Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Bilan du projet Mobil’Fab par Les fabriques du Ponant

Depuis sa création, le FABLAB Les fabriques du Ponant mène régulièrement des animations et des ateliers pédagogiques autour du numérique sur le territoire brestois et dans les quartiers politiques. L’objectif est de faire découvrir les machines à commande numérique et la programmation par la manipulation et l’animation d’ateliers (Makey Makey, Robot, Thymio ou Arduino...). Munis de l’ensemble du matériel nécessaire, de certaines machines faciles à transporter (découpeuse vinyle et imprimante 3D), les animateurs et des jeunes volontaires en service civique (F1RST) partent à la rencontre des publics au sein même de leur quartier ou lors d’événementiels brestois. Ces actions s’intitulent « Mobil’FAB ».
Accueillies dans les halls d’accueil des structures de quartier, installées dans les lieux publics, dans la rue, ou au sein des écoles, les actions Mobil’FAB se déroulent sur 3h. En outre, des séances sur inscription d’une durée de 1h30 sont misent en place pour permettre aux participants d’approfondir leur découverte et de manipuler plus longuement les machines. Ces séances de découverte ont lieu directement aux Fabriques du Ponant afin d’amener les publics à passer les portes du FABLAB.
Forts de ces expériences en animation, en mobilisation des structures de quartier et en mobilisation des publics, nous avions répondu à l’appel à projet multimédia de la ville de Brest afin de pouvoir continuer à mener des actions à destination des publics et acteurs issus des quartiers populaires de la ville sur l’année 2017.

Rappel des objectifs :
• Démocratiser la fabrication numérique
• Diversifier le public des FABLABS
Objectifs opérationnels :
• Mettre en place le Mobil’FAB dans plusieurs quartiers prioritaires de la ville de Brest
• Mettre en place des animations Mobil’FAB gratuites lors de fêtes de quartier
• Mettre en place 8 actions Mobil’FAB
• Mettre en place 4 séances de découverte sur inscription
• Accueillir 150 personnes sur l’ensemble de ces animations.

Rappel du public visé :
Le projet vise un large public des quartiers politique de la ville en priorité. Sur des mêmes actions, nous avons pu accueillir des enfants, des jeunes, des adultes et des seniors.

Résultats obtenus :
• De bons partenariats : Diffusion de l’information auprès des publics par les structures de quartier.
• Les objectifs énoncés ont été atteints. En effet, lorsque nous avons travaillé avec les acteurs des structures de quartier, nous nous sommes rendu compte qu’il existait une forte curiosité et demande des publics sur les pratiques liées au domaine du numérique.
• Temps de synthèse réalisés avec les publics à la suite des ateliers et avec les partenaires à la suite des
actions.
• La structuration du projet est restée cohérente avec les objectifs initiaux.
• 8 demi-journées d’animation et 4 séances de découverte ont été réalisées entre mars et septembre 2017.
• 300 personnes environ, ont été bénéficié de l’action Mobil’FAB.

Ce que nous avons fait :
1- Mise en place de 8 ateliers de découverte itinérants
Les ateliers se déroulent sur 3h avec le temps d’installation en plus. Les animateurs proposent des ateliers différents sur lesquels les publics peuvent s’approcher et s’y arrêter pour observer et manipuler. Les ateliers sont très variés (ateliers de programmation, autour de la découpeuse vinyle et de l’impression 3D…). Quelques présentoirs sont installés afin de montrer les réalisations possibles avec les machines ne pouvant être transportées. Par exemple, la découpeuse laser est beaucoup trop lourde et encombrante pour être facilement transportable par contre nous pouvons exposé des objets réalisés à l’aide de cette dernière.
Des discussions sont initiées par les animateurs avec les publics pour parler des FABLAB, de leur présence sur le territoire et du fonctionnement des Fabriques du Ponant.
Zoom sur les différents stands des ateliers de découverte itinérants :
L’impression 3D :
Les participants découvrent la conception et l’impression 3D au travers de plusieurs petits ateliers. Pour commencer, les participants ont, devant eux, à disposition, une ou plusieurs imprimante 3D de modèles différents. Accompagné par l’animateur, ils découvrent leur fonctionnement, les différentes pièces qui les composent et les matériaux utilisés pour réaliser une impression en 3D : les bobines de fil. Pour cette partie, les participants observent, touchent et manipulent de nombreux objets 3D, ceux-ci réalisés en amont de l’animation.
Enfin, un temps d’échange est favorisé pour comprendre l’utilité de ces machines à commandes numériques, l’envergure des possibles et le lien avec le quotidien. Ces discussions se font tout en observant une impression en cours de réalisation. Enfin, les participants peuvent pratiquer par eux même autour d’une des imprimantes en scannant leur voisin ou une petite pièce à l’aide d’un scanner 3D, celui-ci relié à un ordinateur, puis en lançant directement l’impression sur l’imprimante 3D.

