Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Les nuisances de l’usine Cargill de Brest exaspèrent les riverains !

Une pétition a déjà réuni plusieurs centaines de signatures.

Bruits permanents, odeurs et risque d’allergies graves au soja, déversements dans le port : pour Monsieur Youinou du Merle Blanc la coupe est pleine ! Il demande aux autorités d’agir pour préserver la santé et la qualité de vie des habitants. Interview ...

Pouvez-vous nous expliquer les problèmes, les nuisances auxquels vous êtes confronté, vous habitez sur le port au lieu-dit « Merle blanc », et vous et vos voisins, vous êtes gênés par les nuisances qui proviennent de l’usine Cargill ?

Oui deux choses :
- la première chose, quand vous annoncez mes voisins et moi, c’est assez réducteur car cela concerne le quart, ou même simplement le cinquième de la ville de Brest, il ne s’agit plus d’un voisinage dans le sens classique du terme, mais c’est beaucoup de gens à Brest, c’est une bonne partie de la ville de Brest, premier point.
Les nuisances sonores consistent en une espèce de ronflement qui n’est pas permanent, mais quasiment permanent, et dominé par un sifflement, vous savez ce genre de bruit qui rend fou ?..

Jour et nuit ?

C’est le jour c’est la nuit, c’est à 2 h du matin, c’est à 4 h du matin, c’est à midi, c’est à 13 h c’est à 13 h 31, c’est tout le temps ! C’est pendant les week-ends, c’est tout le temps, c’est le lundi de Pâques, c’est le 1er mai, c’est tout le temps !
Ce bruit vous le supporteriez s’il n’était pas permanent, s’il y avait un espoir qu’il se termine mais il n’y en a pas d’espoir, précisément !

- le deuxième type de nuisance : ce sont en particulier les senteurs de soja, vous allez me dire c’est pestilentiel, ça pue le soja, mais enfin pire que çà ! C’est un des allergènes les plus puissants, et ça a entraîné des catastrophes à la Nouvelle Orléans, ou Barcelone où cela a entraîné 20 morts par exemple, ce n’est pas rien 20 morts !

Ce sont des chocs respiratoires ?

C’est ce qu’on appelle l’anaphylaxie, une allergie très, très, sévère et qui tombe sur un terrain particulier. Enfin imaginez 20 morts à Brest vos aurez beau expliquer que ces gens-là sont vieux ou que ces gens-là sont débiles ou qu’ils sont ceci ou cela, 20 morts c’est beaucoup beaucoup quand même, on ne peut pas passer sous silence ce fait historique là. Et puis il y a le troisième type de nuisance à laquelle beaucoup de gens sont sensibilisés : c’est le fait que semble-t-il, d’après les pêcheurs nocturnes, un tas de saloperies est déversé dans le port de Brest

Donc voilà 3 nuisances : sonore 1, le soja et les allergies et les morts de Barcelone 2, et les saloperies déversées dans le port de Brest 3.

Donc vous avez essayé de faire bouger sur ce problème-là, les associations de riverains ont réagi, vous avez lancé une pétition aussi ?

Deux choses :
la première ce sont les associations, là aussi il y a en a 2 :
- la première c’est celle du « Merle Blanc » puisqu’on vit au Merle Blanc,
- la deuxième c’est une association qui n’est pas constituée de façon aussi organisée aussi solide c’est au Forestou, je crois, ou au Guelmeur

La deuxième chose que je vous ai annoncée, c’est la pétition, une pétition a été rédigée qui a été laissée chez un certain nombre de commerçants, confiée à un certain nombre d’amis et qui font signer dans leurs immeubles, dans leurs quartiers. Ca remonte déjà, ça va très très vite, ça fait tache d’huile, ça remonte déjà Boulevard Gambetta, le Merle Blanc, c’est tout petit, mais il y a Poullic ar Lor tous les quartiers qui dévalent vers le port de commerce il y a le Gambetta à gauche, il y a la gare à droite, le Forestou, le Guelmeur et puis il y a Saint Marc, vous mettez tout ça ensemble, ça fait beaucoup, beaucoup, de pétitions.

Alors vos craintes sont ravivées parce qu’on parle d’une extension de l’installation Soja ?

