Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Conseil municipal du 12 décembre 2019 – Propos liminaires

Propos liminaires des élu.e.s EELV, UBD et LRDG.

Monsieur le Maire, cher-e-s collègues,

 

Il y a 20 ans aujourd’hui, le 12 décembre 1999, l’Erika, pétrolier rempli de 31 000 tonnes de fioul lourd se brise en deux au large de la Bretagne, provoquant une grave marée noire. La côte est souillée sur 400 km, avec d’énormes dégâts sur l’environnement, du Finistère à la Charente maritime. L’impact sur les oiseaux de mer est une véritable hécatombe. Les dommages et intérêts réclamés par les 101 parties civiles s’élèvent à 1 milliard d’euros, mais beaucoup seront déclarées irrecevables.

 

Si nous rappelons cette catastrophe aujourd’hui, c’est parce qu’il a fallu attendre 2012 pour que la cour de Cassation valide le principe de préjudice écologique.

Nous ne sommes pas à l’abri de nouvelles catastrophes climatiques, naturelles, industrielles, en particulier celles liées au transport de matières polluantes. Nous devons nous y préparer. Le pays de Brest est riche d’espaces naturels sensibles protégés et à protéger. On sait que le préjudice doit être objectivé, évalué et que les indemnisations sont subordonnées à la démonstration d’une atteinte effective des espaces naturels sensibles.

 

Cet anniversaire du naufrage de l’Erika nous rappelle que l’inventaire de la biodiversité du territoire est une précaution qui permet d’anticiper des pertes de biodiversité liées aux catastrophes, de définir les priorités d’intervention au regard des enjeux patrimoniaux ou des menaces, d’améliorer la prise en compte de la biodiversité dans les projets d’aménagements. Nous avons besoin de ce socle de connaissance pour préserver l’avenir. 

 

Communes et intercommunalités sont des échelons pertinents comme en témoigne le lancement d’Atlas communaux de la biodiversité. Ces atlas communaux ont l’avantage de faire participer les habitant-e-s à travers des programmes de sciences participatives. L’important est également que ces connaissances rejoignent des bases de données publiques. 

 

Cet anniversaire du naufrage de l’Erika, après ceux du Torrey Canyon, de l’Amoco Cadiz, du Tanio, après l’incendie de l’usine Lubrizol à Rouen et au moment où se déroule la COP25, nous rappelle aussi que la civilisation des hydrocarbures, dans laquelle nous vivons, fait peser des menaces vitales pour la vie sur notre planète.

 

En sortir est essentiel.

 

C’est aussi l’enjeu du débat qui se déroule en ce moment-même au sein des instances européennes, sur les secteurs économiques à soutenir dans le cadre du « Green New Deal ». Deux grands Etats bloquent tout progrès, la République Fédérale d’Allemagne, qui défend le gaz naturel, et la République Française, qui veut y inclure le nucléaire. Tant que les gouvernements renâcleront à regarder la réalité en face il sera difficile d’espérer un changement de voie.

 

Les élu.e.s EELV, UDB et LRDG

Ronan Pichon, Marif Loussouarn, Pierre Guezennec, Nathalie Chaline

Anne-Marie Kervern, Fragan Valentin-Lemeni

Christiane Migot

 



Blog des élu.e.s EELV

Blog des élu.e.s EELV Brest ville et métropole
URL: https://www.brest-eelv.fr/
Posté le 16 décembre 2019 par elues-eelv@brest
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info