Initiation à la programmation :
Posés sur une table, une boite lumineuse à cycle régulier intrigue les passants. Les participants observent et échangent avec l’animateur afin de comprendre le fonctionnement de celle-ci : qu’observez vous ? de quoi peut être composé l’intérieur de cette boite ? quel est le matériel qui peut être utilisé dans le dispositif dissimulé ?… L’animateur fait découvrir au fur et à mesure les différents éléments électroniques jusque là cachés du public et qui composent le dispositif lumineux.
Lors de cet atelier, les participants vont découvrir qu’il est possible par le biais de petites cartes facilement programmables de confectionner soi-même des objets connectés utiles dans la vie de tous les jours. Enfin, l’animateur questionne les participants sur les objets qu’ils ont chez eux, qu’ils ne programment pas par eux même mais qui sont des objets connectés que l’on utilise au quotidien (lumière automatique, capteur de présence, porte de garage automatique…).

Le makey makey :
Sur le stand, les participants peuvent jouer à des anciens jeux vidéo avec des éléments de la vie de tous les jours, type une banane, un double décimêtre.... Devant eux, un ordinateur et une petite carte électronique nommée « makey makey » qui va agir comme un clavier USB et envoyer l’information à l’ordinateur. Pour que le courant passe, les objets doivent être conducteurs : les métaux, les liquides composés d’ions (par exemple l’eau déminéralisée à laquelle on ajoute du sel), de la pâte squishy ou encore les matériaux organiques comme les fruits, les légumes ou les humains. Lorsque les participants ont découvert différents circuits, ils composent par eux même leur manette et s’amusent avec celle-ci.
Dans un second temps, les participants découvrent le logiciel Scratch. Ce logiciel permet de créer des petites histoires, des jeux et autres programmes interactifs par le biais d’un langage de programmation très facile à comprendre et à utiliser. Ils peuvent concevoir leur manette en fonction de leur création sur Scratch. Par
exemple : une manette en forme de batterie pour jouer de la musique, un piano de fruits et légumes....

La découpeuse Vinyle :
Il s’agit d’une machine à commande numérique qui permet de découper des matières, telles que du vinyle, du papier cartonné et autres matières plates et fines. L’atelier consiste à créer avec les participants des images, des logos, et/ou du texte. Les participants peuvent soit choisir leur réalisation dans une base de données confectionnée par l’animateur ou alors la créer par eux même en utilisant le logiciel (silhouette studio). Une fois leurs images découpées à la découpeuse vinyle, les participants muni d’un petit crochet, décollent leur création et repartent avec. Les participants découvrent par le biais d’exemples concrets, les possibles de cette machine dans un cadre de réalisation professionnels et/ou personnels (réalisation de cartes de voeux, de cartes de visites, de logos d’entreprises…).

La robotique et la programmation :
Les participants découvrent l’univers de la robotique au travers de petits robots programmables « les Thymios ». Le robot Thymio est une petite base roulante interactive composée de nombreux capteurs et d’une carte électronique programmable. Les participants apprennent le langage des robots par l’utilisation d’un logiciel de programmation utilisant des images, du texte ou un mélange des deux. Les interfaces de programmation sont accessibles pour un public novice. Cet atelier permet d’échanger sur des questions : qu’est ce qu’un Robot ?, quels sont les différences entre robot et humain ? à quoi peut bien servir un robot dans le quotidien de l’homme ?... Pour compléter la démonstration, les participant se mettent dans la peau d’un robot. En binôme, l’un joue le robot « idiot » et l’autre le programmateur. Le programmateur, sans voir le robot, doit lui faire parcourir un circuit pour atteindre un objectif bien précis. Le programmateur utilise un langage de programmation simple puis de plus en plus complexe.