Oui alors le « on » en question ce sont les gens de la Préfecture, donc c’est un "on " assez respectable, c’est un "on" administratif. Effectivement une demande d’extension a été déposée, d’après les contacts que je puis avoir, en particulier dans le Comité Hygiène et Sécurité, mais l’autorisation n’a jamais été accordée et le dossier n’a jamais été examiné par les techniciens de ce comité, et d’après les fonctionnaires de la Préfecture que nous avons appelés à plusieurs reprises, le dossier a été refusé par la DRIRE il y a quelques mois. Il n’a pas été encore représenté, refusé pour insuffisance d’informations, ce qui n’empêche qu’il semble que ce type d’extension se fasse dans un premier temps et que l’autorisation soit sollicitée dans un deuxième temps. Il semble que ça se passe comme ça, c’est triste, mais ça enfin se passe comme ça.

Ce que vous souhaitez maintenant c’est alerter l’opinion brestoise sur ce problème-là ?

Bien sûr !
Et faire en sorte que la réglementation soit observée et qu’on trouve une solution viable dans le respect de la vie des habitants .
Oui, oui bien sûr, que ces nuisances effectives : le soja et ses allergies, le bruit , les déversements dans le port, oui, oui cela s’appelle de la pollution,

Oui bien sûr j’aimerais que les gens y soient sensibilisés que les autorités de tutelle , qu’elles soient municipales ou qu’elles soient administratives à le Préfecture de Quimper, portent remède à ce problème et nous aident à le résoudre.

Lire aussi l’interview de Madame Urien, riveraine victime de l’usine et l’article "Usine Cargill à Brest : ses nuisances et ses risques, l’arrêté du préfet veut mettre fin aux graves dérives"

Posté le 22 décembre 2003 par Christian Bucher
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info
Nouveau commentaire
  • Juillet 2015
    22:02

    Les nuisances de l’usine Cargill de Brest exaspèrent les riverains !

    par jezequel
    je demeure au relecq. kerhuon depuis 16 ans le ronflement est apparu en juin 2012 et ce( par périodes) puis cela est devenu très fréquent j’ai pense que cela venait de la réparation navale( pour en avoir le cœur net) j’ai fait des tournées la nuit car la nuit cela devient insupportable pour une personne ayant une ouïe normale ce qui est mon cas ce bruit est surtout très perceptible dans un local fermé( maison voiture ) surtout par vent ouest mai permanent depuis le début de cette annee cela est de plus en plus nuisible au point que chaque jours je dors avec des boules quiees au cours de ma dernière tournée plus de bateaux en formes de radoub mais l’usine cargil en plein travail cela est vraiment surprenant qe pas une mesure ne soit prise pou insonoriser cette usine je pense en référer au élus concernés
  • Juin 2007
    17:30

    Les nuisances de l’usine Cargill de Brest exaspèrent les riverains !

    Je viens de lire attentivement l’article suivant et cela ne m’a pas choquer plus que ça. En effet, nous sommes entrés dans une ére procédurière où il devenu coutume de tout dénoncer, lorsque l’on est un peut agacé.

    "C’est horrible , atroce même, regardez ! Les méchants américains sont en train de nous assassiner à coup de graines de soja !!! Ils mettent des trucs dégueulasse d’en l’eau, ils attendent même la nuit pour le faire (c’est sans compter sur les pêcheurs nocturnes dotés de puissantes lunettes infrarouges et détectrices de polution).En plus le soja c’est ultra dangereux, ils en mettent aussi dans les yaourts pour contaminer le plus de gens possible : scandaleux !"

    C’est à quelques choses près ce que je viens de lire. Cela me fait sourire.

    en effet, ça fait du bruit (quand on est à côté) mais s’il fallait condamner chaque automobiliste qui passe sous nos fenêtres à une heures trop tardive...
    C’est également vrai que ça ne sent pas très bon, mais s’il fallait condamner chaque agriculteur qui épend son lisier et qui du coups imprègne d’odeur notre linge qui sèche sur le fil...

    NOn, le véritable problème, c’est que cette usine(sans laquelle l’activité
    du port de commerce serrait sérieusement emputée), gêne la vue sur la rade que certains habitants des quartiers situés plus haut pourraient avoir. Des immeubles qui rappelons le, ont été constuit apès l’installation de l’usine.
    Il est vrai que je n’irais pas m’installer près d’un aéroport !

    Je pratique la planche à voile depuis très longtemps et je suis très attaché à cet environnement dans lequel j’évolue.Les nombreuses fois où j’ai navigué près de cette usine, désolé de vous le dire, je n’est rien vu de dégueulasse (hormis les rejets au port du moulin blanc)

    Ce qui me scandalise par contre c’est cette constante habitude qu’on certaines personnes de tous dénoncer sur des faits hazardeux. Sous prétexte qu’une entreprise américaine réalise des bénéfice chez nous, cela est synonyme de
    corruption ; sous prétexte qu’une usine possède de nombreuse machines, dont on voit même tous les tuyaux qui dépassent, cela signifit pollution.
    Pourtant il parait que l’huile de soja ou de colza peut être et va être utiliser pour la fabrication de biocarburant utilent à l’écologie. Il parait aussi que ces même huile possède de nombreux intérêts pour la santé (Oméga je ne sais quoi).

