Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Lettre ouverte des conseillers municipaux du groupe minoritaire La Gauche Solidaire au maire de Plougastel (29) et sa majorité

Pour une charte du “ fair-play ” en politique

NDLR : le groupe minoritaire La Gauche Solidaire comprend 2 élus écologistes : Philippe Le Tallec et Ghislaine Airaud

Plougastel, 1er mai 2008

Monsieur le Maire,

Mesdames et messieurs,

Nous sommes appelés à nous côtoyer durant 6 ans au sein de ce conseil municipal, et nous comptons bien y prendre toute la place qui nous revient, au sein du groupe minoritaire.
Si nous prenons l’initiative d’écrire ce texte, il s’agit bien pour nous de, rester fidèle à la haute idée que nous nous faisons de la politique – dans l’intérêt de la cité ! Même et surtout si nous sommes souvent en désaccord avec ce qui se vit dans ce monde, de l’international au national, et voire bien sûr au local !

Nous allons donc apporter un certain nombre d’éléments qui pour nous sont importants, afin de poser les choses une bonne fois pour toute, et que chacun-chacune sache ce qu’il en est vraiment de notre point de vue.

Tout d’abord, nous trouvons que vous avez beau jeu, Monsieur Cap, de parler lors de votre intervention du 22 mars, “ … d’une presqu’île apaisée et sereine … après une campagne toujours animée et tendue … ”.
Ce n’est absolument pas nous qui avons mené “ une campagne de caniveau ” (c’est une personne de chez vous qui l’a reconnu !). Ce n’est pas nous qui avons semé le trouble auprès des chasseurs, des serristes et de nous ne savons qui encore ... Enfin, ce n’est pas nous qui avons fait jouer la peur du “ rouge ”, et des “ bougnoules à la pointe ” (propos rapportés).

Quand vous rétorquez à ces critiques que nous avons essayé de “ faire peur ” avec la chaufferie bois, ceci est faux. Ce que nous avons voulu faire, avec la chaufferie du bourg, mais aussi avec celle de Quiliou, c’est bien de demander une information claire et sérieuse à l’intention de la population, et une exigence que tout soit fait pour supprimer ou du moins atténuer quelque nuisance que ce soit.

. . . / . . .
Les chaufferies bois ne sont pas forcément la panacée en matière d’énergie durable, il n’y a qu’à voir les dernières recommandations vis-à-vis des particules fines …
Il faudra en reparler, et spécialement au sujet de celle de Quiliou.

Ensuite, quelle belle entrée en matière, de démocratie et de participation citoyenne, lors de l’élection des conseillers communautaires ! Nous ne comprenons pas ce diktat, pourquoi ne pas avoir laissé au groupe minoritaire le poste de conseiller communautaire qui lui revenait de droit ? Et qu’avez-vous à gagner en agissant de la sorte ? En tout cas, vous n’avez pas fait preuve de grande démocratie à cette occasion !
Et qu’est-ce à dire que Plouzané, Guipavas et Le Relecq-Kerhuon ont fait de même !

Tout d’abord, la situation n’était pas du tout identique dans ces villes, où il existe dans chacune 2 groupes minoritaires qui ne se sont pas entendus pour présenter un seul candidat.
Tout ceci montre bien la part que l’institution laisse au groupe minoritaire : ici à Plougastel, 7 conseillers municipaux pour 3 363 personnes, et 26 pour 3 910. Constatons qu’il y a là un léger déséquilibre qui aurait pu être atténué par ce poste de conseiller communautaire !

D’ailleurs, nous trouvons étonnant de voir dans le “ Pedenn-zul ” une annonce relative au trophée “ fair-play ” dans le sport !… Où est le “ fair-play ” dans cette vie politique communale ? Lors d’une campagne électorale, tout est permis. Mais quel exemple pour la jeunesse ! Et ne nous étonnons pas du désintérêt de nos concitoyens pour la politique. Nous pouvons tout de même constater qu’à Plougastel plus d’un quart des habitants inscrits ne sont pas venus voter lors du 2ème tour !

Enfin, dans un monde interdépendant, où seule une “ intersolidarité planétaire ” (dixit Stéphane Hessel) pourra sauver l’humanité, nous déplorons totalement la captation faite par vous et votre équipe d’une frange de la population, en jouant justement sur sa frilosité face à ce monde et aux changements qui vont s’imposer à nous.
Il nous faut pourtant “ dénouer les fils de l’avenir en étant plus imaginatif ” … (savez-vous qui a dit cela ?)

Donc voilà, une fois élu, revenons à une “ presqu’île apaisée et sereine ” … nous vous proposons dès maintenant, et pour toutes les campagnes électorales à venir, d’adopter une charte du “ fair-play ” en politique.

Salutations démocratiques et solidaires

Posté le 16 mai 2008
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info