1 Descriptif par actions menées :

Action 1 : Centre social de Kérourien

Date : Journée du 15 mars 2017
Durée : de 9h à 17h
Lieu : Dans les locaux du centre social de Kérourien
Coût pour le public : Gratuit
Public bénéficiaire :
Les écoles primaires publiques Jean de la Fontaine et Paul Eduard : Présence de 3 classes CP / CE1 : 63 élèves.
Habitants du quartiers et personnes extérieures à Kérourien : Passage d’une vingtaine d’enfants (6/10 ans) et d’une dizaine d’adultes, dont un groupe du centre social de Keredern. Une cinquantaine de visiteurs sur la journée.
Partenaires opérationnels :
- Les Fabriques du Ponant
- Centre social de Kérourien
- Écoles primaires publiques Jean de la Fontaine et Paul Eluard
- Le GPAS

Bilan de l’action menée :
La journée s’est très bien déroulée. 6 stands étaient proposés. Certains menés par les animateurs des Fabriques du Ponant (imprimantes 3D, Robot Thymio…) et d’autres par les jeunes volontaires en service civique de la ligue de l’enseignement, engagés au centre social de Kérourien (Robot Légo, programmation logique…). Afin de recueillir les avis des participants enfants et adultes, des ateliers dessins et café discut’ étaient animés. Nous avons eu de bons retours. Les enfants ont beaucoup aimé s’amuser avec les robots : Légo, Thymio et Nao.
Les adultes quant à eux, étaient très intéressés par les imprimantes 3D. Des enfants
sont revenus l’après-midi avec un parent, ce qui n’est pas forcement habituel. Les professeurs désirent faire venir le dispositif « Mobil’FAB » dans les écoles pour approfondir la découverte. A la suite de l’action, nous avons fait le constat que les ateliers proposés étaient uniquement centré sur l’aspect numérique, alors qu’un FABLAB est un lieu de fabrication, d’autant plus dans le centre social de Kérourien est en lien avec la menuiserie (ouvr’âges).

Action 2 : Le centre social de Kérédern- Les Amarres

Date : Mercredi 19 avril
Durée : de 14h à 17h
Lieu : Centre social de Kérédern- Les Amarres
Coût pour le public : Gratuit
Public bénéficiaire :
- Jeunes du centre social de 7 à 12 ans
- Adultes du quartier
- Acteurs du centre social
- 27 participants
Partenaires opérationnels :
- Le centre social de Kéréden- Les Amarres
- Les Fabriques du Ponant

Bilan de l’action menée :
L’action s’est bien passée. Nous avons eu la visite d’une petite trentaine de participants sur l’après-midi. Le public était très curieux de découvrir les différentes machines. De nombreuses personnes sont venues au centre social sans savoir que l’action "Mobil’FAB" était présente et ont pu en profité car le Mobil’Fab étant
installé dans le hall d’accueil. Curieux, ils se sont pris au jeu et ont passé une bonne partie de l’après-midi autour des différents stands. Nous avons pu observer de bons échanges entre les différentes générations représentées. Les plus jeunes se sont rapidement approprié les activités et par la suite, expliquaient et montraient aux adultes comment cela fonctionne. Les animateurs du centre social ont eux aussi pris beaucoup de plaisir autour des stands, de nombreuses idées leurs sont venues afin de pouvoir continuer à proposer des activités ludiques autour de certaines machines à commandes numériques. La création d’un jeux en bois géant pour le quartier est une piste en cour de réflexion pour mêler "faire ensemble et numérique"...

