Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Il ne répond pas à l’objectif de tout mettre en œuvre pour qu’un maximum de masses d’eau et de milieux aquatiques soient au rendez-vous du « bon état écologique en 2015 »

SDAGE : avis défavorable des Elu-e-s Vert-e-s du Conseil Régional de Bretagne

L’intervention de Yanick Cairon, conseiller régional

A l’occasion du débat sur SDAGE((schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux ), lors de la séance du 27 mars 2009 du Conseil régional de Bretagne, Yannick Cairon est intervenu, au titre du groupe des Élu-e-s Vert-e-s.

La majorité PS-Verts-UDB, a émis « un avis réservé » sur ce projet jugé « inefficace, manquant d’ambition et ne répondant pas aux spécificités de l’hydrographie bretonne ». Elle a demandé, une nouvelle fois, à pouvoir expérimenter la gestion de ses eaux de manière décentralisée.

L’UMP a donné un avis favorable et l’UDF-MoDem s’est abstenu.

Mr le Président,

Si je peux vous suivre sans réserve sur l’analyse que vous faites de ces projets de SDAGE et Programme de mesures Loire Bretagne, il ne saurait en être de même quant à l’avis réservé que vous nous proposez d’émettre.
L’analyse que vous faites de ces projets m’apparaît en réalité comme un véritable réquisitoire (auquel je souscris) contre un projet qui , je reprends votre propre analyse :

- n’est pas à la hauteur de l’objectif national fixé par le Grenelle de l’environnement
- ne rééquilibre pas la relation pollueur/payeur
- ne dit rien de son impact sur le prix de l’eau et sur la facture pour le consommateur
- manque d’ambition sur la réduction des pollutions en nitrates et pesticides
- délaisse la question des moyens réglementaires
- tient peut compte de la pollution des eaux par les substances médicamenteuses
- minore l’enjeu du littoral et la lutte contre les marées vertes
- aborde peu les questions clé de la transversalité et de la gouvernance
- reconnaît si peu la légitimité des acteurs et territoires locaux
- est imprécis au niveau des indicateurs
- est flou sur la notion de coût/efficacité

Et cette liste n’est pas exhaustive !

En résumé, un projet de SDAGE et de Programme de Mesures qui n’est pas, loin s’en faut, à la hauteur de notre engagement de 2006 sur des orientations stratégiques pour un nouveau contrat pour l’eau en Bretagne avec cet objectif politique clair : mettre tout en œuvre pour qu’un maximum de masses d’eau et de milieux aquatiques soient au rendez-vous du « bon état écologique en 2015 ».

Sur la base de ce constat mon avis ne sera pas réservé Mr le Président, je ne rêve pas que le comité de bassin refasse entièrement ce SDAGE pour répondre à nos réserves. J’émets donc sans réserve un avis défavorable.

Posté le 30 mars 2009
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info