Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

L’immigration apporte sang neuf et vitalité !

Nous devons nous doter d’une politique de maîtrise du flux migratoire légal plus ouverte

La mobilité des illégaux (sans papiers) fait l’objet dans la campagne présidentielle de bon nombre d’appétits de "politiques" trouvant, à travers ces individus, la solution "pragmatique" du déclin de la France.

Au-delà, des tourments de la vie française, l’Europe, à travers l’agence pour la gestion de la coopération opérationnelle aux frontières extérieures des Etats membres de l’Union (Frontex), se constitue en « l’Europe-Forteresse » , (selon les propos mêmes du commissaire européen à la justice, Franco Frattini), pour tenter d’atténuer et de déstructurer une émigration clandestine. Cette politique concerne essentiellement nos voisins du sud.

Ce concept "d’Europe-forteresse" a aussi la volonté de rassurer tous ceux qui ont le sentiment de ne plus être chez eux. "l’Europe-forteresse", comme la "France-forteresse" reste un concept idéologique. Faisons un peu d’idéologie justement, les riches blancs européens se protégent-ils pas des cohortes de pauvres noirs et maghrébins ? Ce concept reste illusoire et dogmatique, si celui si n’est pas accompagné par une politique d’immigration légale. Nous voilà de retour au niveau de l’Etat français qui définit les conditions d’entrée, de sortie et du droit d’asile des étrangers sur le territoire (CESEDA).

L’immigration à l’UMP consiste à sélectionner juste ceux dont on a besoin, jusqu’au moment où nous en avons plus besoin. C’est ce qui nous ramène à une immigration dite "jetable". L’immigration se résume par un simple contrat de travail. Cela n’implique pas que ces nouveaux arrivants auront les mêmes avantages et droits que les nationaux. Les autres étrangers ont pour destin, une perpétuelle illégalité comme avenir. il n’y a pas réellement de solution à tous les autres qui ne correspondent pas aux nouveaux critères définis par la République. De fait, nous favorisons alors indirectement la clandestinité et la sédentarisation.

En France, par choix idéologique, nous sommes prêt à nous passer de forces vives, alors que des secteurs économiques sont en pénurie de personnels,à déscolariser des enfants parce que leurs parents ne sont pas des légaux, alors que nous devons faire face à une pyramide des âges inquiétants. Je ne persiste pas en indiquant le problématique du financement de notre système social.

Pourtant l’immigration apporte du sang neuf et une vitalité.

Si nous voulons une réelle coopération entre le Nord et le Sud, nous devons nous doter d’une politique de maîtrise du flux migratoire légal plus ouverte. Cela n’implique pas que toute la misère du monde va prendre ces quartiers en France. Mais cela donne la possibilité d’aller et de repartir plus facilement. Exister légalement, facilite le retour au pays. C’est l’illégalité qui facilite la sédentarisation dans le pays d’accueil.

N’oublions pas que derrière le rêve de la réussite en Europe, il y a une réalité implacable et dure de la vie en Europe. Donner le droit d’exister légalement permettra plus facilement le retour. Contrairement à ce que certains de nos compatriotes pensent, les étrangers viennent en Europe par nécessité. La plupart d’entre eux ne souhaitent pas rester à vie dans un pays étranger. Mais, ils portent avant tout, le poids des espérances de leurs familles.

La légalité amène la mobilité et facilite le retour. En 2007, difficile d’admettre qu’une gestion du flux migratoire, plus pragmatique et plus saine, soit possible. Enfin, sachons que si nous voulions aider vraiment à la sédentarisation des étrangers dans leurs pays d’origine, nous devrions revoir notre politique agricole commune, mais là, c’est encore un autre problème.

Yann Masson

Posté le 16 avril 2007 par Yann Masson
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info
Nouveau commentaire
  • Février 2012
    20:18

    L’immigration apporte sang neuf et vitalité !

    par patrig k

    critiquent la vie occidentale///

    Sacrilège, au pays de Jean de la Fontaine, Voltaire, Rousseau, Hugo , Sartre, ils en existent encore !

  • Février 2012
    19:11

    L’immigration apporte sang neuf et vitalité !

    pour bien persuader de l’envie de retour, nous donner des exemples qui ne doivent pas manquer parmi tous les légaux, essenciellement pour ceux qui critiquent la vie occidentale, et ceci même pour ceux qui sont français