Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Le tramway de l’agglomération brestoise sera vert !

Le vote du design du tramway a eu lieu le 29 mai 2008. Un grand jury composé de 123 personnes a choisi parmi 3 projets le futur tramway de Brest Métropole Océane.

Il n’y a pas eu photo ! Le projet B aux formes douces légèrement arrondies a été plébisicité. Sa couleur vert anis est censée apporter un "zest de vitalité et de fraîcheur à l’agglomération".

Avec ce vote, le projet de tramway de l’agglomération brestoise devient plus concret, plus explicite pour la population qui se l’approprie peu à peu.

Le début des travaux cet été va nous faire entrer dans une phase encore plus active, plus visible, des travaux qui ne seront pas sans conséquences sur la circulation, le commerce... Cette période particulière écoulée, ici comme ailleurs, le tramway brestois connaitra un grand succès.

Ils seront des dizaines de milliers en l’emprunter tous les jours, pour le plus grand bien de l’environnement et de la santé publique (qualité de l’air améliorée car le tramway ne produit aucun gaz), sans oublier un porte-monnaie épargné, à l’heure d’un baril de pétrole à 135 dollars et au litre de super à plus d’un euro cinquante (et ce n’est pas fini !).

20 ans après le vote quasi unanime conseil de la Communauté urbaine de Brest ( 19 décembre 1988, ) pour la réalisation de deux lignes de tramway, on peut que se féliciter que le tramway brestois s’inscrive enfin dans la réalité de notre agglomération avec ce choix du design mais surtout avec les premiers travaux cet été.

Bien sur, alors que nous avions en 1988 une longueur d’avance, nous l’avons depuis perdu sous le poids des lobbies, des conservatismes, et des intérêts particuliers, des "coups" politiques,...

Mais les Verts du pays de Brest ne veulent pas bouder leur plaisir, eux qui depuis leur création (1986) n’ont cessé de plaider pour un tramway à Brest, eux, qui en 1990, ont été les seuls (ou presque) à appeler à voter en faveur du projet de tram.

L’agglomération brestoise avec le tramway va radicalement changer, nous pouvons en être convaincus. L’ère du tout automobile à Brest vit ces derniers jours. Demain, avec les aménagements liés au tramway (plateaux piétonniers, espaces dédiés aux vélos) les transports doux alternatifs à la voiture vont trouver la place qu’ils méritent.

Voici venue l’heure du renouveau du tramway à Brest

Car, en fait, le tramway à Brest c’est de l’histoire ancienne.

C’est en 1877 qu’est créé la société des tramways electriques de Brest. En 1901, trois lignes de tramways desservent la ville. En 1944, le réseau de tramways disparaît, complétement détruit à cause des bombardements de la libération. Les trolleybus assurent la desserte de la ville de Brest qui se reconstruit. Les derniers trolleybus disparaîtront en 1970.

10 ans après, c’est Georges Lombard (classé à droite), premier président de a Communauté urbaine de Brest a voulu qu’un tramway voit le jour à Brest.

En 1984, la Communauté urbaine de Brest lance une étude pour l’élaboration d’un plan de déplacements urbains. Cette étude inclut les transports en commun, notamment en site propre. Le mot « tramway » apparaît, pour la première fois, dans le débat public. L’année suivante, l’État accorde une subvention pour financer cette étude.

Le 19 décembre 1988, le conseil de CUB confirme, à l’unanimité moins une abstention (droite et gauche confondues), son intention de voir se réaliser deux lignes de tramway.

Pierre Maille devient maire de Brest et arrive à la tête de la CUB, il hérite du dossier tramway.

Le 12 octobre 1989, celle-ci décide de mener à leur terme les études techniques et financières. Elles aboutissent à un projet prévoyant la construction de deux lignes se croisant place de la Liberté. Une ligne nord-sud, longue de 5 km, doit relier la Cavale-Blanche à la gare SNCF. Une ligne est-ouest de 2,8 km irait du bas de la rue de Siam à la place de Strasbourg. Le coût du chantier est évalué à 700 millions de francs. La mise en service du premier tronçon est envisagée pour 1994.

Le référendum de 1990 va (provisoirement ) enterrer le projet jusqu’il ressurgisse lors des municipales de mars 2001, en figurant dans le programme de la liste de gauche menée par François Cuillandre.

Le 18 décembre 2004, par 52 voix contre 29, les conseillers communautaires de Brest Métropole Océane ont voté, après 5 heures de débat, le dossier de prise en considération du transport en commun en site propre.

Après plusieurs d’années d’études, le chantier commencera 2008 pour une mise en servie en 2012. La ligne de 12,500 kms de long, reliera Kergaradec et le Froutven aux limites de Plouzané (route du Conquet).


Prochaine autre étape : le choix du constructeur.

- pour en savoir plus : lesite du tramway brestois

Posté le 31 mai 2008 par Christian Bucher
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info
Nouveau commentaire
  • Juillet 2009
    22:39

    Le tramway de l’agglomération brestoise sera vert !

    par Daniel
    Bonjour, Nous aurons un beau Tram vert à Brest mais sur le trajet plus un arbre. Bien sûr ils repousseront, dans dix ou vingt ans peut être ! Je croyais que les verts étaient défenseurs du végétal et de l’environnement mais sans doute à cause du bruit fait par les tronçonneuses on ne les entend pas protester à ce massacre "à la tronçonneuse". Daniel