Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Voeu du conseil municipal de Brest pour une sortie urgente des pesticides de synthèse

Sur proposition des élu-e-s EELV de Brest, voeu présenté par le Groupe « Ensemble pour Brest tenons le cap » (Socialistes et apparentés, Communistes et Citoyens, Europe Ecologie Les Verts, Brest Nouvelle Citoyenneté, Union Démocratique Bretonne, PRG – Le centre gauche)

Voté à l’unanimité par le conseil municipal de Brest le 10 octobre 2019.

Les études s’accumulent prouvant la nocivité des pesticides de synthèse pour l’environnement et pour l’homme. Les « pisseurs involontaires de glyphosate », ces citoyennes et citoyens qui se soumettent à des dépistages de pesticides dans leurs urines, reçoivent tou-te-s des analyses alarmantes.
D’ailleurs, depuis le 1er janvier 2019, le glyphosate, substance définie comme « cancérigène probable » par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), et d’autres pesticides de synthèse sont interdits en France aux particuliers et aux collectivités territoriales. En revanche, l’agriculture intensive y a encore accès.

Daniel Cueff, Maire de Langouët, a pris le 18 mai dernier, un arrêté interdisant, sur sa commune, dans un périmètre de 150 mètres de tout bâtiment à usage d’habitation ou professionnel, l’utilisation des pesticides de synthèse. Le tribunal administratif de Rennes a ordonné la suspension de l’arrêté le 27 août dernier, considérant qu’il n’est pas dans les attributions d’un maire de prendre une telle mesure.

Il est, en effet, de la compétence de l’Etat d’agir pour réglementer l’usage des produits phytopharmaceutiques, dont les phyto-toxiques, ainsi que de lutter contre les pollutions de l’air. Cependant, il a été constaté une carence fautive de l’Etat en la matière par le Conseil d’Etat dans un arrêt du 26 juin 2019. Par conséquent, l’Etat doit prendre de toute urgence ses responsabilités.

En l’espèce, de lourdes suspicions pèsent sur la dangerosité des pesticides de synthèse. Le président de la République lui-même ainsi que la ministre de la transition écologique et solidaire ont indiqué partager les préoccupations du maire de Langouët. Pourtant le ministre de l’Agriculture n’envisage qu’une protection minime, de cinq à dix mètres, autour des habitations.

A Brest, dans la droite ligne du voeu que nous avons adopté le 7 février 2019 en soutien au mouvement des coquelicots pour l’interdiction générale des pesticides de synthèse, nous interpellons les pouvoirs publics en nous ralliant à toutes celles et ceux qui ont la volonté de faire changer la loi.

Aussi, considérant que Brest, avant la loi, a abandonné l’usage des pesticides de synthèse dans l’entretien des cimetières, des espaces verts et les a interdits dans les jardins partagés et familiaux,

Considérant que depuis plusieurs années, Brest multiplie les initiatives pour favoriser l’accès à une alimentation saine et de qualité à tous les habitants, la part de 60% de produits biologiques dans les cantines scolaires en est un exemple parmi d’autres,

Considérant que Brest, à travers le Projet alimentaire territorial de la métropole, s’engage à répondre à une aspiration sociétale forte et croissante : se nourrir d’une alimentation saine, sûre, de qualité, de saison et de proximité.

Le conseil municipal de Brest, réuni en séance le 10/10/2019 :

  • rappelle son soutien à l’Appel des coquelicots qui demande l’interdiction de tous les
    pesticides de synthèse ;
  • demande au Gouvernement de prendre une décision rapide en faveur de la mise en place
    d’une distance de sécurité de 150 mètres autour de toute parcelle cadastrale comprenant un
    bâtiment à usage d’habitation ou professionnel ;
  • demande au Gouvernement d’engager une démarche concertée avec les communes pour
    faire changer la loi et concourir à la sauvegarde du patrimoine inestimable de la biodiversité
    sur nos territoires et de la santé de nos concitoyens ;
  • s’engage à soutenir, avec la métropole, une stratégie alimentaire et foncière se donnant
    pour objectif une transition agricole de son territoire vers une agriculture biologique,
    respectueuse des aspirations de la population.

Blog des élu.e.s EELV

Blog des élu.e.s EELV Brest ville et métropole
URL: https://www.brest-eelv.fr/
Posté le 11 octobre 2019 par elues-eelv@brest
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info