Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Entretien de Ronan Pichon sur Tébéo

Ronan Pichon était l’invité de l’Instant Politique dans l’émission l’Instant T sur Tébéo mardi 6 novembre : http://www.tebeo.bzh/replay/173-linstant-t/10340734

Bonjour Ronan Pichon,

Vous êtes élu EELV à Brest métropole. L’un des sujets de préoccupation en ce moment c’est la hausse du prix du carburant. Une morbihannaise, Jacqueline Mouraud a poussé un “coup de gueule” sur les réseaux sociaux au mois d’octobre et la vidéo a été vu plus de 6 millions de fois. Elle a donné lieu à un appel à la mobilisation le 17 novembre. Est-ce qu’Europe Ecologie Les Verts (EELV) participera à ce mouvement ?

Ronan Pichon : Non parce que le mouvement sur le prix du pétrole est une chose mais la France s’est engagée en 2015 dans la COP 21 à réduire ses émissions de CO2. Aujourd’hui nous sommes presque 3 ans après et l’on s’aperçoit que, non seulement on est en retard, que l’on n’a pas réduit les émissions de CO2 au rythme auquel l’Etat s’était engagé, mais qu’elles ont même augmenté.

La question n’est donc pas de savoir quel est le prix d’un litre de diesel mais celle de savoir comment on fait en sorte d’en consommer moins, d’en brûler moins et de polluer moins.

 

Mais est-ce que la compensation du gouvernement se fait à la hauteur de l’augmentation du prix du carburant ?

Ronan Pichon : C’est là qu’il y a un vrai questionnement. Le Gouvernement parle d’une fiscalité écologique sous prétexte qu’il taxe une activité polluante, or, les produits de cette taxe ne sont pas distribués dans le soutien à la transition énergétique. Le Gouvernement devrait prendre les bénéfices qu’il tire de cette surtaxe pour investir dans la transition écologique, la transition énergétique, la rénovation des bâtiments et dans les transports.

Ce sont ces deux éléments qui sont impactés : le chauffage et les déplacements. Le seul moyen d’en sortir ce n’est pas le prix de tel ou tel litre de diesel mais c’est comment est-ce qu’on arrive à avoir des logements isolés, confortables et économes en énergie et comment on parvient à préserver une mobilité, qui est quelque chose d’indispensable et même parfois de vital notamment pour se déplacer pour aller travailler, tout en sortant d’une mobilité basée quasi-exclusivement sur le carbone.

 

Autre sujet dans l’actualité, celui des bébés nés sans main notamment à Guidel dans le Morbihan entre 2011 et 2013. L’Agence Régionale de Santé organise une réunion publique dans la commune ce mardi soir. Parmi les facteurs mis en cause dans les conclusions d’une première enquête c’est la proximité avec les champs. Est-ce qu’on y voit ici l’ombre des pesticides ?

Ronan Pichon : C’est effectivement une hypothèse plausible. Je ne peux pas me substituer aux études scientifiques qui vont être menées mais on voit qu’il y a eu dans le Morbihan et dans le Rhône des enfants qui ont eu les mêmes malformations et qui se situent à chaque fois dans un milieu rural en proximité de grandes cultures céréalières avec les traitements qui vont avec. Donc il est possible que ce soit lié aux pesticides. C’est une question qu’il faut se poser car cela peut avoir de lourdes conséquences. On l’a vu encore aujourd’hui, le pesticide utilisé dans le traitement de la mâche, le métam-sodium, a été interdit en urgence par l’Agence Nationale de la Santé parce qu’il y a eu des incidents qui ont empoisonnés des dizaines de personnes qui travaillaient sur ce produit là.

 

Sur ce sujet justement, des bretons vont lancer une grande campagne d’analyse d’urines dans la région pour déterminer les taux de pesticides dans le corps. En Ariège le même projet a été mené, des plaintes ont été déposées. Est-ce que c’est un projet que vous soutenez et auquel vous pourriez participer EELV ?

Ronan Pichon : Oui, en effet, avec les autres élus et militants nous avons vu la campagne et nous pensons y participer parce que je pense que dans le monde dans lequel on vit on doit bien prendre conscience que personne n’est épargné par la contamination des pesticides ou des perturbateurs endocriniens. Nous vivons dans un monde où de nombreux produits nous contaminent par petite ou grande dose.

 

Alors justement cette question de l’écologie sera sans doute dans le débat des élections européennes. Ce mercredi l’essayiste Raphaël Glucksmann lance son mouvement Place Publique qui se définit comme un rassemblement écologiste, de gauche et pro-européen. Est-ce que l’on doit s’attendre en Bretagne à des rapprochements avec des membres de Génération-s, le mouvement de Benoît Hamon, et avec ce nouveau mouvement pour les élections européennes ?

Ronan Pichon : Pour les élections européennes, la position d’EELV est claire, nous avons lancé une liste qui sera conduite par Yannick Jadot et Michèle Rivasi. Cette liste a vocation a rassembler des écologistes et pas seulement des écologistes encartés chez EELV. Elle a vocation à défendre l’urgence écologique au niveau européen avec nos camarades des partis verts européens que ce soit Die Grünen en Allemagne, Ecolo en Wallonie etc. On a beaucoup de partis verts européens qui sont coalisés depuis des années.

 

Donc vous ne vous ouvrirez pas à un autre parti de la gauche ? Est-ce que sans rapprochement il n’y a pas risque de dilution des votes ?

Ronan Pichon : Ce sera aux électeurs de choisir. Nous avons une liste aux européennes qui est là pour rassembler les écologistes.

Je ne préjuge pas d’accords que l’on pourrait avoir, on peut être de gauche et écologiste, c’est d’ailleurs le cas de la majorité des écologistes, il n’y a pas d’incompatibilité, c’est d’ailleurs pour cela que nous avions soutenu Benoît Hamon à la présidentielle. Mais aujourd’hui aux européennes, nous soutenons une liste qui défend en priorité l’écologie, qui est conduite par Yannick Jadot et Michèle Rivasi et qui a vocation à rassembler des écologistes.

Les personnes dont vous parlez se reconnaîtrons peut-être dans l’étiquette écologiste.

Blog des élu.e.s EELV

Blog des élu.e.s EELV Brest ville et métropole
URL: https://www.brest-eelv.fr/
Posté le 18 novembre 2018 par elues-eelv@brest
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info