Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

L’enseignement bilingue public français-breton accueille plus de 3000 élèves en Bretagne

Div Yezh : le breton à l’école publique !

par Sophie Guézennec, maman d’enfants scolarisés en classes bilingue à l’école Jacquard de Brest

On l’ignore souvent, mais il existe au sein de l’enseignement public une filière bilingue français-breton accueillant plus de 3000 élèves en Bretagne, de la maternelle à l’université. Les deux langues y sont pratiquées à parité et les enfants acquièrent ainsi un bilinguisme précoce extrêmement enrichissant.

Moins médiatisée que Diwan, la filière bilingue publique connaît cependant un succès grandissant auprès des familles. Ceci étant, les deux filières ne sont pas en concurrence puisqu’elles proposent des choix d’enseignement différents : si les écoles Diwan fonctionnent sur le mode de l’immersion - seul le breton est pratiqué jusqu’en CE1, où des cours de français sont introduits - , les classes bilingues publiques, intégrées dans les écoles communales ou de quartier, pratiquent la parité des deux langues, même si l’accent est davantage mis sur le breton en début de scolarité pour favoriser l’imprégnation ; par ailleurs, l’apprentissage de la lecture s’y fait en français. Les enfants peuvent y commencer un cursus bilingue jusqu’en grande section.

Les bienfaits du bilinguisme ne sont plus à démontrer : de nombreux linguistes, comme Gilbert Dalgalian, ont souligné l’ouverture d’esprit aux autres cultures, la curiosité et les capacités d’apprentissage, d’autres langues notamment, que confère le bilinguisme précoce.

La FCPE a reconnu ces avantages ainsi que le droit des familles à pouvoir disposer d’un enseignement de la langue régionale ou d’origine des enfants. De plus, le choix du breton, qui suscite parfois l’étonnement de certains, pour qui l’anglais serait plus "utile", se justifie par l’attachement que la plupart des Bretons portent à cette langue, composante essentielle de la culture régionale : l’apprentissage d’une langue est en effet plus efficace à travers un lien affectif et beaucoup d’enfants en Bretagne ont des arrière-grands-parents ou des grands-parents dont la langue maternelle est le breton. Ce qui n’empêche nullement les autres enfants de pouvoir profiter de l’enseignement bilingue ! De nombreux élèves des classes bilingues n’ont pas de bretonnants dans leur entourage familial, ce qui ne nuit en rien à leur scolarité.

D’ailleurs, il existe aujourd’hui des émissions de télé et de radio, des livres, des revues, des centres de vacances en breton pour les jeunes, qui permettent de trouver toute la dimension culturelle et affective que nécessite le véritable bilinguisme.

Les Brestois ont la chance de disposer d’une filière bilingue complète, de la maternelle à l’université. Les classes maternelles et primaires, hors carte scolaire, sont intégrées à l’école Jacquard, située entre Kérichen et Saint-Martin. La filière se poursuit au collège et au lycée de l’Iroise, qui ont pour vocation d’accueillir les élèves de Brest, mais aussi des communes de BMO, et de Lannilis et Plouguerneau pour le lycée. Enfin, l’UBO propose un cursus universitaire de breton. Il est dommage, donc, que cette filière ne soit pas mieux connue. Mais Brest est une grande ville et l’information est de ce fait difficile à diffuser auprès de toutes les familles.

L’association de parents Div Yezh Breizh], dont l’antenne locale est Div Yezh Brest, s’est donné pour but de promouvoir l’enseignement bilingue à l’école publique, à travers des campagnes d’information et en relayant les demandes parentales auprès de l’Inspection Académique.

Qu’on se le dise : le bilinguisme, ce n’est que du bonheur ! Et les classes bilingues publiques français-breton permettent à tous les enfants de pouvoir bénéficier de cette précieuse ouverture sur la diversité du monde.


De nombreux renseignements concernant le bilinguisme français-breton et les classes bilingues sont disponibles sur le site div-yezh.org.

Div Yezh Breizh peut être contacté au

- 02-96-29-23-33,

- ou par courrier au 10 rue Abbé Gibert, 22110 Rostrenen.

Quant à Div Yezh Brest, l’association peut-être contactée au - 02-98-44-34-61.

Posté le 9 juin 2008 par Sophie Guézennec
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info