Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Le Code de la rue, déjà 10 ans (d’attente) !

La Loi d’orientation sur les mobilités, actuellement en discussion au Parlement, sera peut-être l’occasion d’un changement de paradigme dans la prise en compte des piétons et des cyclistes sur l’espace public.

« Il faut affirmer une autre conception des espaces publics urbains, dans toute leur diversité, et des services qu’ils rendent aux usagers » selon Pierre SERNE, président du Club des villes et territoires cyclables. « Il manque encore en France l’affirmation de cette vision au niveau national pour accompagner les efforts de collectivités locales, en renforçant la légitimité des politiques publiques en faveur des piétons et des cyclistes et leur efficacité en termes de sécurité."
L’objectif, selon le Club des villes et territoires cyclables, est de faire évoluer le "Code de la route" vers un "Code de la rue et de la route" afin de remettre l’usager de la rue au centre de la vision et au cœur de la transformation de nos villes.

Pourtant, dix années se sont écoulées depuis la publication du premier décret de la démarche "Code de la rue" en France. Cette démarche avait été inspirée par l’adoption d’un même code en Belgique dès 2004.
Aujourd’hui, nous avons une nouvelle chance de changer de paradigme et favoriser les déplacements doux en ville afin de retrouver sérénité et bien-être en milieu urbain. Des premières avancées ont pu être développées depuis 2006 avec notamment l’introduction du principe de prudence, la création de la zone de rencontre et le renforcement de l’aire piétonne et de la zone 30 ou encore la généralisation du double-sens cyclable dans les zones de circulation apaisée. Mais il reste du travail et "la Loi d’orientation sur les mobilités [sera] une occasion majeure pour opérer ce changement en cohérence avec l’abaissement de la vitesse sur les routes secondaires : ne manquons pas ce rendez-vous ! » Pierre Serne.

Posté le 17 juillet 2018 par Manon
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info