    Quand à la dangerosité du site, la présence d’énorme sphère de gaz et de stocks de carburants (qui sert à votre confort) ne vous fait-elle pas grincer des dents ? Que dire aussi de la présence du nucléaire à l’île longue ?

    Enfin, question : à quoi sert un port de commerce ?

  • Juin 2004
    16:42

    > Les nuisances de l’usine Cargill de Brest exaspèrent les riverains !

    par Robert Reedler

    Je souhaiterai répondre à Mr Youinou.
    J’ai lu attentivement votre article décrivant l’usine de Cargill Brest comme une nuisance majeure pour la ville de Brest.
    Mais avant de continuer, je vais me présenter : Je m’appel Robert Reedler, je travail sur ce site depuis de nombreuses années. Je suis en très bonne santé ( physique et mentale).
    Les déclarations que vous faites dans votre article sont de graves accusations fondées sur des « il paraît que… », « d’après certaines personnes… » ext… . C’est vraiment pas sérieux !
    Vous parlez de morts, d’allergies (Dieu soit loué ! je suis encore en vie !!), de déversements dans le port (déversements de quoi ?), de bruits et d’odeurs.
    ·1) Cargill Brest triture des graines de soja depuis octobre 1976, ou sont les morts et les allergies dues aux problèmes que vous soulevez ?
    ·2) Les déversements dans le port : L’usine Cargill de Brest ne rejette rien dans le port, toutes les eaux usées sont analysées avant d’aller à la station d’épuration ( avez vous entendu parler du « Contrat de baie »), vous polluez peut être plus quand vous tirez votre chasse d’eau ! .
    ·3) Les bruits : Il y a d’autres activités sur le port, je rejoins ce que dit M. Jean-Pierre Beau.
    ·4) Les nuisances olfactives : Il y en a, mais elles sont très minimes.

    Pour terminer, sachez que Cargill Brest n’a pas attendu d’avoir la certification ISO 14001 pour s’intéresser à l’environnement car le personnel qui y travail est très sensible aux problèmes qui y sont liés.
    L’ISO 14001 à permis de sensibiliser encore plus le personnel et de gérer les déchets de façon efficaces. On ne fait pas n’importe quoi sur le port de commence de Brest.

    « On n’hérite pas de la terre de ces ancêtres, on l’emprunte à ces enfants »

    St Exupéry

    Robert Reedler.

  • Janvier 2004
    15:56

    > Les nuisances de l’usine Cargill de Brest exaspèrent les riverains !

    Bonjour,
    Vous affirmez dans votre article un certain nombre de contre vérités que nous ne pouvons pas laiser passer. Je relèverais seulement quelques points :

    1°) - Vous affirmez qu’il y a eu 20 morts à Barcelone ce qui est complètement faux. Un seul patient a été affecté par un arrêt respitatoire mortel, d’origine asthmatique, à la fin des années 1990.
    S’il est vrai de dire que cela venait du déchargement des bateaux de soja, il faudrait dire aussi que le problème a été supprimé après la pose de filtres antipoussières sur les installations de déchargement portuaire.
    2°) - Vous dites que l’usine Cargill de Brest déverse "un tas de saloperies dans le port de Brest", ce qui est complètement faux. Elle est au contraire certifiée selon la norme environnementale ISO 14001 depuis plusieurs années. Il va sans dire ce cela lui interdit ce genre de plaisanteries. Par ailleurs elle a été particulièrement moteur dans la réalisation d’une nouvelle station d’épuration qui verra le jour en 2005 dans la zone industrielle.
    3°) - En ce qui concerne les nuisances sonores, il est vrai de dire que le ronflement est permanent (à proximité immédiate du site) mais le niveau sonore est peu élevé dès qu’on s’en éloigne. Des mesures ont été effectuées en Novembre 2003 par notre cabinet, rue du Merle Blanc, face à la zone portuaire ; A cet endroit le niveau sonore est constant, de jour comme de nuit, et s’élève à 51 décibel plus ou moins deux dB(A), ce qui est peu (à comparer par exemple au niveau moyen d’une fenêtre sur rue, qui est de 60 dB(A). Les autres bruits perçants sont d’origine portuaires mais ne sont pas imputable à Cargill.

    Jean-Pierre BEAU
    Senior Consultant
    LIGERON S.A.