Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

La belle démocratie à Brest les 12 et 13 mars ?

La Tournée 2018 « Le temps des gens » de Saillans à La Belle Démocratie va bientôt débuter.

Le collectif transition citoyenne propose d’organiser une étape à Brest les lundi 12 mars (concert-conférence) et mardi 13 mars (formation découverte outils d’animation de la démocratie locale) ?

Lancer des assemblées locales pouvant mener à des listes participatives aux municipales de 2020 :
une soirée pour inspirer, une journée pour se mettre en route !

http://labelledemocratie.fr/

 

 

Tristan Rechid et Philippe Séranne sur les routes de France de février à mai 2018
Vous êtes un collectif engagé dans la transition démocratique, un groupe d’habitants, une association de quartier, vous en avez assez du sentiment d’impuissance, des pratiques verticales de vos élus, d’une citoyenneté réduite au droit de vote, vous êtes prêts à cesser de faire semblant de vivre en démocratie ? Vous êtes en réflexion ou déjà en route vers un projet de liste participative pour reprendre la main en 2020 sur l’échelon fondamental du pouvoir citoyen : la commune ? Voici une proposition originale pour renforcer votre dynamique, née d’un premier tour de France de 19
collectifs au printemps 2017.

Une soirée pour inspirer : Tristan raconte l’histoire de Saillans – un récit politique captivant sur la façon dont les habitants de ce village de 1200 habitants construisent une démocratie locale authentique aux antipodes de l’exercice vertical habituel du pouvoir – et Philippe chante « le temps des gens » sur son piano-voyageur, un concert exaltant la « désaliénation générale » et le « sursaut jubilatoire face aux bouffons terrifiants qui se disputent le pognon et le pouvoir ». Ensemble ils témoignent de l’émergence du collectif national « La belle démocratie » qui propose des méthodes et outils pour « prendre le pouvoir pour le partager » en dehors des partis, secouer la politique et remettre le citoyen au coeur de la vie publique.

Une journée (ou deux) pour se mettre en route : le lendemain, nous nous appuyons sur le pouvoir inspirateur de ce cocktail unique pour déclencher ou renforcer, par une ou deux journée(s) de formation/découverte d’outils d’animation de la démocratie locale, le lancement d’assemblées locales en vue de projets de listes participatives pour les municipales de 2020.

Transition citoyenne en pays de Brest

URL: http://transitioncitoyennebrest.info/
Posté le 2 février 2018 par Jérome sawtschuk
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info
Nouveau commentaire
  • 22 février
    11:51

    La belle démocratie à Brest les 12 et 13 mars ?

    par Christian PERROT
    Le projet d’une liste citoyenne à Brest pour les municipales de 2020 peut s’avérait une belle aventure si la démarche n’est pas torpillée par les groupes politiques locaux. Cela doit donc être une aventure indépendante des stratégies électorales de ces groupes politiques. Ils devront de fait en être exclus. Le lancement d’une telle liste citoyenne doit être accompagné de la mise en place d’une structure collective indépendante des groupements politiques brestois déjà existants. Ses règles de fonctionnement démocratique devraient se faire "en marchant" en s’appuyant sur des pratiques déjà expérimentées ailleurs. Du coup si le Collectif brestois de la transition citoyenne (composé d’associations militantes locales) a tout le mérite de l’accueil à Brest des représentants de La Belle Démocratie, il ne devra pas s’approprier l’animation et la démarche politique de cette (éventuelle) liste citoyenne brestoise en vue des municipales de 2020 à Brest.
  • 3 février
    08:58

    La belle démocratie à Brest les 12 et 13 mars ?

    par Chris PERROT

    Des assemblées citoyennes locales indépendantes des groupes politiques existants en vue d’une liste aux municipales en 2020 ? Ha que voilà une belle idée à soutenir. Faut que les citoyen.ne.s brestois s’approprient une telle proposition. Cela fait en tout cas écho à la candidature à la présidentielle de la rennaise Charlotte Marchandise.

    Ma crainte s’avère tout de même le risque d’une récupération par les routiers et routières du paysage politique local pour "citoyenniser" leur image... et leur propose liste. En gros les grosses ficelles vues et revues qui participent à éloigner les gens de l’engagement Politique (avec un grand "P").