans la constitution de la IVe République en 1946, puis de la Ve République en 1958.

La laïcité repose sur trois principes et valeurs : la liberté de conscience et celle de manifester ses convictions dans les limites du respect de l’ordre public, la séparation des institutions publiques et des organisations religieuses, et l’égalité de tous devant la loi quelles que soient leurs croyances ou leurs convictions.

Depuis 2010 à l’occasion de l’inauguration de la devise républicaine à la mairie de quartier de Saint-Marc, nous vous proposons tous les ans une rencontre autour de la laïcité. Ces rencontres ont permis d’aborder la laïcité sous différents angles et d’approfondir les réflexions en rapport avec la liberté, l’art, la société, le féminisme, la religion, etc.

Cette année, l’échange portera sur Pourquoi la laïcité fait-elle polémique ?

Les échanges que nous produisons depuis plusieurs années ne sont pas simplement des productions individuelles pour le développement de notre émancipation mais ceux-ci sont aussi des productions pour un projet collectif de notre quartier au sein de nos politiques de la ville.

Cette journée de la laïcité est aussi un rappel aux souvenirs pour les femmes et hommes qui ont débattu pour instaurer l’idée de l’émancipation par la laïcité et pour les femmes. Il a fallu attendre bien après 1905 pour que les femmes soient reconnues comme égales. Je me permets de vous citer l’interview de 2013 de Françoise Héritier : "...il est temps de fonder notre réflexion sur la laïcité. Il n’y a rien de divin ou de naturel dans nos constructions mentales et sociales. La liberté créative et l’imagination de notre espèce sont niées par le dogmatisme, le fanatisme, l’ethnocentrisme, l’intolérance."

Posté le 4 janvier 2018 par nathalie chaline
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info