Brest ouVert

Lancé par les élu.e.s Europe Ecologie Les Verts de Brest, Brest-ouVert.net est un site d’information et de débat public ouvert à chacun.e selon la charte

Vallée du Restic : il faut arrêter cette politique de "la pioche", consistant à toujours vouloir exploiter davantage la nature comme si l’espace était illimité !

Un communiqué de Bretagne vivante- SEPNB

Comment informer les "décideurs -aménageurs" et leur faire comprendre que le développement durable est dépendant d’une biodiversité préservée ?

VALEUR ECOLOGIQUE :

C’est un écosystème de nature ordinaire mais celle-ci est fortement menacée et de nombreuses espèces, communes il y a peu de temps, sont en forte diminution (papillons, abeilles, amphibiens, reptiles, anguilles, hirondelles, moineaux domestiques, alouettes....) et la liste est loin d’être close, nombre d’entre elles s’y trouvent aussi faut-il le préserver.

La vallée joue aussi le rôle de corridor écologique ou de trame verte et bleue, permettant aux animaux et aux plantes de circuler librement d’un écosystème à l’autre et assurant ainsi un brassage génétique, indispensable à la bonne santé des espèces .Il est évident qu’une route remontant la vallée serait une catastrophe de ce point de vue.

La vallée comporte un ruisseau intégré dans le SAGE Élorn (schéma d’aménagement et de gestion de l’eau), des zones humides et boisées qui sont des abris pour la faune et la flore, les zones humides jouant par ailleurs un rôle important dans le stockage et l’épuration des eaux.

L’aspect paysager est aussi un élément à prendre en considération avec un aspect bocager intéressant.

VALEUR SOCIO-CULTURELLE :

Dans une zone qui est destinée à être urbanisée, la préservation de la vallée constituerait un espace tampon, une coulée verte, offrant des plaisirs récréatifs de détente (randonnées, jeux pour enfants,...), à l’instar des rives de Penfeld, du Stangalard.

Cet espace a également une valeur esthétique, culturelle voire même d’enrichissement spirituel, un lieu de récréation et de création.

Il possède, par sa proximité, un intérêt pédagogique, supports d’éducation lors des sorties scolaires.


VALEUR ECONOMIQUE :

Les terres agricoles pourraient favoriser une agriculture de proximité permettant de mettre en place des circuits courts, type AMAP.

Sauver la vallée, évitera de tourner un remake du film "nos enfants nous accuseront" de n’avoir pas su leur laisser un cadre de vie où il fasse bon vivre et qui aurait du au contraire illustrer un urbanisme du 21ème siècle, conciliant protection de l’environnement, habitations HQE, relations sociales riches et loisirs de proximité (évitant ainsi de recourir à la voiture).

Il faut arrêter cette politique de "la pioche", consistant à toujours vouloir exploiter davantage la nature comme si l’espace était illimité.

Jean-Pierre LE GALL -Bretagne Vivante -SEPNB

Posté le 16 septembre 2014
©© Brest-ouvert, article sous licence creative common info