Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Intervention en conseil de Métropole

Conseil de Métropole : Déchets recyclables

Intervention de Yann-Fanch Kerneis

Conseil de Métropole réuni le vendredi 30 mars 2018
Déchets recyclables - Approbation d’un projet de passage à l’extension des consignes de tri et de modernisation du centre de tri TriGlaz

"Monsieur le Président, cher.e.s collègues,

Aujourd’hui la moitié des déchets produits en Europe sont exportés à l’étranger pour être recyclés, dont 85% en Chine. Suite à la décision du gouvernement chinois de fermer ses portes aux déchets étrangers, l’Union Européenne s’est enfin remis en question et a annoncé un programme 100% de plastique recyclé et une taxation unique pour 2030.

Actuellement, seuls 30 % des déchets plastiques européens sont recyclés pour être valorisés. Le reste est incinéré, ce qui signifie des rejets de CO2 dans l’atmosphère. Il y a donc beaucoup de travail à réaliser.

Les déchets qu’on a le moins besoin de recycler ce sont ceux qu’on ne produit pas.

Nous pensons qu’une politique volontariste et pédagogique en direction des habitants de Brest Métropole pour diminuer la production de déchets est nécessaire. Il faut changer le comportement des usagers.

Une des pistes à travailler est la taxation des ordures ménagères au poids. Au sein même de notre groupe, ce débat ne fait pas l’unanimité, pour autant, ce débat doit être engagé.
Selon un rapport de l’Ademe (La tarification des ordures ménagères liée à la quantité de déchets : enseignements des expériences européennes et perspectives pour la France, Janvier 2005), ce type de facturation incitative permettrait de réduire entre 30 et 50% de la masse de déchets produits.

Il est d’autant plus nécessaire de se poser la question que La Loi sur la transition énergétique du 17 août 2015 prévoit d’étendre ce dispositif à 15 millions d’habitants en 2020 et 25 millions en 2025 et que des communautés de communes telles que celle de Crozon ont d’ores et déjà sauté le pas.
Les déchets plastiques sont une plaie et ce type de dispositif a fait ses preuves dans de nombreux pays européens. Les dérives quant à l’élimination inappropriée (tourisme des déchets, dépôts sauvages, incinération privée, dépôts de déchets non recyclables dans les bacs destinés aux déchets recyclables, etc) restent marginales, toujours selon la même étude.

Une telle taxation incitative permettrait de responsabiliser les usagers vis à vis de leurs habitudes de tri mais également de consommation.

Nous le disons d’autant plus que cette délibération propose une extension des consignes de tri alors même qu’aucun processus de valorisation du plastique trié n’est prévu à ce jour.
Même si à terme il est possible qu’une telle valorisation soit réalisée, il faut que les consommateurs prennent conscience du pouvoir qu’ils ont entre leurs mains et de l’importance du comportement de chacun pour la préservation de la planète. "

Vous pouvez retrouver une retransmission du conseil municipal à l’adresse suivante : https://www.youtube.com/channel/UCd6AIzSnT8Oxb2SzQmn-PQw
Posté le 3 avril 2018 par Yann-Fanch
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info