Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Projet BrestCraft : retour d’expériences et perspectives

BrestCraft : un Projet porté par l’association des Chats cosmiques qui revendique "une approche originale et décomplexée des processus d’appropriation technologique, créative et associative". Pour cela, elle privilégie trois axes principaux : la nécessité d’accompagner et d’informer à la citoyenneté numérique (conférence, atelier de sensibilisation à la vie privée sur le web, partage de contenu libre, open source…), les ateliers DIY ( Do It Yourself ) de fabrication ainsi que la construction du jeu vidéo (dont MineCraft).

« En lien avec des enseignants du Lycée de l’Iroise, des urbanistes et des acteurs du quartier, 33 élèves de 2nde du Lycée de l’Iroise ont travaillé pendant 5 mois sur le Haut de Jaurès et la place de Strasbourg, en reliant leur programme scolaire et le déroulé d’une opération de redynamisation urbaine participative. »

En s’inspirant de l’expérience RennesCraft portée par l’association 3 Hit Combo et de son expertise, le projet BrestCraft s’appuie sur le jeu vidéo Minecraft pour imaginer, penser, et construire sa ville.
Il s’agissait de croiser les regards et les points de vue d’architectes, d’urbanistes, de politiques, de lycéen·ne·s et des enseignant·e·s, et ainsi donc, de permettre aux générations futures de se sentir intégrées et de contribuer à l’amélioration et à l’aménagement d’un quartier. Le but est de permettre d’ancrer dans les réalités locales brestoises une partie des apprentissages scolaires de géographie et de casser les représentations d’adolescent·es parfois déconnecté·es de leur espace proche.

Les professeures se sont engagées dans ce projet pour travailler sur les notions de citoyenneté au programme de l’enseignement moral et civique (EMC) ainsi que sur celles de géographie, mais pas seulement. Les lycéens ont également pu découvrir des métiers et rencontrer des professionnels, ouvrant ainsi l’école au monde des nouveaux métiers liés à l’informatique. Mais, insiste Claude Corre, « c’est une activité qui pouvait aussi intéresser des enseignants de différentes matières : SES, SVT, lettres,les langues… »

« On peut faire des choses sur BrestCraft avec n’importe quelles matière, ça mobilise des compétences transversales, de mobilité, de gestion de ressources, de citoyenneté active ».

Pourtant, elle est loin d’être passionnée de jeux vidéo ou de numérique. Enseignante proche de la retraite, elle a simplement, selon elle, « fait ce qu’on nous demande aujourd’hui, en utilisant le numérique, à savoir mener une pédagogie active, transmettre des contenus tout en utilisant un support ludique ».

Beaucoup d’enseignants sont réticents à l’usage des jeux vidéo dans leurs cours. Les partenariats ont permis de lever ces freins afin que chaque aspect du projet soit une réussite : acquisition des contenus à enseigner , créations dans Minecraft, mise en forme des productions, valorisations en interne et externe.

"Ce projet a très bien fonctionné. Les élèves ont travaillé, acquis des connaissances… sans penser que c’était un travail scolaire"

"A propos de la démocratie participative notamment : On a commencé par aborder le sujet en cours, hum… Puis, avec le projet, c’est devenu une évidence, ils étaient citoyens, ils avaient des droits."

Claude Corre, professeure

Bien entendu, tout projet nécessite beaucoup de temps et d’investissements de la part des équipes d’encadrants. Mais, tous l’évoquent, la collaboration entre tous les acteurs, qui est primordiale, a très bien fonctionné.

« C’est évident, des enseignants seuls n’auraient pu avoir un résultat aussi abouti sans ces partenariats avec des acteurs efficaces. Surtout avec les contraintes qui sont les leurs. Maîtriser tous les tenants et aboutissants d’un tel projet demande un temps fou et le fait qu’il y ait un animateur extérieur spécialiste de Minecraft donne une autre dimension au projet. Le suivi effectué par les Chats Cosmiques était également précieux car nous faisions les liens entre les très nombreux partenaires, avions des outils pour les mises en forme des réalisations. Les partenaires étaient essentiels ! »

Alice - Association les chats cosmiques

Le bilan montre une grande satisfaction générale de la part de tous les acteurs autour de cette première expérience.

Les lycéen·ne·s ont particulièrement apprécié de savoir parmi leurs propositions quelles étaient celles qui avaient été retenues et entendues par les opérateurs : la demande de moins de « minéralité », c’est à dire plus de « vert » ; la prise de distance entre piéton/voiture ; la mise en place d’une passerelle au-dessus de la place de Strasbourg...

Ils sont sortis de cette expérience avec une meilleure confiance en eux. Ils ont également eu l’occasion de diffuser leur projet dans des actions à l’extérieur comme lors de la « fête des jeunes » qu’ils ont animée eux-mêmes en proposant une visite en réalité virtuelle aux visiteurs. Ils ont également pu défendre leurs idées et leurs choix face aux urbanistes de l’agence TLPA, en charge du projet de rénovation du Haut de Jaurès, puis en face de Mme Chaline, adjointe au maire de Brest en charge de la mairie de quartier de Saint-Marc, partenaire du projet. Certains d’entre eux, parfois en difficulté scolaire, ont pu être valorisés par leur maîtrise de MineCraft ou par leur créativité.

En somme, un très beau et vaste projet qui a été mené sur six semaines de l’année 2018-2019, et qui fait soulever de nombreuses questions, notamment chez Alice, membre de l’association des chats cosmiques.

" « Le numérique donne des impératifs d’auto-formation, d’accompagnement, des contraintes techniques, d’impératifs divers … Comment notre association peut-elle intervenir sur ces différents points ? Comment facilite-t-on l’appropriation du numérique ? Comment agir en tant que médiateurs ? Quelles suites à ce projet Brestcraft ? Comment apporter notre aide aux personnes motivées par ce type de projet complexe ? Nous avons pu apporter une réponse possible à travers cette réalisation.. "

weekly_lesson_plan.jpg

Pour en savoir plus sur l’évolution du projet pour l’année 2019/2020 : cliquez ici

Crédits photos et citations  : Association les chats cosmiques

image
image
image
image

@Brest

Site coopératif du groupe citoyenneté et nouvelles technologies du pays de Brest
URL: http://www.a-brest.net
Posté le 19 novembre 2019 par Nelly Dubois
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info