Action 3 : Mômes en fête aux Capucins

Date : Journée du samedi 3 juin
Durée : de 10h à 18h
Lieu : Les Capucins
Coût pour le public : Gratuit
Public bénéficiaire :
- Les habitants de Brest
- Les touristes
Environ 150 visiteurs
Partenaires opérationnels :
- Ville de Brest
- Fabriques du Ponant
- Nombreuses associations

Bilan de l’action menée :
Une journée sous le signe du "faire ensemble". Avec de nombreux acteurs et structures de la ville de Brest, nous avons décidé d’être présents sur l’événement "Mômes en fête" au mois de juin. Nous avons donc travaillé en partenariat afin de pouvoir proposer une diversité dans les ateliers pour les différents publics présents sur la journée. Nous étions tous réunis au pôle numérique, situé à la sortie du téléphérique aux Capucins. L’association propose un club numérique hebdomadaire, qui a lieu tous les samedis matin. Nous avions donc décidé de mettre en place le club aux Capucins sur cette matinée du 3 juin. Les participants, qui sont des enfants de 9 à 14 ans ont donc présenté aux visiteurs de nombreuses activités liées au domaine du numérique : Kerbal Space Programm, jeux de programmation, atelier de musique connectée. Les enfants ont été ravis de pouvoir partager leur centre d’intérêt et d’expliquer à d’autres ce qu’ils réalisent durant leur club, et ce que cela leur apporte. L’après-midi, des animateurs du FABLAB avaient mis en place d’autres ateliers de démonstration autour des machines du FABLAB. Les visiteurs ont été nombreux à passer sur le stand et se sont arrêtés pour manipuler les différents outils mis à leur disposition.

Action 4 et 5 : Animation de rue dans les quartiers

Date : Jeudi 20 juillet
Durée : de 14h à 17h
Lieu : Rue Watteau dans le quartier de Pontanézen
Coût pour le public : Gratuit
Date : Jeudi 27 juillet
Durée : de 14h à 17h
Lieu : Terrain de l’évêché dans le quartier de Kérédern
Coût pour le public : Gratuit
Public bénéficiaire :
- Les habitants de Brest
- Les enfants du quartier de Pontanézen : 12 participants
- Les enfants et adultes du quartier de Kérédern : 17
Partenaires opérationnels :
- Centre social de Kérédern
- Centre socio-culturel de Pontanézen- Horizon
- Fabriques du Ponant

Bilan de l’action menée :
Durant l’été, nous proposons très régulièrement des animations gratuites, dans la rue à destination principalement des enfants, mais aussi des adultes curieux. Lors de ces 2 actions, nous avions décidé de proposer aux participants de pouvoir découvrir des ateliers numériques mais sous un mode déconnecté. Nous devions nous adapter aux conditions de terrain : en extérieur, sans point d’eau, ni électricité. 16 jeunes à ce moment engagés en service civique (F1RST) ont animé durant les après-midis de nombreux stands. Le temps n’était pas des plus propices : nuageux et peu ensoleillé. Les participants n’étaient pas nombreux sur l’ensemble des après-midis mais, les personnes présentes sont restées longtemps et ont pris le temps de faire
le tour de tous les ateliers qui leur étaient proposés. Sur Kérédern, nous avons eu la visite de plusieurs adultes qui accompagnaient leur enfants sur l’action. Lors du bilan avec les différents acteurs de ces 2 quartiers, il en est ressorti qu’il n’y avait pas beaucoup d’enfants à jouer dans le quartier sur ces 2 semaines, les quartiers étaient plutôt déserts.

Action 6 : MJC de l’Harteloire

Date : Mercredi 6 septembre
Durée : de 14h à 16h30
Lieu : MJC de l’Harteloire- École Algésiras
Coût pour le public : Gratuit
Public bénéficiaire :
- Les enfants du centre de loisirs de la MJC de l’Harteloire (5-9 ans). 26 participants.
Partenaires opérationnels :
- MJC de l’Harteloire
- Fabriques du Ponant

