Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Conseil de métropole du 6 décembre 2019 – Présentation des avancées du projet alimentaire métropolitain

Présentation par Nathalie Chaline, conseillère communautaire déléguée à l’Innovation sociale, charge du Projet alimentaire métropolitain.

Monsieur le Président, chèr-e-s collègues,

Le Projet alimentaire métropolitain est une démarche collective de territoire qui vise à créer des synergies entre producteurs-trices, distributeur-trice-s, collectivités territoriales, et consommateur-trice-s.

Son but est également de permettre à Brest métropole de tendre vers une autonomie alimentaire dans un but de résilience et permettre d’accéder à une alimentation saine, distribuée en circuits-court, fraîche et de saison dans des conditions financières accessibles.

Cette démarche s’inscrit également dans une volonté d’engager la métropole dans une véritable transition écologique face aux enjeux climatiques fortement impactés notamment par nos productions et consommations alimentaires.

Afin de formaliser une stratégie ainsi qu’un plan d’action pour ce projet alimentaire de territoire, un groupe partenarial a été créé : le groupe des Formulateurs.

Afin de toucher un maximum de personnes et de réellement associer tous les acteurs-trices concernés, et non seulement ceux ayant l’habitude de siéger dans les instances de concertation, le choix a été fait d’aller chercher les acteur-trice-s là où ils se trouvent, dans les lieux et les temps déjà organisés.

Nous pouvons donc d’ores et déjà vous présenter quelques éléments de diagnostic qui reflètent les spécificités de notre territoire :

  • Tout d’abord, notre stratégie alimentaire devra être traitée en coordination avec d’autres territoires, notamment au sein du Pays de Brest et du Pays du Centre Ouest Bretagne, avec lesquels nous entretenons des pratiques de coopérations territoriales. Il est nécessaire de relier ville et campagne.
  • Ensuite, nous avons accès à une vaste gamme de produits alimentaires, avec une présence affirmée de l’agriculture biologique et des circuits courts. Cependant, la production alimentaire ne trouve pas toujours la demande correspondant à son offre.
  • Enfin, actuellement 1% des espaces verts de Brest métropole sont dédiés à des jardins partagés, il faudra accentuer ce taux afin de permettre de réduire les inégalités d’accès à l’alimentation et favoriser l’autoconsommation, grâce à la mobilisation du tissu associatif local.

Voilà pour le territoire. Mais ce plan alimentaire s’adresse également aux citoyen-ne-s, et ceux-ci, fort habitués à la participation citoyenne, ont émis des attentes fortes vis-à-vis de ce PAT :

  • une forte demande de produits locaux, de saison, frais et bio si possible
  • un rôle d’impulsion et d’exemplarité pour mettre sur les rails de nouvelles pratiques par nos collectivités
  • un développement des lieux d’achat en direct avec les producteurs
  • une présence plus importante de la nature en ville
  • un lien à connaître entre notre manière de s’alimenter et notre santé
  • une lutte contre le gaspillage alimentaire
  • une préservation des espaces agricoles

Ainsi, suite à ces concertations, des lignes directrices ont pu être formulées :

  • Un renouvellement et un renforcement de l’aide alimentaire et de l’accessibilité pour toutes et tous à une alimentation de qualité
  • La mise en œuvre d’un système diversifié d’information et de sensibilisation à l’alimentation durable
  • Le développement de restaurations collectives exemplaires dans nos communes, de manière volontariste et dans les meilleures délais de la loi Egalim
  • Le développement de l’agriculture urbaine, notamment dans le cadre des opérations de renouvellement urbain
  • La réduction du gaspillage et des impacts environnementaux
  • Le soutien aux activités économiques pour une alimentation durable
  • La pérennité d’une alimentation de qualité accessible à tous
  • La mobilisation des compétences en urbanisme et économie pour favoriser un réseau diversifié de lieux d’approvisionnement
  • L’affirmation de Brest métropole comme destination du manger sain et durable
  • Le partage des objectifs et des enjeux du Projet alimentaire avec les territoires partenaires

En conséquence, il est proposé au Conseil de la Métropole, après avis des commissions compétentes :

  • de prendre acte des éléments recueillis lors du processus de co-construction
  • de valider la poursuite du processus d’élaboration du Projet Alimentaire métropolitain, en lien avec le groupe des partenaires
  • d’autoriser le Président à signer tout document nécessaire à la mise en œuvre de cette décision

Blog des élu.e.s EELV

Blog des élu.e.s EELV Brest ville et métropole
URL: https://www.brest-eelv.fr/
Posté le 10 décembre 2019 par elues-eelv@brest
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info