Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Retour sur : Ocean Hackathon® 2019, 4ème édition à Brest et 1ère en « multi-site »

A Brest, accueillis par l’IMT Atlantique, 80 participants répartis dans 11 équipes ont travaillé jour et nuit dans une ambiance studieuse mais décontractée. Tous ont reçu un prix mais il a également fallu désigner un lauréat, qui ira en finale, en compétition avec les lauréats de chaque autre ville.

On croise les doigts pour l’équipe lauréate à Brest : le projet SMAUG – Smart Map AUGmented et son porteur de projet, Jean-Baptiste Dodeur, cartographe au Shom.

« Le projet a pour but de rendre accessible et attirante la carte marine à un large public : tout âge, tout handicap et tout but.

Pour cela, la carte est augmentée :

  • De façon visuelle et tactile  :

On découpe la carte en couches représentant les différentes zones de profondeur pour la partie maritime. On peut y ajouter pour la partie terrestre, la forme du paysage, ainsi que les bâtiments de la ville Brest. Nous avons une carte en relief, que l’on peut toucher, accessible aux mal-voyants, et attirante au regard en même temps. On y ajoute le balisage imprimé en 3D, on y ajoute de l’information de façon physique. On y ajoute les feux de la rade, sous forme de voyants lumineux clignotant comme en réalité.

  • En interactivités et en données :

La carte est interrogeable. Un mécanisme de localisation d’un objet sur la carte à l’aide d’une caméra permet d’interroger la carte sur la donnée présente à cet endroit : profondeur, météo marine, faune, flore, épaves, réglementation, toute donnée géographique que l’on souhaite mettre en valeur. Nous avons également ajouté une partie réalité augmentée : un navire ou un phare apparait en 3D sur l’écran de son smartphone quand on filme la carte.

  • En son :

La réponse à l’interrogation de la carte peut être écrite, mais ce qui nous intéresse ici sera sonore. La carte répond à l’interrogation de façon vocale. La réponse varie en fonction de la position bien entendu.
L’augmenter en utilisations potentielles :

  • Toutes ces augmentations de la carte physiques et numériques multiplient les buts possibles :

• Kit pédagogique pour les scolaires
• Installation interactive pour musée, office de tourisme
• Outil de concertation pour les collectivités locales
• etc.

  • En cours d’étude :

• L’interrogation de la carte à l’aide des yeux (eye tracking)
• De la projection de données sur la carte. »

Les lauréats des autres villes

  • Champs-sur-Marne : Boombloom, outil de détection des explosions de la teneur en algue sur les côtes bretonnes.
  • Cherbourg : Pech’App, nouvelle application mobile pour pratiquer la pêche à pied.
  • Dinan Marée : Vous, également une application pour pêcher à pied durablement.
  • La Rochelle : Ocean Is Open, dispositif autonome de captations de données environnementales, en charge de mesurer, enregistrer et partager les données du milieu marin.
  • México : Algorithme pour la télédétection des sargasses.
  • Sète : Téthys, solution de sécurisation de zones de mouillage temporaire, éco-responsable et connecté.
  • Toulon : Deep corail, programme qui analyse et classe, grâce à des algorithmes de deep-learning, le contenu de vidéos sous-marin afin de reconnaître automatiquement les espèces de coraux observés.

Prochain rendez-vous : le 12 décembre pour assister à la grande finale, qui aura lieu pendant l’Assemblée du Campus mondial de la mer à Brest

@Brest

Site coopératif du groupe citoyenneté et nouvelles technologies du pays de Brest
URL: http://www.a-brest.net
Posté le 8 novembre 2019 par a-brest
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info