Bilan de l’action menée :
Depuis que nous mettons en place les actions "Mobil’FAB", la MJC de l’Harteloire fait souvent appel aux Fabriques du Ponant afin de pouvoir proposer cette action auprès de leur public. Ayant déjà un pied dans l’animation numérique, les animateurs trouvent très pertinent que leur publics puissent découvrir de nouvelles machines et utiliser d’autres outils pédagogiques que ceux qui leur sont proposés au sein de la C. Nous avons un bon partenariat avec la MJC, ils nous mettent à disposition ’ensemble du matériel dont nous avons besoin et réalisent la communication sur l’événement auprès de leur public. Une petite trentaine de participants ont passé toute l’après midi à naviguer entre les différents stands menés par les jeunes volontaires du dispositif F1RST. Une partie des participants avaient moins de 8 ans. Ceci nous a permis de développer d’autres animations, plus adaptées à cette tranche d’âges (6-8 ans). Le bilan avec les enfants et les animateurs a été très positif. Une nouvelle session aura lieu pendant les vacances de la Toussaint avec un public plus âgé (9-13 ans)

2- Mise en place de 4 séances de découverte

Les séances de découverte consistent à allez plus loin dans la prise en main de certaines machines tels que l’imprimante 3D ou la découpeuse vinyle. Elles permettent aussi de proposer aux publics de manipuler d’avantage des outils pédagogique tels que les kits Arduino, les robots Thymio, le logiciel Scratch… Ces séances de découverte peuvent avoir lieu au sein des structures partenaires mais aussi aux Fabriques du Ponant. L’un des objectifs est de pouvoir diffuser l’information lors des Mobil’FAB pour faire passer les portes des Fabriques du Ponant aux participants.

Action 1 et 2 : Les jeunes volontaires en SCV des structures de quartier de Brest

Date : Lundi 13 et mardi 14 mars
Durée : de 14h30 à 16h
Lieu : Les Fabriques du Ponant
Public bénéficiaire :
10 jeunes de 18 à 23 ans
Partenaires opérationnels :
- ligue de l’enseignement
- centre social de Kérourien
- s petits débrouillards
- briques du Ponant

Bilan de l’action menée :
Intervenant dans le cadre du projet "Mobil’FAB" auprès du centre social de Kérourien la journée du mercredi 5 mars, nous avions décidé de profiter de cette action pour permettre aux jeunes en service civique (ligue de ’enseignement/centre social de Kerourien) de pouvoir être formés autour du dessin technique et de la découpeuse laser. L’objectif était de permettre à ces jeunes volontaires de confectionner des supports de décoration, des pancartes, de la signalétique... pour la journée du mercredi 15 mars (Mobil’FAB). Les actions ont eu lieu sur 2 après-midi. Ces 2 temps se sont bien déroulés. Certains jeunes ont vite pris goût à l’utilisation de la machine et ont pu laisser libre cours à leur imagination en terme de réalisation. Cette initiation a permis aussi à ces jeunes de pouvoir passer les portes du FABLAB et de rencontrer l’équipe d’animateurs ainsi que le technicien du site.

Action 3 : Les jeunes migrants de la MDLS du lycée Vauban

Date : Lundi 27 février
Durée : de 13h30 à 15h
Lieu : Les Fabriques du Ponant
Public bénéficiaire :

8 jeunes de la MDLS
Partenaires opérationnels :
MDLS
Fabriques du Ponant

Bilan de l’action menée :
Sur l’année 2017 et la fin 2016, nous avons proposé à la MDLS d’initier des petits groupes de jeunes migrants à l’outil informatique. Ce public étant éloigné de ces pratiques informatiques, nous proposions une quinzaine d’heures par groupe de 8 pour leur permettre de s’approprier l’ordinateur, de se créer un mail, de découvrir le
traitement de texte et les différents moteurs de recherche. Ces ateliers avaient lieu au sein du FABLAB. Nous avons donc mis en place une séance de découverte pour observer les différentes machines présentent sur le site, leur montrer leur fonctionnement mais surtout les différentes réalisations possibles avec chacune d’entre elles. Ces séances ont été très enrichissantes aussi bien pour les animateurs du FABLAB que pour les jeunes participants. Pour beaucoup voir quasiment pour la totalité, ceux-ci n’avaient jamais entendu parlé d’un FABLAB ni pu voir une imprimante 3D ou une découpeuse laser en action.

