Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Non au Cruiser, sauvons les pollinisateurs !

Le Ministre de l’agriculture s’apprête à renouveler l’autorisation de mise en vente du pesticide dénommé "Cruiser". A l’occasion de la journée d’action organisée par les défenseurs des abeilles, France Nature Environnement rappelle sa vigilance sur ce dossier et demande à Michel Barnier de ne pas renouveler l’autorisation de cet insecticide.

Un article repris du magazine cdurable.info un site sur l’actualité du développement durable

un site sous licence Creative Commons by SA

Le Cruiser (Thiaméthoxam, produit similaire au Gaucho), est un insecticide toxique pour le système nerveux humain et comportant des risques majeurs pour les abeilles. Il est utilisé en enrobage de semences de maïs depuis janvier 2008 en France. Ce produit est classé "dangereux pour l’environnement" et officiellement reconnu "dangereux pour la qualité de l’eau, très toxique pour les organismes aquatiques, dangereux pour les abeilles, pour les oiseaux et pour les mammifères sauvages".

L’AFSSA [1], Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments, a reconnu les risques de ce produit pour les abeilles, et demandé de nombreuses contraintes d’utilisation (faible densité de semis, utilisation une année sur trois, etc.). En réalité, ces contraintes sont non seulement difficilement applicables mais surtout très difficilement contrôlables.

Ces dernières années, de fortes chutes des effectifs de pollinisateurs ont été constatées partout dans le monde. Nous rappelons que la survie et l’évolution de plus de 80% des espèces végétales dépendent directement de la pollinisation par les insectes et notamment par les différentes espèces d’abeilles (plus de 1000 espèces en France en comptant les espèces domestiques). En effet, sans abeilles, nous n’aurons plus de fruits, plus de légumes, plus de fleurs, plus de biodiversité dans nos campagnes, sans oublier que les effets visibles sur les abeilles sont souvent indicateurs d’effets invisibles mais néfastes sur le système nerveux et la fertilité de l’homme.

Dans les pays industrialisés comme la France, ces populations de pollinisateurs sont en déclin et de nombreuses espèces sont menacées. En effet, l’élimination de leurs sites de nidification (disparition des haies et remembrements, urbanisation...), la raréfaction des plantes qui leur fournissent nectar et pollen (liée à la monoculture et l’utilisation d’herbicides) ainsi que les épandages de pesticides sont autant de facteurs qui contribuent à éliminer ces pollinisateurs.

Pour Jean-Claude Bévillard, chargé des questions agricoles à FNE : « Le renouvellement de l’autorisation de mise en vente du "Cruiser" serait extrêmement néfaste pour la survie des pollinisateurs. FNE demande au Ministre de renoncer à cette autorisation. »

[1] Avis de l’AFSSA :www.afssa.fr/Documents/DIVE2007ha3845.pdf et www.afssa.fr/Documents/DIVE2007sa0393.pdf

Posté le 7 décembre 2008
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info