Action 4 : Les acteurs des structures de quartier de Bellevue

Date : Courant novembre, un jeudi matin dans le cadre des temps libres (la date est en cours de validation)
Durée : de 10h30 à 12h
Lieu : La mairie de quartier de Bellevue
Public bénéficiaire :
Les animateurs et coordinateurs du quartier de Bellevue : 12 maximum
Partenaires opérationnels :
- Mairie de quartier de Bellevue
- Fabriques du Ponant
- Les structures de quartier de Bellevue

Bilan de l’action menée :
Un projet qui n’a pas encore vu le jour, mais qui est sur le point d’être mené au mois de novembre. Avec les acteurs du secteur de Bellevue, nous avons lors d’une réunion du mois de juin fait le rapprochement entre l’un de leur projet autour de la rénovation urbaine et les réalisations possibles avec les machines à commandes numérique présentes dans le FABLAB. L’objectif est de pouvoir proposer à un groupe de 12 acteurs des structures du quartier de Bellevue (maison de quartier, centre social, mairie de quartier...), de découvrir par la mise en place d’une séance pratique les possibles avec les machines telles que l’imprimante 3D et les découpeuses (laser et vinyle). Ils ont comme projet de vouloir impliquer leurs publics dans le projet de rénovation urbaine en y incluant du numérique. Rien n’est encore arrêté, mais les premières idées évoquées sont : la confection d’une maquette avec la représentation en 3D de certains monuments du quartier. Suite à cette séance de découverte qui va avoir lieu au mois de novembre, nous pourrons par la suite imaginer avec eux les possibles avec les machines présentent dans le FABLAB, mais surtout identifier leurs envies plus précisément. La séance de 1h30 devait avoir lieu au mois de septembre, mais elle s’est vue déplacée.
Nous sommes en lien direct avec Mme Couloigner, chargée de développement local, qui coordonne les temps de rencontre entre les acteurs du quartier.


Suite à donner :
L’un des points très positif de ces différentes expériences sont les partenariats entre les animateurs du FABLAB et les acteurs des quartiers. Nous avons pu mettre en commun nos savoirs, nos idées et les projets de chacune de nos structures pour favoriser la démocratisation du numérique sur le territoire brestois.
Nous voyions un réel intérêt des participants aussi bien, les enfants, les jeunes ou les adultes sur la découverte des différents outils numériques présents et accessibles via le Mobil’FAB.
Nombreux n’en connaissent pas l’existence et n’ont jamais pu manipuler certaines des machines à commandes numériques. Nous avons aussi pu remarquer l’importance de diversifier les publics, les jeunes sont baignés dès leur plus
jeune âge dans le "numérique" alors que de nombreux adultes ont du mal à y trouver de l’intérêt : ils se sentent vite dépassés par toutes ces nouvelles technologies. Confronter les deux est une richesse pour chacun. Nous allons continuer à mener les actions Mobil’FAB sur Brest. Nous accueillons actuellement, et ce depuis le 1er juillet, 16 jeunes en services civique (F1RST) qui ont pour mission de mettre en place des ateliers autour du numérique dans les murs du FABLAB mais aussi directement dans les structures d’accueil du territoire.

Enfin, suite aux séances de découverte, nous aimerions pouvoir continuer ces actions mais d’une manière un peu différente. Nous aimerions impliquer tout d’abord les acteurs des quartiers autour d’une thématique, d’un projet de quartier, et les former à l’une des machines à commandes numériques pour ensuite leur laisser la possibilité de s’approprier un projet avec leurs jeunes et de faire appel au FABLAB pour pouvoir le réaliser sur des aspects techniques bien précis. Cette démarche permettra de favoriser la complémentarité de nos savoirs et compétences et d’assoir la dynamique associative de la ville.
Cette démarche va voir le jour au moment de la mise en place de l’action avec les acteurs du quartier de Bellevue.

@Brest

Site coopératif du groupe citoyenneté et nouvelles technologies du pays de Brest
URL: http://www.a-brest.net
Posté le 30 mars 2018 par Guylaine
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info